Ouvrir un compte joint dans une banque en ligne permet de réduire les frais de gestion de ce compte « commun ». Voici les conditions pour obtenir 2 cartes bancaires gratuites (1 pour chaque cotitulaire) chez Boursorama, Fortuneo, Hello bank et BforBank.

Info comparateur
Logo Fortuneo
Mastercard classique
Débit immédiat
Débit différé
Conditions d'accès à l'offre

2 400 € de revenus mensuels
ou 5 000 € d'épargne

Voir l'offre
Logo Fortuneo
Mastercard Gold
Débit immédiat
Débit différé
Conditions d'accès à l'offre

2 700 € de revenus mensuels
ou 10 000 € d'épargne

Voir l'offre
Logo Hello bank
Visa à autorisation systématique
Débit immédiat
Débit différé
Conditions d'accès à l'offre

Sans conditions de revenus

Voir l'offre
Logo Hello bank
Visa à débit immédiat ou différé
Débit immédiat
Débit différé
Conditions d'accès à l'offre

2 000 € de revenus mensuels nets communs

Voir l'offre
Logo BforBank
Visa classique
Débit immédiat
Débit différé
Conditions d'accès à l'offre

2 000 € de revenus mensuels

Voir l'offre
Logo BforBank
Visa Premier
Débit immédiat
Débit différé
Conditions d'accès à l'offre

2 400 € de revenus mensuels
ou 15 000 € d'épargne chez BforBank + 2 000 € de revenus mensuels

Voir l'offre
Logo Boursorama Banque
Visa Welcome classique
Débit immédiat
Débit différé
Conditions d'accès à l'offre

50 € d'encours pour les « déjà clients »

Voir l'offre
Logo Boursorama Banque
Visa Ultim
Débit immédiat
Débit différé
Conditions d'accès à l'offre

Carte à débit immédiat : 300 € d'encours

Carte à débit différé : 1 500 € de flux créditeurs mensuels ou 3 000 euros d'encours

Voir l'offre

Qu'est-ce qu'un compte joint ?

Echéances de crédit ou loyer, factures d'électricité ou de téléphone, abonnement internet, courses alimentaires, dépenses pour les enfants... Pour payer ces charges (et d'autres), de nombreux couples (mariés, pacsés ou en union libre) choisissent d'utiliser un « compte commun ». C'est-à-dire un compte de dépôt joint, sur lequel chacun des deux titulaires peut réaliser des opérations. L'avantage de cette solution est de clarifier et de faciliter la gestion des dépenses entre les deux membres du couple.

5 conseils pour bien gérer votre argent en couple

Pourquoi ouvrir un compte joint dans une banque en ligne ?

Choisir une banque en ligne pour un compte joint présente de nombreux avantages. Ce type d’établissements propose des frais très restreints pour la gestion du compte commun. Les 5 établissements présents dans le tableau plus haut permettent en effet d’obtenir gratuitement deux cartes bancaires (une pour chaque co-titulaire du compte), de ne payer aucuns frais de tenue de compte, de disposer de taux de découvert plus faibles, et de bénéficier le plus souvent d’une absence de commissions d’intervention.

Certaines cartes bancaires sont délivrées gratuitement sans aucunes conditions, d’autres sont en revanche offertes sous réserve de justifier d’un certain niveau de revenus ou d’épargne (ces conditions sont mentionnées dans le tableau plus haut).

Autre avantage à ouvrir un compte joint dans une banque en ligne plutôt que dans un établissement traditionnel : si vous êtes un nouveau client, la souscription vous permet parfois, selon les banques en ligne et les “promotions” du moment, d’obtenir une prime de bienvenue (qui peut grimper jusqu’à 160 euros lors de certaines opérations commerciales).

Comment comparer les offres de comptes joints en ligne ?

