Les jeunes bénéficient de tarifs spécifiques dans les établissements bancaires traditionnels, mais ils peuvent aussi choisir de se tourner vers les banques en ligne et néobanques, qui proposent des offres de compte bancaire gratuites. Comparatif des principales offres du marché, accessibles sans conditions de revenu.

Info comparateur
logo globe trotter credit agricole
Globe Trotter
2 €
par mois
Carte
Mastercard
débit immédiat
Découvert
Paiement hors zone €
Gratuit
Retrait hors zone €
Gratuit
Épargne
Livret jeuneLivret ALEP
Prêts
Prêt étudiantPrêt jeune actifPermis à un euro
Voir l'offre
Logo Fortuneo
Fosfo
Gratuit
Carte
Mastercard
débit immédiat
Découvert
Paiement hors zone €
Gratuit
Retrait hors zone €
Gratuit
Épargne
Livret A
Prêts
30€
offerts à l'ouverture
Logo Hello bank
Hello One
Gratuit
Carte
Visa
autorisation systématique
Découvert
Paiement hors zone €
Gratuit
Retrait hors zone €
1,5%
Épargne
Livret jeuneLivret ALEP
Prêts
Voir l'offre
aumax pour moi
Aumax pour moi
Gratuit
Carte
Mastercard
autorisation systématique
Découvert
Paiement hors zone €
Gratuit
Retrait hors zone €
Gratuit
Épargne
Prêts
Voir l'offre
Logo Boursorama Banque
Welcome
Gratuit
Carte
Visa
Classic à autorisation systématique
Découvert
Paiement hors zone €
Gratuit
Retrait hors zone €
1,69%
Épargne
Livret A
Prêts
80€
offerts à l'ouverture
Logo N26
N26 Standard
Gratuit
Carte
Mastercard
débit immédiat
Découvert
Paiement hors zone €
Gratuit
Retrait hors zone €
1,7%
Épargne
Prêts
Voir l'offre
Logo Orange Bank
Standard
Gratuit
Carte
Mastercard
débit immédiat
Découvert
Paiement hors zone €
2%
Retrait hors zone €
2%
Épargne
Prêts
80€
offerts à l'ouverture
Logo ING Direct
Essentielle
Gratuit
Carte
Mastercard
débit immédiat
Découvert
Paiement hors zone €
2%
Retrait hors zone €
2%
Épargne
Livret A
Prêts
160€
offerts à l'ouverture
Logo Monabanq
Pratiq+
3 €
par mois
Carte
Visa
débit immédiat
Découvert
Paiement hors zone €
2%
Retrait hors zone €
2%
Épargne
Livret A
Prêts
Voir l'offre
Logo nickel
Classique
20 €
par an
Carte
Mastercard
autorisation systématique
Découvert
Paiement hors zone €
1 €
Retrait hors zone €
2 €
Épargne
Prêts
Voir l'offre
Logo Société Générale
Sobrio 18-24 ans
3 €
par mois
Carte
Visa
classic à débit immédiat ou différé
Découvert
Paiement hors zone €
Gratuit
Retrait hors zone €
Gratuit
Épargne
Livret jeuneLivret ALEP
Prêts
Prêt étudiantPrêt jeune actifPermis à un euro
Voir l'offre
Logo BNP Paribas
Esprit Libre Initiative
2,95 €
par mois
Carte
Visa
classic à débit immédiat ou différé
Découvert
Paiement hors zone €
2,90%
Retrait hors zone €
2,90%
Épargne
Livret jeuneLivret ALEP
Prêts
Prêt étudiantPrêt jeune actifPermis à un euro
Voir l'offre
Revolut
Standard
Gratuit
Carte
Mastercard
débit immédiat
Découvert
Paiement hors zone €
Gratuit
Retrait hors zone €
2%
Épargne
Prêts
Voir l'offre
Logo La Banque Postale
#TalentBooster 18-25 ans
3,15 €
par mois
Carte
Visa
classic à débit immédiat ou différé
Découvert
Paiement hors zone €
2,3%
Retrait hors zone €
3,30 €
Épargne
Livret jeuneLivret ALEP
Prêts
Prêt étudiantPrêt jeune actifPermis à un euro
Voir l'offre
Ma French Bank
Ma French Bank
2 €
par mois
Carte
Visa
autorisation systématique
Découvert
Paiement hors zone €
Gratuit
Retrait hors zone €
Gratuit
Épargne
Prêts
Voir l'offre
Logo CIC
Start Jeunes Actifs
6 €
par mois
Carte
Visa
classique à débit immédiat ou différé
Découvert
Paiement hors zone €
2,90%
Retrait hors zone €
2,90%
Épargne
Livret jeuneLivret ALEP
Prêts
Prêt étudiantPrêt jeune actifPermis à un euro
Voir l'offre
Logo Crédit Coopératif
Essentiel Agir 18/25
3 €
par mois
Carte
Visa
classic à débit immédiat ou différé
Découvert
Paiement hors zone €
Gratuit
Retrait hors zone €
Gratuit
Épargne
Livret jeuneLivret ALEP
Prêts
Prêt étudiant
Voir l'offre

