Le paiement sans contact par carte bancaire consiste à régler un achat inférieur à 50 euros en approchant sa carte tout près d'un terminal de paiement, sans renseigner son code secret. Si les cartes bancaires sont équipées de la fonctionnalité par défaut, il est parfois nécessaire de l'activer en quelques clics sur le site Internet de sa banque ou sur son application mobile. De la même façon, il est aussi possible de le désactiver.

Alors qu'il progressait tranquillement d'année en année, l'usage du paiement sans contact a connu une accélération très rapide en 2020. En cause : l'épidémie de Covid-19, qui a érigé ce moyen de paiement en « geste barrière ».

En 2020, 46% de paiements par carte bancaire en situation de proximité ont été réalisés en mode sans contact (1). Ces 5,1 milliards de paiement sans contact (+37% par rapport à 2019) représentent un montant total de 79,7 milliards d’euros (+86% par rapport à 2019). Par ailleurs, le montant moyen d’un paiement sans contact s’est établi l'an passé à 15,4 euros, contre 11,3 euros en 2019 (un « reflet de l’augmentation du plafond à 50 euros » comme le souligne l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement).

Le sans contact : comment ça marche ?

Lancé auprès du grand public en 2007, le paiement sans contact est aujourd'hui intégré dans l’immense majorité des cartes bancaires émises en France (et ce gratuitement). Ces cartes sont équipées du dispositif NFC (pour « Near Field Communication », ou communication en champ proche en français), qui autorise la communication sans contact entre la carte bancaire et le terminal de paiement.

Le NFC est symbolisé par un logo spécifique (ressemblant à celui du Wifi), représentant les ondes radio utilisées par le dispositif. Ce service fonctionne grâce à une puce qui permet l'échange d'informations entre les deux éléments (TPE et CB), sans avoir à renseigner son code secret de carte bancaire. Le commerçant entre le montant à régler sur le terminal de paiement, vous approchez votre carte à quelques millimètres du symbole NFC, puis un léger son, souvent un bip, matérialise le paiement.

Logo NFC
Symbole du NFC

Quel plafond pour le paiement sans contact ?

Le paiement sans contact par carte bancaire est actuellement limité à un plafond de 50 euros par transaction. Un montant en vigueur depuis le 11 mai 2020, date de sortie du premier confinement instauré dans le cadre de l'épidémie de Covid-19. « La volonté était d’accompagner la réouverture progressive des commerces de proximité au plus vite dès la fin du confinement », a expliqué le Groupement des Cartes Bancaires CB dans un communiqué le 14 mai 2020. Un nouveau plafond synonyme de succès selon l'organisation puisque « en 3 jours seulement, 3 millions de transactions par carte sans contact entre 30 et 50 euros, soit 15% de transactions sans contact supplémentaires » étaient observées.

A la création du paiement sans contact en 2007, le plafond était fixé à 20 euros. Le montant maximum pour régler un achat ou une prestation était ensuite passé à 30 euros en octobre 2017. Mais à l'époque, il fallait renouveler sa carte bancaire pour bénéficier de ce plafond, la nouvelle limite ne s'appliquant pas aux cartes créées avant octobre 2017.

Des plafonds complémentaires pour le sans contact

Pour sécuriser au maximum le paiement sans contact par carte bancaire, deux autres limites ont été instaurées par les banques :

  • un plafond concernant le montant total d'achats consécutifs pouvant être effectués en sans contact ;
  • une limite concernant le nombre de règlements consécutifs effectués en sans contact.

Concernant la première limitation, le paiement sera refusé à partir d'une certaine somme réglée consécutivement en sans contact. Chaque banque est maître en la matière et peut donc décider d'un plafond différent. A titre d'exemple, il est de 60 euros pour les clients Boursorama, 80 euros chez LCL ou à la Banque Populaire, 100 euros au Crédit Mutuel ou encore 150 euros chez BforBank. Pour valider la transaction, il faudra dès lors renseigner votre code secret sur le terminal de paiement (ou réaliser un retrait dans un distributeur pour payer votre dû). A la suite de cette opération, votre « compteur du paiement sans contact » repartira à zéro.

La seconde limitation fixe un nombre maximum de paiements sans contact consécutifs. Là aussi, chaque banque est libre de déterminer ses propres règles.

Une troisième restriction a même été instaurée chez certains établissements : un nombre maximum journalier de paiements sans contact. A titre d'exemple, BNP Paribas et Hello bank demandent à leurs clients de taper leur code confidentiel de carte bancaire au 6e paiement sans contact consécutif dans la journée, HSBC à partir du 11e.

paiement sans contact

Paiement sans contact refusé : pourquoi ?

Votre paiement sans contact est refusé ? Plusieurs explications sont possibles :

