Trouvez le meilleur taux de prêt auto pour acheter une voiture neuve ou d'occasion, une moto ou un scooter. Vous pouvez effectuer une simulation en ligne afin de comparer.

Pour souscrire un prêt auto, vous avez le choix de faire appel à votre banque habituelle, à une autre banque ou encore à un organisme de crédit (Floa Bank ex-Banque Casino, Cetelem, Cofidis, Younited Credit...). Vous trouverez ci-dessous les taux pratiqués par ces spécialistes pour deux exemples types : l’achat d’une voiture d’occasion de 9 000 euros via un crédit remboursable sur 36 mois, et l’achat d’une voiture neuve à 18 000 euros avec un prêt de 60 mois. Mais vous pouvez également simuler un crédit en fonction de vos besoins en cliquant sur « Simuler votre prêt ».

Voir également : 

Crédit auto / moto

Exemples de financementPrêt auto occasion
de 9.000 € sur 36 mois
Prêt voiture neuve
de 18.000 € sur 60 mois
 
Logo CetelemRelevé le 01/12/2020TAEG de 2,99%
Mensualité : 261,53 €
Pas de frais de dossier
TAEG de 3,39%
Mensualité : 326,16 €
Pas de frais de dossier
Simuler votre prêt
Logo younited creditRelevé le 01/12/2020TAEG de 1,71%
Mensualité : 256,59 €
Pas de frais de dossier
TAEG de 1,89%
Mensualité : 314,51 €
Pas de frais de dossier
Simuler votre prêt
Logo Banque CasinoRelevé le 24/11/2020TAEG de 2,40%
Mensualité : 259,26 €
Pas de frais de dossier
TAEG de 5,18%
Mensualité : 340,18 €
Pas de frais de dossier
Simuler votre prêt
Logo CofidisRelevé le 18/11/2020TAEG de 5,17%
Mensualité : 269,94 €
Pas de frais de dossier
TAEG de 5,17%
Mensualité : 340,09 €
Pas de frais de dossier
Simuler votre prêt
Logo OneyRelevé le 18/11/2020TAEG de 2,70%
Mensualité : 260,42 €
Pas de frais de dossier
TAEG de 3,10%
Mensualité : 323,89 €
Pas de frais de dossier
Simuler votre prêt
Logo CofinogaRelevé le 01/12/2020TAEG de 2,99%
Mensualité : 261,53 €
Pas de frais de dossier
TAEG de 3,39%
Mensualité : 326,16 €
Pas de frais de dossier
Simuler votre prêt
Logo FranfinanceRelevé le 18/11/2020TAEG de 3,45%
Mensualité : 264,05 €
Pas de frais de dossier
TAEG de 4,10%
Mensualité : 332,81 €
Pas de frais de dossier
Simuler votre prêt

Ce tableau propose des exemples de financement réalisés dans plusieurs organismes de crédit partenaires et vous permet de réaliser votre propre simulation. Les TAEG relevés sont des valeurs minimales pratiquées par chaque établissement et peuvent être majorés après étude de la situation personnelle de l’emprunteur ou en fonction de la fourniture d'un justificatif d'achat.

Voir également :

Comment fonctionne un crédit auto ?

Le crédit auto étant un type de crédit à la consommation, il est régi par les mêmes dispositions que les autres crédits (prêt personnel, prêt travaux, crédit renouvelable, etc.), édictées aux articles L312-1 et suivants du Code de la consommation. Toutefois, en tant que crédit affecté, certaines règles spécifiques lui sont applicables.

Il s'agit d'un crédit d'un montant compris entre 200 et 75 000 euros, dont la durée de remboursement est supérieure à 3 mois. Aucun texte ne réglemente sa durée maximale. Néanmoins, dans la pratique, les banques ou établissements de crédit prêteront rarement au-delà de 84 mois (7 ans). L'emprunteur bénéficie des règles protectrices des consommateurs : information précontractuelle, vérification de la solvabilité, mentions obligatoires dans l'offre de crédit, et délai de rétractation de 14 jours calendaires, notamment.