Mode d'emploi de notre comparatif

Pour établir notre comparatif, nous n'avons retenu que les offres accessibles sans condition de revenus, car un jeune adulte, notamment un étudiant, dispose rarement de revenus conséquents et réguliers.

Pour chaque offre, nous affichons son tarif mensuel, la carte bancaire liée au compte (Visa ou Mastercard, à débit immédiat, à autorisation systématique, etc), le coût des retraits et paiements hors zone euro (donnée particulièrement intéressante pour les jeunes qui partent à l'étranger en dehors de la zone euro) et l'existence ou non d'un découvert autorisé (à noter : la Société Générale et BNP Paribas le proposent mais en option - 1,16 euro par mois par exemple chez BNPP).

Les tirelires de la colonne « Epargne » représentent les livrets proposés par l'établissement parmi le Livret Jeune, le Livret d'épargne populaire et le Livret A, soit les placements les plus sûrs et rentables pour les 18-25 ans. Avec une tirelire, la banque ne propose qu'un livret sur les trois, alors que celle disposant de trois cochons commercialise tous ces livrets.

Enfin, la colonne « Prêts jeunes » indique la présence ou non au catalogue de la banque de crédits à la consommation spécifiquement destinés aux jeunes adultes. Nous avons retenu le prêt étudiant, le prêt jeune actif et le prêt permis à un euro. Un sac d'argent signifie que l'un de ses 3 prêts est disponible, etc. A noter qu'une croix rouge ne signifie pas que l'établissement ne dispose d'aucune solution de financement, mais seulement qu'il ne propose pas de prêt spécifiquement dédié aux jeunes. C'est le cas par exemple de Hello bank qui donne accès à un crédit à la consommation, mais sans taux préférentiel pour les jeunes.

Offres jeunes : pour qui, jusqu'à quel âge ?

Si de nombreux établissements disposent d’offres ou tarifs préférentiels destinés aux « jeunes », l’âge nécessaire pour en bénéficier diffère selon les banques. Ainsi, la grande majorité propose ces réductions dès 18 ans (âge minimum requis), mais l’âge maximal pour en profiter est de 25 ans, 26 ans, 28 ans voire même 30 ans chez certaines.

Par ailleurs, l’âge n’est pas toujours l’unique critère pour profiter du « tarif jeune ». En effet, certains établissements subordonnent leurs offres à la double condition de l’âge et du statut étudiant, apprenti ou jeune actif. Par exemple, pour bénéficier d’un prêt Jeune Actif à la Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon, il faut pouvoir justifier son activité professionnelle et son âge, compris entre 18 et 25 ans.

Quels critères prendre en compte pour choisir sa banque pour jeunes ?

Pour choisir au mieux la banque qui hébergera votre compte bancaire, il convient de passer en revue un certain nombre de critères. Tout d’abord, une des premières choses à regarder est l’exigence ou non d’un revenu minimum mensuel, avec ou sans domiciliation. Comme indiqué plus haut, notre tableau ne présente que les comptes accessibles sans condition de revenu, mais c’est un détail à vérifier avant de se pencher sur les caractéristiques d’une offre. Que l’on soit encore étudiant ou que l’on débute tout juste dans la vie active, on ne dispose pas forcément d’un revenu régulier et suffisamment conséquent.

Second élément : le tarif de la carte bancaire et des services. Si l’on n’a pas de revenus réguliers, on va plutôt se diriger vers une offre gratuite. Toutefois, la gratuité est parfois la contrepartie de services plus limités. Il est donc nécessaire, en parallèle, de comparer ce qui est inclus dans chaque formule : le type de carte (de paiement internationale, à autorisation systématique), le prix des opérations à l’étranger, la possibilité de bénéficier d’un découvert…

Enfin, au-delà du compte bancaire en lui-même, le choix peut se jouer sur les à-côtés proposés par la banque, comme les produits d’épargne ou les solutions de financement. Est-il possible d’y ouvrir un Livret Jeune, un Livret A, voire un Livret d’épargne populaire (LEP), livrets réglementés les plus rentables pour les 18-25 ans ?