Pour comparer correctement les offres des banques en ligne en matière de compte joint, il faut évidemment aller au-delà du tarif (puisque ce tarif est de 0 euro chez les 5 banques étudiées dans le tableau du haut de page)... Tout d’abord, il convient de déterminer le type de carte dont vous avez besoin. Souhaitez-vous une carte standard (Mastercard, Visa classic) ou une carte premium (Gold Mastercard, Visa Premier) ? Les plafonds de paiements/retraits sont plus élevés avec le second type de carte, et les assurances/assistances plus nombreuses. Préférez-vous une carte à contrôle de solde (pour éviter tout dépassement) ? Allez-vous opter pour un débit immédiat ou un débit différé de vos dépenses par CB ? Selon les réponses à ces questions, vous vous orienterez vers l’une ou l’autre des offres des banques en ligne.

Mais encore faut-il aussi que vous rentriez « dans les clous » pour pouvoir bénéficier de telle ou telle carte. Certains établissements fixent en effet des conditions de revenus mensuels minimum (sans obligation de les domicilier dans la banque généralement) ou d’épargne à détenir sur des produits dans l’établissement. Par ailleurs, il faut parfois aussi par la suite réaliser x opérations par mois ou trimestre, ou justifier de flux créditeurs sur une certaine période pour pouvoir continuer à bénéficier de la gratuité de la carte.

Autres critères à prendre en compte, notamment dans le cadre des vacances en famille : les assurances incluses avec la carte choisie, et les frais sur les retraits ou paiements en zone euro et ailleurs dans le monde. Vous pouvez retrouver ces informations dans les tableaux ci-dessous.

BanqueType de carteAssurance
voyage
Garantie
neige et montagne
Frais médicaux
à l'étranger
Responsabilité civile
à l'étranger
Location
de véhicule
Vol ou dommage
du téléphone
Logo Fortuneo
Mastercard classique
Logo Fortuneo
Mastercard Gold
Logo Hello bank
Visa à autorisation systématique
Logo Hello bank
Visa à débit immédiat ou différé
Logo BforBank
Visa classique
Logo BforBank
Visa Premier
Logo Boursorama Banque
Visa Welcome classique
Logo Boursorama Banque
Visa Ultim
BanqueType de carteRetraits
en zone €
Paiements
en zone €
Retraits
hors zone €
Paiements
hors zone €
Logo Fortuneo
Mastercard classique
GratuitGratuit1,94%1,94%
Logo Fortuneo
Mastercard Gold
GratuitGratuitGratuitGratuit
Logo Hello bank
Visa à autorisation systématique
GratuitGratuit1,5%Gratuit
Logo Hello bank
Visa à débit immédiat ou différé
GratuitGratuitGratuitGratuit
Logo BforBank
Visa classique
GratuitGratuit1,95%1,95%
Logo BforBank
Visa Premier
GratuitGratuit1,95%1,95%
Logo Boursorama Banque
Visa Welcome classique
GratuitGratuit1,69% à partir 2ème retraitGratuit
Logo Boursorama Banque
Visa Ultim
GratuitGratuit1,69% à partir 4ème retraitGratuit

Compte joint Fortuneo : les détails

Fortuneo Banque permet d’ouvrir un compte joint avec une ou deux cartes bancaires associées. Si l’offre Fosfo ne peut être souscrite qu’en compte individuel, les autres offres de la banque en ligne sont, elles, accessibles en compte joint. Le compte avec Mastercard classique est disponible sous réserve de disposer de 2 400 € de revenus nets mensuels ou de 5 000 € d’épargne détenus chez Fortuneo. Le compte avec la Gold Mastercard est accessible en justifiant de 2 700 € de revenus nets mensuels ou de 10 000 € d’épargne préalablement détenus chez Fortuneo. Gros avantage de cette carte : les retraits et paiements sont gratuits dans le monde entier. Les cartes Mastercard standard et Gold restent gratuites tant que vous effectuez au moins une opération de paiement par carte (hors retrait au distribution) par mois. A défaut, la banque en ligne les facturent respectivement 3 € et 9 € par mois.

Par ailleurs, Fortuneo permet d’ouvrir un compte joint avec une World Elite Mastercard (mais la 2e carte sera en revanche une Gold ou une Classique). Pour bénéficier de cette offre, il faut justifier de 5 500 € de revenus nets mensuels et verser au moins 4 000 € chaque mois sur le compte Fortuneo (à défaut, la carte sera facturée 50 € par trimestre).

