Hello Bank!

IBAN, RIB, code BIC… Qu’est-ce que c’est ? Où les trouver ?

Pour effectuer un virement ou recevoir un paiement, vous pouvez avoir besoin de communiquer un RIB (relevé d’identité bancaire), mentionnant votre IBAN et votre code BIC. Où trouver ce document et votre numéro de compte ?

Qu’est-ce qu’un RIB ?

Le RIB est le « relevé d’identité bancaire ». Ce document contient des informations relatives au titulaire d’un compte (qu’il soit un particulier, une entreprise, une association…) et aux coordonnées bancaires de ce compte. Dans le détail, il comporte :

  • Le prénom/nom du titulaire du compte (ou la raison sociale)
  • L’adresse postale du titulaire du compte
  • La domiciliation de la banque qui héberge le compte (nom voire adresse)
  • Le code à 5 chiffres de l’établissement bancaire
  • Le code à 5 chiffres du guichet de l’agence
  • Le numéro de compte à 11 caractères (chiffres voire lettres)
  • La clé RIB à 2 chiffres
  • L’IBAN (identifiant international du compte, lire plus bas)
  • Le code BIC (identifiant international de l’établissement, lire plus bas)

Dans le langage courant, le RIB désigne aussi bien le document décrit ci-dessus que la référence du compte bancaire.

Qu’est-ce qu’un IBAN ?

IBAN est l’acronyme de « International Bank Account Number » (numéro de compte bancaire international). Cette suite de lettres et de chiffres constitue l’identifiant bancaire unique d’un compte et de son titulaire, et sert à sécuriser les virements. Depuis 2014, il est obligatoire de le saisir pour tout versement ou prélèvement dans la zone SEPA (qui regroupe les 28 pays de l’Union Européenne, la Suisse, Le Liechtenstein, la Norvège, l’Islande, Monaco et Saint-Marin).

Pour les comptes domiciliés dans des établissements en France, l’IBAN est composé de deux lettres (FR), puis de deux chiffres qui servent de clé de contrôle (souvent 76 dans l’Hexagone) et enfin de 23 caractères (5 chiffres pour le code de la banque, 5 chiffres pour le code guichet de l’agence bancaire, 11 caractères correspondant au numéro de compte et 2 chiffres pour la clé RIB). A noter : le numéro de compte peut parfois comporter une lettre au lieu d’un chiffre.

Exemples de numéros Iban (fictifs)

  • Crédit Agricole : FR7630006000011234567890187
  • Banque Postale : FR8710011000201234567G90188
  • Boursorama : FR7640618802611234567890107

Qu’est-ce que le code BIC ?

Le code BIC, acronyme de Bank Identifier Code, est l’identifiant international d’un établissement. Il est composé de 8 ou 11 caractères :

  • 4 lettres pour le code de la banque
  • 2 lettres pour le pays où est domiciliée la banque (FR pour la France)
  • 2 chiffres ou lettres faisant office de code de localisation
  • 3 caractères optionnels en plus pour désigner le code de la filiale ou agence (PAR pour Paris par exemple ou XXX pour les banques en ligne, qui n’ont pas d’agences locales…)

Le code BIC est parfois appelé « code SWIFT », du nom de l’organisme international en charge de l’enregistrement des BIC (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication).

A savoir : si votre code BIC ne comporte que 8 caractères et que sa saisie pose problème lors de l'ajout d'un bénéficiaire pour un virement par exemple, vous pouvez ajouter les 3 XXX derrière les 8 caractères. Le code BIC devrait ainsi devenir valide.

Exemples de codes BIC

  • CIC : CMCIFRPP
  • BNP Paribas Paris : BNPAFRPPXXX
  • Fortuneo : FTNOFRP1XXX

Où trouver un RIB et son IBAN ?

Si vous disposez d’un chéquier, vous trouverez un « relevé d’identité bancaire » à l’intérieur. Le document comporte notamment la référence de votre IBAN et le code BIC de votre banque. Vous pouvez aussi aisément retrouver un RIB dans votre espace client sur Internet ou sur votre application mobile, et le télécharger si besoin. Autre solution éventuelle : vous rendre à un distributeur automatique de billets appartenant à la banque qui détient votre compte et éditer un RIB grâce à votre carte bancaire.

A qui communiquer son RIB ou son IBAN ?

Si un particulier vous doit de l’argent ou si un organisme doit vous verser des prestations (par exemple la CAF), vous pouvez sans problème lui communiquer un RIB. Il renseignera votre IBAN pour effectuer le virement depuis son compte.

A l’inverse, vous êtes également susceptible de fournir un RIB (accompagné d’une autorisation de prélèvement signée de votre part) pour être prélevé du montant de certaines factures (électricité, gaz, assurance, téléphone, abonnement presse ou télé…), de mensualités de crédit, d’impôts…

La fourniture d’un RIB avec mention de son IBAN n’est pas risquée en soi : elle ne permet pas un prélèvement non souhaité. Votre compte ne peut être débité par un organisme bénéficiaire que si vous avez consenti à être prélevé en remplissant une autorisation expresse en ce sens.

Si vous devez de l’argent à un proche et que vous souhaitez le rembourser par virement, demandez-lui son RIB ou la référence de son IBAN. Vous pourrez alors l’enregistrer comme bénéficiaire et effectuer un virement vers son compte.

© MoneyVox 2019-2020 / Marie Rialland / Page mise à jour le / Droits réservés