Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide financière qui permet de payer les factures d'électricité, de gaz, de fioul ou encore de bois de chauffage. D'un montant compris entre 48 à 277 euros, il est attribué selon les revenus et adressé directement aux foyers concernés. En 2022, le chèque énergie a été versée à 5,77 millions de ménages pour une somme moyenne de 149 euros.

Le chèque énergie, c'est quoi ?

Le chèque énergie est une aide financière, adressée aux ménages modestes dont le montant annuel est compris entre 48 et 277 euros. Valable un an, il est distribué par courrier, chaque année au mois d'avril, selon des critères de revenus.

Depuis 2021, l'Etat incite à la création d'un espace personnel en ligne à partir duquel il est possible d'adresser directement son chèque énergie à son fournisseur d'énergie. En effet, il n'est pas nécessaire d'attendre de recevoir une facture : le montant du chèque énergie peut être déduit des prochaines échéances dès sa prise en compte par le fournisseur.

En 2022, près de 5,8 millions de ménages sont éligibles à l'aide pour régler leur facture d'électricité, de gaz, de fioul domestique ou de bois de chauffage. Seuls 66,6% des bénéficiaires l'avaient utilisé en août 2022 (date de validité jusqu'en mars 2023). Il peut aussi être utilisé pour des travaux de rénovation énergétique, en complément de MaPrimeRenov'.

Qui a droit au chèque énergie ?

Attribué aux foyers modestes, le chèque énergie utilise le revenu fiscal de référence (RFR) pondéré par le nombre de personnes composant le foyer en unité de consommation (UC) pour déterminer les bénéficiaires. Selon la définition de l'Insee, l'UC permet de comparer les niveaux de vie de ménages de taille ou de composition différente : 1 UC pour le premier adulte du ménage, 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus, 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.

En 2022, à titre d'exemples, une personne vivant seule doit avoir un revenu fiscal de référence de 10 800 euros maximum pour toucher le chèque énergie ; un couple avec deux enfants ne doit pas dépasser 22 680 euros de RFR.

Depuis 2021, les résidents en EHPAD peuvent aussi bénéficier du chèque énergie.

Quel est le montant du chèque énergie ?

Son montant varie de 48 euros à 277 euros, selon votre revenu fiscal de référence et la composition de votre foyer (tableau ci-dessous). Lors de la campagne d'envoi 2022, le montant moyen est de 149 euros selon les données fournies par le gouvernement.

Si vous voulez tester votre éligibilité, un simulateur est proposé par le site officiel du gouvernement. Vous devrez pour cela renseigner votre numéro fiscal sur la page Eligibilité du site officiel du chèque énergie.

Chèque énergie : le barème

Revenu fiscal de référence
inférieur à 5 600 euros

RFR entre 5 600 et
6 999 euros
RFR entre 6 700 et
7 700 euros
RFR entre 7 700 et
10 800 euros
1 unité de
consommation
194 euros146 euros98 euros48 euros
De 1 à 2 UC240 euros176 euros113 euros63 euros
2 UC et plus277 euros202 euros126 euros76 euros

Qu'est ce que le chèque énergie exceptionnel ?

Fin 2021, un chèque énergie exceptionnel de 100 euros avait été envoyé « en plus » aux ménages qui bénéficiaient déjà du chèque énergie habituel. L'opération est reconduite fin 2022 dans le cadre des aides accordées par l'Etat pour lutter contre la hausse des prix de l'énergie.

Ce nouveau chèque énergie exceptionnel sera versé d'ici fin décembre à 12 millions de foyers français. Soit un nombre de bénéficiaires doublé par rapport au chèque énergie classique. Son montant sera compris entre 100 euros et 200 euros.

Selon les exemples donnés par le gouvernement, une mère seule avec deux enfants et touchant le Smic obtiendra 200 euros, quand un couple avec deux enfants disposant de 3 000 euros de revenus nets percevra 100 euros.

Une aide complémentaire comprise entre 100 et 200 euros en fonction des revenus va également être déclenchée à partir du 8 novembre 2022 pour les personnes se chauffant au fioul.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

Quand et où vais-je recevoir mon chèque énergie ?

Si le chèque exceptionnel sera envoyé d'ici la fin de l'année 2022, le prochain chèque énergie « habituel » sera distribué en avril 2023.

En 2022, l'envoi du chèque énergie s'était effectué sur cinq semaines. Les départements étaient répartis dans 5 groupes, permettant d'étaler les courriers :