Le Livret Jeune est, comme son nom l'indique, destiné aux jeunes jusqu'à leurs 25 ans. Son plafond est assez bas (1 600 €), mais il bénéficie en contrepartie d'un taux souvent plus élevé. Celui-ci ne peut d'ailleurs être inférieur à 0,50%, soit le taux du Livret A, mais les banques proposent souvent un taux plus avantageux. C'est le cas du CIC et de son Livret Jeune Parcours J à 1,35% ou encore du Livret Jeune Agir au Crédit Coopératif et son taux à 1,25%. Si le jeune adulte a mis son Livret Jeune au plafond, qu'il n'est plus rattaché au foyer fiscal de ses parents et qu'il ne dépasse pas un certain revenu annuel, il peut ouvrir un LEP. Il pourra y placer jusqu'à 7 700 € à un taux d'intérêt annuel de 1%. Le Livret A dispose du taux le plus faible, mais reste un bon placement complémentaire pour les 18-25 ans. Ces trois livrets sont entièrement défiscalisés, ce qui signifie qu'aucun impôt n'est prélevé sur les intérêts.

Le fait de se voir proposer un coup de pouce financier peut aussi être un critère déterminant. De nombreux jeunes souscrivent en effet un prêt personnel pour financer leurs études (payer les frais d'une école, acheter un ordinateur...), pour s’installer dans leur premier logement, ou pour payer leur permis et leur première voiture, par exemple.

Ainsi, bien qu'elles proposent tout de même des crédits à la consommation, les banques en ligne ne distinguent pas selon que leur client soit jeune adulte ou ait plus de 25 ans ; le taux du prêt sera le même. C'est le cas par exemple de Ma French Bank et de son crédit renouvelable « Mon Extra Prêt ». En revanche, les établissements traditionnels commercialisent presque systématiquement des prêts étudiants ou jeunes actifs à des taux plus faibles, et dont les frais de dossier sont offerts. Ces banques sont aussi souvent des établissements partenaires du prêt à taux zéro « Permis à un euro » pour les 15-25 ans, contrairement aux banques en ligne.

Au-delà de ces prêts personnels « classiques », les banques vont même jusqu'à se porter caution pour un bail signé par un jeune, comme le Crédit Agricole avec « Good Loc » ou la Société Générale et sa caution « Loyer Jeunes Actifs ». Le CIC propose même un package, appelé « accès locatif Parcours J », composé d'un crédit pour financer le dépôt de garantie, d'une assurance habitation, et d'une caution qui couvre les loyers impayés.

Quelle banque pour un an à l’étranger ?

De nombreux jeunes partent à l’étranger chaque année, que ce soit dans le cadre de leurs études (Erasmus), d’un stage ou simplement pour voyager. C’est pourquoi la question des frais à l’international peut être centrale pour choisir sa banque. Pour les opérations effectuées dans la zone SEPA (1), c'est comme si elles avaient été effectuées en France (les mêmes frais - ou absence de frais - sont appliqués par la banque). Mais hors zone SEPA, les règles ne sont plus les mêmes.

Dans les banques traditionnelles, les opérations hors zone SEPA sont souvent payantes (un montant fixe qui s’ajoute à une commission sur le montant payé ou retiré), mais le client peut souscrire une option internationale pour une certaine durée, qui lui permet de bénéficier de faibles frais ou d’une gratuité totale, comme à la Société Générale ou à la Caisse d’Epargne. Une exception avec l’offre Globe Trotter du Crédit Agricole pour les 18-31 ans, qui offre les paiements et retraits gratuits à l’étranger pour 2 € par mois, et permet d’allier les avantages d’une banque mobile avec les services d’une banque traditionnelle.

Les banques en ligne et néobanques restent tout de même la référence pour se rendre à l’étranger sans être assommé de frais. L’offre Fosfo de Fortuneo permet d’effectuer des paiements et retraits gratuitement à l’étranger, tout comme Ma French Bank et Aumaxpourmoi, pour 0 euro par mois. L’offre Ultim de Boursorama Banque, gratuite et accessible sans condition de revenu, est également idéale pour voyager. Attention toutefois aux 15 € de frais mensuels, facturés si la carte n’a pas été utilisée au cours du mois.

Lire aussi : notre comparatif des meilleures cartes pour aller à l'étranger

(1) Liste des pays de la zone SEPA : Allemagne, Autriche, Andorre, Belgique, Bulgarie, Cité du Vatican, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Saint-Marin, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse

Banque traditionnelle, banque en ligne ou néobanque ?