  • Le solde de votre compte bancaire est insuffisant. Renseigner votre code confidentiel sur le terminal de paiement ne suffira à régler le problème. La transaction ne pourra être validée que si vous réapprovisionnez votre compte courant.
  • Vous avez atteint le montant maximal sans contact fixé par votre banque. Vous devrez alors insérer la carte et renseigner votre code secret pour régler votre achat. Cela aura pour effet de valider votre transaction mais aussi de « relancer le compteur » pour vos futurs paiements sans contact.
  • Vous avez atteint le nombre maximum d’achats consécutifs réalisés sans contact fixé par votre banque. Là aussi, vous allez devoir insérer la carte et renseigner votre code secret.
  • Vous avez atteint le plafond maximum de dépenses (avec ou sans contact) fixé par votre banque pour une période donnée. Les établissements déterminent un montant maximal des dépenses pouvant être réglées avec votre carte bancaire, sur une période glissante (souvent de 30 jours). Si vous l'avez dépassé, vous pouvez demander à votre banque d'augmenter ce plafond de dépenses (en contactant un conseiller, ou en se rendant sur le site ou l'application mobile de l'établissement). Dans ce cas, le fait d'introduire la carte au lieu de payer sans contact ne changera rien au problème tant que le plafond n'aura pas été réhaussé.
  • Le terminal de paiement du commerçant ne fonctionne pas bien. Cela peut arriver et vous n'y pouvez pas grand chose. Le commerçant vous proposera d'introduire votre CB dans le TPE et de taper votre code confidentiel.
  • Des contrôles préventifs et aléatoires sont volontairement effectués pour s'assurer que la carte n'a pas été volée. Vous devrez alors renseigner votre code secret et payer de façon traditionnelle.
  • L'option « paiement sans contact » de votre carte bancaire n'est pas activée. Il va falloir effectuer une rapide manipulation sur le site Internet ou l'application de votre banque (lire dans le paragraphe suivant).

A noter : la démagnétisation de la bande de la carte n'empêche pas son usage sans contact.

Comment activer ou désactiver l’option « sans contact » sur une carte ?

Votre banque vous laisse le choix d’utiliser, ou non, le paiement sans contact par carte bancaire. Le plus souvent, le sans contact est activé par défaut.

Mais si ce n'est pas le cas, il vous faudra activer la fonctionnalité. Pour cela, vous devez accéder à votre espace client sur le site web ou sur l'application mobile, et trouver la section dédiée à votre carte bancaire. Souvent, il faudra cocher la case « paiement sans contact » pour que ce service soit valide.

Pour désactiver le paiement sans contact (puisque celui-ci n'est pas obligatoire), certaines banques (comme le Crédit Mutuel Alliance Fédérale) conseillent de « faire la demande à votre conseiller ». Mais la manipulation est parfois aussi possible directement en ligne. Il s'agit cette fois de décocher l'option Paiement sans contact dans la section consacrée aux cartes bancaires.

A savoir : selon le recensement MoneyVox effectué en décembre 2020, les applications mobiles de la Banque Populaire, de BNP Paribas, de la Caisse d'Epargne, du Crédit Mutuel Alliance Fédérale, de HSBC, de la Société Générale, de Hello bank, de Monabanq et de N26 ne permettaient pas de bloquer le paiement sans contact par carte bancaire via son smartphone.

Quels risques de fraude avec le sans contact ?

C'est une des craintes des consommateurs : n'existe-t-il pas un risque aggravé de fraude avec le paiement sans contact ? Le rapport annuel 2020 de l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, publié par la Banque de France en juillet 2021, se veut rassurant. Le taux de fraude au paiement sans contact est tombé à 0,013% en 2020, contre 0,019% en 2019, avec un montant total de fraude de 10,5 millions d'euros. Et ce alors que le paiement sans contact a connu une progression de 89% en valeur par rapport à 2019. Selon le rapport de l'Observatoire, « la fraude au sans-contact résulte essentiellement du vol ou de la perte de la carte, deux phénomènes qui ont diminué avec les confinements successifs et la fermeture de nombreux points de vente ».

Ainsi, le taux de fraude sur les paiements sans contact « se situe toujours à un niveau intermédiaire entre celui des paiements de proximité (0,009%) et celui des retraits (0,029%), et bien en deçà de celui des paiements à distance (0,174%) ».

Néanmoins en 2021, plusieurs cas d’escrocs se promenant avec un terminal de paiement dans des transports en commun bondés pour réaliser des paiements sans contact frauduleux ont été rapportés. Lire à ce propos notre article Paiement sans contact : les arnaques à la CB « de plus en plus fréquentes »

Le double plafond (montant maximum consécutif de paiements sans contact consécutifs) empêche tout voleur de dérober plus de 150 euros. Toutefois, si vous êtes victime d'un « siphonnage », sachez que votre banque « est dans l'obligation de vous rembourser sans tarder les débits frauduleux et les frais prélevés indûment, sauf à ce qu'elle démontre que vous avez été particulièrement négligent dans la conservation de vos données bancaires », précise la Banque de France.

Le paiement sans contact via une application mobile : quelle différence ?

Le paiement sans contact via mobile utilise la même technologie NFC que le paiement sans contact par carte bancaire. Le principe est identique : on approche son téléphone du terminal de paiement pour effectuer un règlement. Le paiement mobile sans contact s’effectue via des applications comme Apple Pay, Samsung Pay, Google Pay ou encore Paylib.

Il existe toutefois une différence de taille : il n’est pas soumis au plafond des 50 euros. Les seules limites qui s'appliquent au paiement sans contact mobile sont celles liées à la carte en elle-même ou au compte bancaire : montant maximum de dépenses sur une période glissante, solde qui doit être suffisant pour que la dépense soit acceptée, etc.

Un Français sur 10 utilise son smartphone et les applications de paiement mobile de manière régulière en 2020 (2). C'est loin derrière la Pologne ou la Suède et à bonne distance de l'Espagne, des Pays-Bas et de la Belgique.

(1) Rapport 2021 de l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement

(2) Étude du Global Consumer Survey réalisée en ligne en juillet et août 2020 auprès de 1 000 à 2 000 répondants par pays (18-64 ans)

© MoneyVox 2021 / Samuel Auffray / Page mise à jour le / Droits réservés