Paiement mobile avec smartphone

Parmi leurs nombreux usages au quotidien, les smartphones sont aussi utiles pour régler des achats, sans contact, sur les terminaux de paiement des commerçants.

Lancé pour la première fois en France en 2015 par l'opérateur télécom Orange, le paiement mobile sans contact se démocratise. Il est désormais accessible sur la plupart des smartphones et des montres connectées récentes. Il est également proposé par toutes les grandes banques françaises, mais aussi par des banques en ligne, des néobanques mobiles et de nombreuses applications de paiement.

Au 1er semestre 2021, selon la Banque de France, 141 millions d'achats en magasin ont été payés avec un mobile, pour une dépense totale de 2,8 milliards d'euros dépensés. Des chiffres qui progressent, mais qui restent modestes : 1,5% de l'ensemble des sommes payées par carte bancaire.

Comment ça marche ?

Le paiement mobile sans contact vous permet de régler, avec un smartphone ou une montre connectée, des achats dits « de proximité », c'est-à-dire effectués sur les terminaux de paiement (TPE) des commerces et des professionnels (artisans, médecins, etc. ) que vous fréquentez habituellement Il s'agit donc d'un moyen de paiement alternatif à la carte bancaire, aux espèces ou au chèque.

Du point de vue technique, le paiement mobile sans contact utilise deux dispositifs différents. Le plus fréquent est le NFC (Near Field Communication, ou communication en champ proche), qui permet un échange de données sans contact entre le smartphone et le terminal de paiement. Le NFC est également utilisé pour le paiement sans contact par carte bancaire et l'expérience est très similaire : au signal du commerçant, vous approchez votre mobile du TPE pour valider le paiement.

Certains acteurs du marché proposent également du paiement mobile sans contact par QR Code. Dans ce cas, le commerçant affiche un QR Code sur son terminal de paiement, que vous devez scanner avec l'application du service utilisé pour valider le paiement.

Quelles applications dans quelles banques ?

Si vous êtes équipés d'un smartphone de gamme moyenne ou haute, âgé de 5 ans ou moins, il y a de grandes chances qu'il vous permette d'accéder à une application de paiement mobile. Côté banques et services de paiement, tous ou presque proposent à leurs usagers Apple Pay sur iPhone et au moins une application sur Android.

Apple Pay

Tous les iPhones sortis depuis 2016 et toutes les Apple Watch, sont compatibles avec Apple Pay. Et seulement Apple Pay : officiellement pour des raisons de sécurité, Apple refuse en effet aux autres applications de paiement l'accès à la puce NFC embarquée dans ses appareils. A l'inverse, si vous possédez un smartphone Android, vous n'aurez pas accès à Apple Pay.

Côté banques, le support d'Apple Pay est quasi généralisé. Plus de 90% des cartes actuellement en circulation en France sont compatibles.

Notre page dédiée à Apple Pay

Paylib sans contact

Paylib est une application de paiement dont le développement a été financé par le secteur bancaire français. Sa fonctionnalité la plus connue est le paiement instantané entre particuliers, Paylib entre amis. Mais certaines banques (BNP Paribas, CIC, le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel Alliance Fédérale, le Crédit Mutuel Arkéa, La Banque Postale, la Société Générale, etc.) proposent également Paylib sans contact pour payer en magasin. Le service est disponible uniquement sur les téléphones Android.

Comment utiliser Paylib ?

Google Pay

Google Pay est l'application qui unifie l'ensemble des services de paiement proposés par Google. Parmi eux, le paiement mobile sans contact est disponible sur les téléphones Android équipés du NFC, depuis la version 5 de l'OS (Lollipop) sortie en 2014, ainsi que sur certaines montres connectées. Aucun grand réseau bancaire français ne propose Google Pay, qu'on retrouve surtout dans les banques en ligne et les applications de paiement.

Google Pay : comment payer avec son mobile Android

Samsung Pay

Depuis 2018, le Coréen Samsung embarque sur ses smartphones et ses montres connectées sa propre application de paiement mobile, Samsung Pay. En France, elle est notamment compatible avec les cartes bancaires émises par la Caisse d'Epargne, le Crédit Agricole et La Banque Postale. En voici la liste complète.