Vous pouvez également avec ce compte joint disposer d’un chéquier, effectuer gratuitement des virements (ponctuels, permanents, instantanés), déposer des chèques, bénéficier de cartes virtuelles, procéder à un paiement mobile via Apple Pay et Google Pay... Au-delà du compte joint, Fortuneo met à disposition de ses clients des solutions d’épargne (Livret A, LDDS…), de placements (assurance vie, bourse) et de crédit (prêt immo et crédit conso).

Compte joint Hello bank : les détails

Les offres Hello One et Hello Prime se déclinent toutes deux en compte joint avec les offres Hello One Duo et Hello Prime Duo. Elles reprennent d'ailleurs les mêmes caractéristiques que les formules individuelles. La première, gratuite, est accessible à tous sans conditions de revenus. La seconde nécessite 2 000 euros de revenus communs nets mensuels et coûte 8 euros par mois. Pour ce prix cependant, elle intègre deux cartes haut de gamme, à débit différé ou immédiat, qui permettent d'effectuer des paiements et retraits sans frais dans le monde entier.

Ces comptes joints d'Hello bank donnent aussi accès à un chéquier, incluent l'encaissement de chèques mais aussi d'espèces (c'est le seul établissement du tableau du haut de page à le permettre). Ils permettent également d'effectuer des virements et de mettre en place des prélèvements. Par ailleurs, en matière d'épargne, la banque en ligne donne accès à tout le catalogue de sa maison-mère BNP Paribas (livret A, LDDS, LEP, PEL, CEL, Livret Jeune). Elle propose aussi à ses clients du crédit immobilier, du prêt conso, un contrat d'assurance-vie et une offre de bourse en ligne.

Compte joint BforBank : les détails

Deux cartes bancaires sont gratuites chez BforBank dans le cadre de l’ouverture d’un compte joint. La Visa Classic, à débit immédiat seulement, est disponible gratuitement sous réserve de justifier de 2 000 € nets mensuels de revenus, tandis que la Visa Premier (à débit immédiat ou différé) nécessite 2 400 € nets par mois de revenus. Leur gratuité est soumise à la réalisation de 3 opérations par trimestre (sinon, la Visa Classic sera facturée 6 € par trimestre ; 9 € pour la Premier). Une autre carte est disponible en compte joint chez BforBank, la prestigieuse Visa Infinite, mais elle est facturée 200 euros par an (et nécessite 6 000 € nets de revenus mensuels).

Comme ses concurrents, la banque en ligne offre la gratuité des frais de tenue de compte, permet des retraits gratuits en zone euro et la mise en place de virements et prélèvements, donne accès à un chéquier, rend possible les remises de chèques… BforBank dispose également d’une offre de prêt immobilier, de crédit conso, d’assurance-vie ou encore de bourse.

Compte joint ING : les détails

Les deux offres d’ING, baptisées Essentielle et Intégrale, peuvent être souscrites en compte joint. La première, ouverte à tous sans conditions, permet à chaque cotitulaire du compte de bénéficier d’une carte Mastercard standard, à contrôle de solde, sans autorisation de découvert. En revanche, pas de chéquier avec Essentielle. L’offre Intégrale met gratuitement à disposition du couple client 2 cartes Gold Mastercard, en débit immédiat ou différé. En contrepartie, il faut s’engager à verser mensuellement au moins 1 200 € sur le compte courant (sinon la carte sera facturée 10 € par mois). Outre des plafonds de paiement et de retrait plus élevés qu’avec Essentiel, elle permet des paiements et retraits gratuits illimités à l’étranger. Un chéquier est aussi disponible sur demande. ING dispose de nombreux autres produits : prêt immo, crédit conso, livrets d’épargne, offre de bourse, assurance-vie...