S’il était auparavant courant que les jeunes restent dans la banque de leurs parents, l’arrivée des banques en ligne et néobanques a quelque peu changé la donne. Bien que celles-ci ne leur dédient pas d’offre spécifique, les comptes qu’ils proposent sont parmi les plus attractifs de par leur gratuité. Ainsi, les principales banques en ligne, Hello bank, Fortuneo, Boursorama, ING et Orange Bank, disposent d’un compte mobile gratuit avec carte Mastercard ou Visa à autorisation systématique, sans qu’il soit nécessaire de justifier d’un certain niveau de revenu. En revanche, pour ce prix, il n’est pas possible de bénéficier d’un découvert. Toutefois, l’ouverture d’un Livret A est permise, ainsi que la souscription d’un crédit à la consommation. Néanmoins, aucun taux préférentiel n’est accordé aux 18-25 ans.

Côté néobanques, il faut d’emblée renoncer aux produits d’épargne, au découvert et aux crédits : ces établissements ont une palette de produits limitée au compte en ligne. Par contre, elles permettent d’obtenir gratuitement un compte mobile qui offre les paiements gratuits dans le monde entier, comme Revolut et N26. Totalement dématérialisées, la souscription et la gestion du compte se font via l’application dédiée.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les banques traditionnelles ne sont pas en reste : si les comptes sont payants, les comptes jeunes disposent de tarifs préférentiels – souvent 50% par rapport aux offres classiques - et de services étendus, les formules sont les plus complètes. La grande majorité dispose d’une offre groupée de services pour quelques euros, comprenant la tenue du compte, une carte Visa ou Mastercard classique, une assurance des moyens de paiement et un découvert autorisé. La différence se joue sur l’étendue de leur gamme de services, comprenant notamment des assurances et des solutions de financement. Prêt étudiant, apprenti ou jeune actif, prêt premier projet, permis à 1 euro, avance sur premier salaire ou sur la bourse, les établissements disposent ainsi de nombreux crédits, dont ils offrent souvent les frais de dossier. Certains proposent aussi de se porter caution pour un bail d’habitation.

En définitive, il est nécessaire de faire un point sur ses besoins. Si l’on cherche juste un compte de paiement, notamment pour voyager, il est préférable de se tourner vers une banque en ligne ou néobanque. En revanche, si l’on sait que l’on aura besoin de coups de pouce (découvert, petit crédit…), il vaut mieux s’adresser à une banque traditionnelle.

Quelle banque pour les jeunes actifs ?

La plupart des établissements ne proposent pas d’offre de compte courant spécifiquement dédiée aux jeunes actifs. Néanmoins, il convient de citer les caisses du Crédit Mutuel Alliance Fédérale et le CIC, qui disposent d’une offre groupée de services, facturée respectivement 6,60 € et 6 €. Pour les autres banques, la différence se fait sur les propositions de financement.

Ainsi, la majorité d’entre elles proposent un « prêt Jeunes Actifs », comme le Crédit Agricole et la Caisse d’Epargne. Le Crédit Agricole dispose d’une gamme plus large, selon la caisse régionale, avec un prêt à consommer Premier Projet, ainsi qu’une avance Jeunes Actifs de 1 000 euros pour 1 euro de frais. Quant à la Banque Populaire, certaines caisses offrent une avance Premier salaire ou encore un prêt Start à taux zéro (y compris pour les alternants et apprentis). Une autre aide est parfois dédiée aux jeunes actifs : la caution locative, que l’on retrouve chez la Société Générale ou la Banque Populaire.

Quelle banque pour les étudiants ?

Comme c’est le cas pour les jeunes actifs, il n’y a que très peu d’offres de compte destinées spécifiquement aux étudiants. A titre d’exemple, le Crédit Mutuel Océan décline sa formule Eurocompte en deux versions, dont une pour étudiants, à partir de 1,99 euros par mois.

Presque toutes les banques traditionnelles proposent des prêts étudiants, et offrent les frais de dossier, comme le Crédit Agricole, la Banque Populaire ou les établissements du groupe Crédit du Nord. D’autres crédits peuvent être accordés, toujours sous réserve d’avoir le statut étudiant. Ainsi, les caisses de la Banque Populaire proposent une avance sur la bourse du CROUS ou bien pour préparer sa rentrée, ou encore un prêt Permis à 1 euro par jour. La Caisse d’Epargne dispose d’un « prêt micro portable étudiant », sans frais de dossier. Enfin, le Crédit Agricole se distingue avec son assurance santé spécifiquement dédiée aux étudiants à l’étranger, de 18 à 31 ans.

A lire aussi : notre comparatif de comptes pour enfant et adolescent

© MoneyVox 2020-2021 / Carole-Anne Cornet / Page mise à jour le / Droits réservés