Fitbit Pay et Garmin Pay

Fitbit et Garmin, deux spécialistes des montres connectées, pour le sport notamment, ont également développé leur propres services de paiement mobile sans contact, Fitbit Pay et Garmin Pay. Voici la liste des banques compatibles avec Fitbit Pay et Garmin Pay.

Le paiement mobile sans contact par QR Code

Si le NFC se taille la part du lion, il existe une autre technique permettant d'effectuer des paiements mobiles sans contact : le QR Code. Son fonctionnement est moins simple, mais plus universel que le NFC. Le commerçant doit en effet être équipé d'une caisse ou d'un terminal de paiement lui permettant d'afficher un QR Code. Le client n'a plus ensuite qu'à scanner ce code avec l'appareil photo de son smartphone pour déclencher le paiement. Ce mode de paiement est donc compatible avec les mobiles d'entrée de gamme ou d'ancienne génération, non équipés de la fonctionnalité NFC.

Une application de paiement française, Lyf Pay, a fait le choix du QR Code plutôt que le NFC. C'est aussi le cas, notamment, de PayPal ou encore de Sunday, un service spécialisé dans les paiements à table au restaurant.

Quels atouts par rapport à la carte bancaire ?

Le paiement mobile sans contact présente quelques avantages par rapport à la carte bancaire.

Pas de limite de 50 euros - L'utilisation des dispositifs d'authentification forte désormais embarqués sur la plupart des smartphones (reconnaissance de l'empreinte digitale, de la forme du visage, etc.) permettent de payer sans contact en s'affranchissant de la limite de 50 euros qui s'applique pour la carte bancaire en sans contact.

Des services associés - Le paiement sans contact est généralement associé à d'autres services dans les applications mobiles qui le proposent :

  • géolocalisation et informations détaillées sur les dépenses ;
  • gestion automatique de la fidélité ;
  • offres promotionnelles en temps réel ;
  • pourboires dématérialisés ;
  • paiements instantanés entre particuliers...
Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Comment utiliser une application de paiement mobile sans contact

1. Installer l'application

Si vous possédez un iPhone, un Samsung ou un smartphone Android récent, l'application de paiement mobile du constructeur est généralement installée par défaut. Si ce n'est pas le cas, ou que vous souhaitez utiliser Paylib, il faut commencer par télécharger l'application de votre choix, en passant par le « store » de votre téléphone.

2. Ajouter une carte bancaire

A la première ouverture, l'application va vous demander d'ajouter votre carte bancaire. Pour vous permettre d'effectuer vos achats sur les mêmes terminaux que ceux utilisés par les cartes bancaires, le paiement mobile utilise les réseaux habituels : CB, Visa ou Mastercard.

3. Payer

Avec NFC - Pour déclencher le paiement, il suffit de lancer l'application de paiement, de vous authentifier (avec un code secret ou un dispositif biométrique), puis d'approcher le téléphone du terminal de paiement. Un signal sonore vous indique ensuite que le mobile a été reconnu. Il ne reste plus ensuite qu'à attendre l'autorisation de paiement, qui est systématiquement nécessaire avec le paiement mobile, ce qui peut allonger un peu l'attente.

Avec QR Code - La procédure est la même qu'avec le NFC, à une nuance près : au lieu d'approcher votre mobile du terminal, vous devrez scanner, avec l'appareil photo de votre smartphone, un QR Code affiché par le commerçant.

Payer avec son mobile, est-ce risqué ?

Selon la Banque de France*, le taux de fraude du paiement mobile sans contact était de 0,048% au 1er semestre 2021. C'est plus que le paiement sans contact par carte bancaire (0,010%). L'immense majorité de la fraude du paiement mobile est liée à la faiblesse des procédures d'enrôlement des cartes bancaires mises en place par certaines banques, à l'image de la mésaventure vécue par des clients d'ING.

Au quotidien, le paiement mobile sans contact est très sûr. Contrairement à la carte bancaire, les smartphones les plus récents embarquent en effet des solutions d'authentification très robustes, utilisant la biométrie (empreinte digitale, forme du visage, etc.), qui sont utilisées par les applications de paiement. Conséquence : il est quasiment impossible pour une personne mal intentionnée de payer avec un mobile volé.

* Banque de France, Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, chiffres clés du 1er semestre 2021

© MoneyVox 2022 / Vincent Mignot / Page mise à jour le / Droits réservés