  • Du 30 mars au 1 avril : Pas-de-Calais, Nord, Bas-Rhin, Eure-et-Loir, Guadeloupe, Guyane, Réunion, Martinique, Somme, Aisne, Oise, Isère, Corse, Gironde, Ardennes.
  • Du 4 au 8 avril : Marne, Meuse, Meurthe-et-Moselle, Moselle, Territoire de Belfort, Vosges, Haut-Rhin, Haute-Marne, Aube, Deux-Sèvres, Haute-Saône, Doubs, Jura, Saône-et-Loire, Nièvre, Yonne, Côte-d'Or, Haute-Savoie, Ain, Savoie, Drôme, Allier, Haute-Loire, Rhône, Ardèche, Loire, Cantal, Puy-de-Dôme, Seine-et-Marne.
  • Du 11 au 14 avril : Yvelines, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Paris, Essonne, Hauts-de-Seine, Orne, Val-d'Oise, Seine-Maritime, Eure, Loir-et-Cher.
  • Du 19 au 22 avril : Calvados, Manche, Sarthe, Cher, Loiret, Indre, Mayenne, Indre-et-Loire, Maine-et-Loire, Vendée, Loire-Atlantique, Ille-et-Vilaine, Côtes-d'Armor, Finistère, Morbihan, Creuse, Corrèze, Haute-Vienne, Vienne, Charente, Charente-Maritime, Gers.
  • Du 25 au 29 avril : Dordogne, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Landes, Hautes-Pyrénées, Pyrénées Orientales, Haute-Garonne, Ariège, Lot, Aveyron, Tarn-et-Garonne, Tarn, Aude, Hérault, Lozère, Gard, Mayotte, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-Maritimes, Hautes-Alpes, Alpes de Haute Provence.

Il faut compter entre 2 à 4 jours pour recevoir le chèque énergie son domicile après l'envoi. Il est envoyé par courrier à la dernière adresse connue des services fiscaux.

Comment utiliser mon chèque énergie ?

Le chèque énergie est valable 1 an (soit jusqu'au 31 mars 2023 pour le chèque énergie 2022). Il peut être utilisé pour régler les dépenses d'énergie (électricité, gaz naturel, chaleur, gaz de pétrole liquéfié, fioul domestique, bois, biomasse, ou autres combustibles destinés au chauffage ou à la production d'eau chaude) liées au logement. Il peut aussi servir à des travaux de rénovation énergétique.

En revanche, vous ne pouvez pas l'utiliser pour payer du carburant.

Vous pouvez utiliser le chèque énergie directement en ligne sur le portail Chequeenergie.gouv.fr à la rubrique « utiliser mon chèque énergie en ligne cette année ». La liste des professionnels qui l'acceptent est également disponible sur le site.

Vous pouvez aussi envoyer le chèque énergie sous format papier et par courrier postal à votre fournisseur d'énergie. Dans ce cas, il faut joindre une copie d'un document émis par le fournisseur (facture, échéancier) faisant apparaître vos références clients, et les indiquer au dos du chèque énergie.

Vous pouvez aussi opter pour la pré-affectation, c'est-à-dire la transmission automatique du chèque énergie au fournisseur. La démarche se fait en ligne, rubrique « attribuer automatiquement mon chèque de l'année prochaine à un fournisseur. » Vous aurez besoin de votre chèque énergie et de votre dernière facture d'électricité ou de gaz pour remplir la demande.

Cette demande en ligne est aussi possible à partir de votre espace personnel dont l'accès est possible grâce au numéro fiscal qui sert d'identifiant ou via France Connect.

Vous pouvez également contacter l'assistance chèque énergie par courriel ou par téléphone au 0 805 204 805 (service et appel gratuits, y compris depuis un portable ou l'outre-mer).

Vous pouvez enfin cocher (pour l'année suivante si vous pouvez toujours en profiter) une case dédiée à la pré-affectation directement sur le chèque énergie papier avant de l'envoyer à son fournisseur.

Si vous êtes résident d'un EHPAD ou d'un établissement spécialisé, la remise se fait en main propre à la direction de l'établissement concerné.

En 2021, dernière campagne complète d'envoi, le taux d'utilisation du chèque énergie s'élevait à 81,07%, soit 4,73 millions de chèques utilisés sur 5,8 millions envoyés. Dans le détail, 4,4 millions de chèques ont été utilisés pour le paiement des factures de gaz et d'électricité, soit 93,7% des cas. Le reste concerne le paiement des factures de fioul domestique (3,3%) ou encore le bois de chauffage (1,5%) par exemple. Seuls 0,03% des chèques ont été utilisés dans le cadre de travaux de rénovation énergétique.

Que faire si un professionnel refuse un paiement par chèque énergie ?

Les professionnels ont l'obligation d'accepter le paiement par chèque énergie pour les dépenses éligibles. Dans le cas où un professionnel refuserait de se plier à cette obligation, il est possible de le signaler à l'assistance utilisateur, via un formulaire de contact sur le site officiel du chèque énergie ou par téléphone au 0 805 204 805 (du lundi au vendredi, entre 8h et 20h).

Que faire si je ne reçois pas mon chèque énergie ?

Si vous ne recevez pas votre chèque énergie comme les années précédentes, vous devez :

  • Vérifier que votre revenu fiscal de référence n'a pas changé
  • Vérifier que la composition de votre foyer n'a pas changé
  • Vérifier éventuellement que les critères d'attribution n'ont pas changé

Si rien de tout cela n'est concluant, consultez votre espace personnel ou contacter les services du chèque énergie via le formulaire de contact ou par téléphone au 0 805 204 805 du lundi au vendredi, entre 8h et 20h.

Le tarif réglementé de l'électricité ; Comment fonctionnent les heures pleines et heures creuses ?

© MoneyVox 2022 / Samuel Auffray / Page mise à jour le / Droits réservés