Le crédit auto est un crédit affecté, c'est-à-dire un prêt contracté dans un but précis, dont l'emprunteur apporte la preuve (devis, facture...). Il ne peut donc pas être utilisé pour autre chose que l'achat d'un véhicule. Par ailleurs, aucun remboursement ne doit débuter avant la réception de la voiture, du deux-roues, du camping-car... Si jamais la banque ou l'établissement de crédit vous prélève avant la livraison, vous devez lui demander de cesser par lettre recommandée avec accusé de réception. Aucun contrat ne peut vous obliger à payer comptant si vous n'obtenez pas votre financement.

Si vous prévoyez d'acheter une voiture, préférez toujours un crédit affecté à un prêt personnel. Ce dernier, permettant au client de disposer librement d'une somme d'argent, sans justification de son affectation, sera plus difficile à obtenir car moins protecteur. En effet, le contrat de prêt affecté est, lui, lié au contrat de vente, et si l'un ne se réalise pas, l'autre est automatiquement annulé, sans frais. Dès lors, le crédit affecté profite de taux plus avantageux.

Quel taux pour un crédit auto ?

Que ce soit pour l’acquisition d’une voiture neuve ou d’occasion, d’une moto, d’un scooter, d’un vélo électrique, d’une caravane, d'un camping-car ou d’un bateau, les organismes de crédit proposent quasiment tous un financement dans la catégorie « auto / moto ». Les taux proposés par les banques ou les spécialistes du crédit conso varient selon les enseignes et selon la qualité de votre dossier d’emprunteur.

A titre d'exemple, pour une simulation effectuée fin août 2020, s'agissant de l'achat d'une voiture neuve à 18 000 euros, remboursés sur 5 ans (60 mois), les mensualités vont de 320,39 euros chez Younited Credit pour la plus faible, à 343,02 euros chez Floa Bank (ex-Banque Casino) pour la plus élevée, avec des TAEG allant respectivement de 2,65% à 5,54%. Pour une voiture d'occasion de 9 000 euros, remboursés en 3 ans (36 mois), Oney propose la mensualité et le taux les plus bas, 258,87 euros et 2,40%, et Cofidis les plus élevés, 271,32 euros et 5,43%.

Les établissements de crédit proposent régulièrement des taux promotionnels à 0,40%, 0,70%, et tombant même jusqu'à 0,10% ! Néanmoins, les conditions pour en profiter sont parfois contraignantes, surtout pour l'achat d'un véhicule. En effet, il suppose d'emprunter une somme allant de 8 000 à 20 000 euros, et de la rembourser sur un an, voire 6 mois. Ces offres s'adressent donc plutôt à des personnes aux revenus confortables qui ne souhaitent pas puiser dans leur épargne, et qui ont une forte capacité de remboursement.

Comment effectuer une simulation du crédit auto ?

Avant de faire votre choix, il est utile, voire indispensable, d’effectuer une simulation en ligne du prêt que vous envisagez de contracter. Les organismes de crédit et certaines banques mettent à votre disposition un simulateur sur leur site Internet. Certains comparateurs, comme celui de Meilleur Taux, vous invitent à renseigner des informations sur votre projet et votre situation financière et patrimoniale, puis interroge les acteurs du crédit à votre place (banques, organismes prêteurs…) pour vous trouver la solution la moins coûteuse possible. La réponse est quasi immédiate.

Avant de vous lancer dans une simulation, réfléchissez à l’avance à votre apport personnel (le montant que vous allez apporter pour la transaction, sans prêt), à la somme que vous avez besoin d'emprunter pour boucler le financement de votre auto, à la mensualité que vous envisagez de rembourser chaque mois et, en conséquence, à la durée du crédit que vous allez souscrire.

Quels éléments prendre en compte dans une offre de crédit auto ?

Pour comparer les offres de crédit auto entre elles, référez-vous au TAEG, taux annuel effectif global. Celui-ci est calculé en prenant en compte tous les frais liés à la souscription du prêt : intérêts, éventuels frais de dossier, coût de l'assurance s'il y en a une... C'est donc un bon indicateur pour comparer le coût total de 2 offres différentes, sous réserve que le montant demandé soit le même. Les banques et établissements de crédit ont d'ailleurs l'obligation d'indiquer ce taux dans tous leurs documents (publicité, offre et contrat de crédit).

