La première pierre du nouveau centre fiduciaire ultra-sécurisé de la Banque de France, l'un des plus grands d'Europe, a été posée vendredi, selon un communiqué de la Banque de France.

Dès 2018, ce centre géant, d'une superficie de près de 20.000 m2, accueillera près de 350 collaborateurs chargés notamment de traiter à son ouverture plus d'un milliard de billets, soit « presque un quart de ce que trie la Banque de France dans l'Hexagone actuellement », a souligné le gouverneur de l'institution François Villeroy de Galhau, cité dans un communiqué.

Le centre, équipé d'un coffre-fort automatisé de 27 mètres de hauteur, a été conçu « pour être à la fois un centre de traitement des billets ultra sécurisé, un lieu de travail de qualité et un centre d'accueil du public inséré dans la ville », a avancé le gouverneur central.

Situé à la Courneuve, sur un terrain de 4 hectares, il regroupera le centre fiduciaire de Paris, la direction nationale en charge du pilotage de l'activité fiduciaire en France, ainsi que la succursale départementale de Seine Saint-Denis, aujourd'hui répartie sur deux sites, est-il également précisé. Ce méga-projet constitue l'une des étapes majeures du regroupement et de la modernisation des sites fiduciaires engagés par la Banque de France. Leur nombre doit passer de 67 à 38 en 2020, indique l'institution.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

A l'occasion de la cérémonie organisée vendredi, « le personnel a remis au gouverneur Villeroy de Galhau sa première pierre sociale : ses revendications pour des conditions d'emploi et de travail acceptables (des effectifs suffisants notamment) pour éviter un enfer moderne », a par ailleurs indiqué à l'AFP Fabienne Rouchy, secrétaire générale de la CGT Banque de France.