Compte joint Boursorama : les détails

Chez Boursorama Banque, vous pourrez choisir entre deux offres avec cartes bancaires gratuites : Welcome ou Ultim. La carte Welcome, à débit immédiat et à autorisation systématique, est disponible pour tous les nouveaux clients, sans restrictions. Les personnes détenant un compte Boursorama doivent justifier de 50 euros d'encours sur leurs comptes pour en bénéficier. Pour obtenir une carte Ultim, les conditions diffèrent selon le débit choisi mais aussi selon que vous êtes déjà clients de la banque en ligne à titre individuel ou non. Si les deux cotitulaires du compte joint sont de nouveaux clients Boursorama, ils peuvent obtenir chacun une Ultim à débit immédiat sans conditions ; ou bien une Ultim à débit différé en justifiant de 1 500 € nets de revenus mensuels. Si l'un des deux cotitulaires est déjà client de Boursorama à titre individuel, l'autre cotitulaire devra forcément ouvrir un compte individuel aussi, avant de procéder à l'ouverture d'un compte joint en plus. Et pour souscrire ce dernier, les clients devront alors justifier de 300 € d’encours sur leurs comptes Boursorama pour obtenir une Visa Ultim à débit immédiat ; et de 3 000 € de flux créditeurs sur les 90 derniers jours ou 6 000 € d’encours sur ses comptes Boursorama Banque pour l’obtention d’une carte Ultim à débit différé.

A noter : la gratuité des cartes Welcome et Ultim est aussi conditionnée au fait de réaliser au moins un paiement par CB chaque mois (sinon, elles seront facturées respectivement 5 et 9 € par mois).

Avec les deux cartes, les paiements sont gratuits dans le monde entier. Concernant les retraits hors zone euro, le premier du mois est gratuit avec Welcome, les 3 premiers du mois le sont avec Ultim (au-delà ils sont facturés 1,69% du montant du retrait). Par ailleurs, avec ces comptes, vous avez accès à un chéquier, pouvez effectuer des virements instantanés gratuits (dans la limite de 2 000 €), bénéficiez d’une assurance des moyens de paiement incluse, pouvez payer via Apple Pay ou Google Pay…

Sachez que vous pouvez souscrire à l’offre Ultim Metal en compte joint mais celle-ci est payante : 9,90 € par mois.

Au-delà du compte bancaire, Boursorama Banque propose des livrets d’épargne (Livret A, LDDS, PEL, CEL, compte sur livret), un contrat d’assurance-vie, une offre de bourse en ligne, du crédit immobilier et du prêt conso.

Orange Bank et Monabanq, absentes du tableau

Notre tableau de haut de page n’intègre pas Orange Bank puisqu’il est impossible d’ouvrir un compte joint dans cet établissement. Monabanq n’y figure pas non plus puisque la banque en ligne ne dispose pas d’offre gratuite dans son catalogue.

Comment ouvrir un compte joint ?

La procédure d'ouverture d'un compte joint est semblable à celle d'un compte individuel. Ainsi, il vous sera demandé de fournir (par voie électronique) :

  • une ou plusieurs pièces d'identité (carte d'identité, passeport, voire permis de conduire) de chacun des cotitulaires
  • un justificatif de domicile récent (facture de fournisseur d'énergie, avis d'imposition)
  • un justificatif des revenus (bulletin de salaire, avis d'imposition)
  • votre relevé d'identité bancaire actuel
  • un exemplaire de signature manuscrite

Le contrat se signe à distance, de façon électronique. Pour que l’ouverture du compte soit effective, il vous faudra aussi généralement effectuer un versement initial par virement ou bien par chèque. Le montant de ce versement est différent selon les établissements et selon l’offre souscrite.

Comment fonctionne le compte-joint ?

Le compte joint repose sur la confiance réciproque entre les deux cotitulaires. Chacun peut en effet payer par carte bancaire ou par chèque, effectuer des retraits d'espèces, mettre en place des prélèvements ou procéder à des virements (ponctuels ou permanents)...

L'utilisation d'un compte joint n'est pas sans danger. L'argent déposé est présumé appartenir aux deux détenteurs et, en cas de dette ou d'incidents de paiement, les deux titulaires sont solidairement responsables. Cela signifie que l'établissement bancaire peut se retourner contre l'un ou l'autre, même s'il n'est pas à l'origine de l'incident. Dans le pire des cas, en cas de chèque impayé par exemple, les deux conjoints risquent une mise en interdiction bancaire de l'ensemble de leurs comptes, même personnels, même domiciliés dans une autre banque.

Basé sur la confiance, le compte joint peut se transformer en nid à problèmes si l'un des cotitulaires « dérape » et effectue des dépenses fastueuses à l'encontre de l'intérêt du couple ou de la famille. Dans ce cas, il est possible de transformer le compte joint en compte indivis. Toutes les opérations nécessitent alors l'autorisation des deux titulaires (émission des chèques, autorisations de prélèvement, etc). Cela exclut de fait le paiement par cartes bancaires, qui doivent être restituées.

En couple, faut-il faire « compte à part » ?

Quel intitulé pour le compte joint ?

Par défaut, le compte joint sera ouvert sous l'intitulé « Monsieur ou Madame » (ou « Monsieur ou Monsieur » ; ou « Madame ou Madame ») et dans ce cas, chacun peut disposer des moyens de paiement sans avoir besoin de l'autorisation de l'autre pour chaque dépense.

A l'inverse, avec un compte « Monsieur et Madame » (compte indivis), chacun des titulaires doit obtenir l'accord de l'autre pour réaliser un paiement. Ainsi les chèques doivent être signés par les deux conjoints.

Compte joint : que faire en cas de séparation ?

Avant d'en arriver à un grave incident de paiement ou en cas de séparation, plusieurs options s'offrent à vous, selon la situation :

  • Procéder, en accord avec l'autre cotitulaire, à la fermeture définitive du compte joint.
  • Demander individuellement la clôture du compte, en avertissant l'autre titulaire. Dans ce cas, le compte devient un compte individuel pour le titulaire restant, qui devient désormais le seul responsable des opérations réalisées ultérieurement sur le compte.
  • Procéder à la désolidarisation du compte joint. Chaque acte de gestion nécessite alors la signature des deux titulaires. Les autorisations de prélèvement et les ordres de virement permanents donnés antérieurement par l'un des membres du couple deviennent caducs par le fait de désolidariser le compte joint. Pour effectuer cette transformation, il faut envoyer une lettre en recommandé à sa banque ainsi qu'à l'autre partie.

Argent du couple à la banque, qui possède quoi ?

Que devient le compte joint en cas de décès ?

Lors l’un des deux cotitulaires d’un compte joint décède, il faut se reporter à la convention de compte signée avec la banque pour savoir ce que devient le compte « commun ». En général, aucun blocage du compte n’est prévu (sauf si les héritiers ont engagé une démarche en ce sens) et le compte joint redevient un compte individuel. Son titulaire conserve le même RIB et la même carte bancaire. En revanche, il faut restituer la CB du défunt. Le chéquier, émis au nom de « M. ou Mme » (ou « M. ou M. ». ; ou « Mme ou Mme »), peut continuer à être utilisé.

Par ailleurs, comme le précise le site Service-Public.fr, « en cas de solde positif au jour du décès, la question de la détermination et du sort de la part appartenant au défunt fait partie du règlement général de la succession ». Le conjoint survivant ne doit donc pas réaliser alors des dépenses extravagantes que les héritiers pourraient contester au moment de la succession (puisque ces dépenses seraient venues grever le montant de l’héritage).

En revanche, pour un compte indivis, en cas de décès de l’un des cotitulaires, la banque immédiatement le compte. Plus aucune opération ne peut être passée (au crédit ou au débit).

Clôture du compte d’un joint : comment ça marche ?

Tout d’abord, sachez que la banque a le droit de clôturer votre compte joint sans explications. En revanche, elle doit respecter un préavis de 2 mois entre le moment où elle vous informe et le moment où la clôture est effective.

Si vous souhaitez fermer le compte joint, vous devez adresser une demande de résiliation à la banque. La demande (envoyée par courrier recommandé avec avis de réception) doit émaner des deux cotitulaires. Par sécurité et pour permettre aux dernières opérations de bien passer sur le compte (chèques, prélèvements non modifiés, paiements par CB…), respectez un délai de préavis d’au moins 1 mois et conservez une provision suffisante sur le compte jusqu’au dernier moment.

© MoneyVox 2017-2021 / Marie Rialland / Page mise à jour le / Droits réservés