Il est largement préférable de comparer le taux effectif global plutôt que le taux nominal. Celui-ci est affiché par les organismes pour attirer les consommateurs et est inférieur au TAEG (car il ne prend pas en compte les frais annexes). Le taux nominal peut donc se révéler trompeur quand il s'agit de calculer au final le coût total du crédit (calculé en soustrayant le capital emprunté au montant total des mensualités à rembourser).

Pensez à bien vérifier dans l'offre de prêt le nombre de mensualités (pour être sûr de la durée sur laquelle vous vous engagez) et le montant de ces mensualités (qui agrègent le capital et les intérêts de l'emprunt). Enfin, pour départager deux offres concurrentes similaires, intéressez-vous à la vie du prêt, c'est-à-dire la réduction des mensualités en cas de coup dur, voire leur interruption pendant quelques mois, ou bien la possibilité de les augmenter afin de rembourser plus vite son prêt. De même, regardez quel est le montant des frais en cas de remboursement anticipé... A taux égal, mieux vaut bénéficier des conditions les plus souples.

Sachez par ailleurs que l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire pour un prêt auto : à vous de voir si vous souhaitez vous assurer contre le risque de non-remboursement (en cas de décès ou d’invalidité).

Crédit auto : dans ma banque, une banque en ligne ou un organisme de crédit ?

Lorsque l'on souhaite acheter une voiture, le premier réflexe est souvent de se tourner vers sa banque. En effet, elle apparaît comme la mieux placée pour proposer un crédit adapté à nos besoins et capacités, ayant accès à nos comptes et donc à notre situation financière. Néanmoins, la démarche peut s'avérer contraignante, entre les rendez-vous en agence et les délais de réponse parfois allongés, les banques traitant en parallèle d'autres opérations (crédits immobiliers, opérations bancaires courantes, produits d'épargne...). De plus, les taux proposés sont en général plus élevés que ceux des organismes de crédit.

Les organismes spécialisés dans les crédits à la consommation, comme Cofidis ou Cetelem, offrent l'avantage de ne proposer qu'un type de prestation. Par conséquent, ils sont plus réactifs et permettent même, pour la plupart, d'obtenir une réponse de principe immédiate. La procédure étant dématérialisée, du montage du dossier à la signature électronique, les coûts sont réduits, ce qui amène ces établissements à offrir des taux plus avantageux.

Enfin, si vous êtes client d'une banque en ligne, vous pouvez allier les avantages d'une souscription dématérialisée et rapide, avec les taux préférentiels d'un organisme de crédit, tout en restant dans votre banque. Ces prêts sont toutefois réservés aux clients détenteurs d'un compte bancaire dans la banque en ligne, certaines exigeant même une durée minimale de détention (3 mois pour Boursorama Banque). Si vous ne souhaitez pas changer de banque ou ouvrir un nouveau compte, il vaut mieux privilégier un organisme spécialisé.

Comment souscrire un prêt Auto ?

Pour ce type de crédit, vous n’avez pas toujours besoin de vous déplacer : la demande peut souvent être réalisée directement en ligne. Prévoyez cependant un délai de deux semaines pour que l’argent soit versé effectivement sur votre compte :

  • Première étape : vous effectuez une première simulation en ligne, et vous pouvez vérifier si le financement proposé est compatible avec vos revenus.
  • Deuxième étape : vous demandez le prêt en remplissant un questionnaire plus détaillé de votre projet et de vos revenus. La banque peut alors vous donner une réponse de principe immédiate et vous proposer un contrat de prêt auto.
  • Troisième étape : vous pouvez signer le contrat de prêt et en renvoyer un exemplaire par courrier ou, suivant les banques, directement en ligne, accompagné des pièces justificatives. Vous disposez à ce moment-là d’un délai de rétractation de 14 jours calendaires, pendant lequel vous pouvez annuler toute l’opération.
  • Mise à disposition des fonds : elle se fait le plus souvent par virement bancaire, à la fin du délai de rétractation. Ce délai peut être réduit sur demande.

Lire aussi : La LOA, location avec option d’achat, une alternative au crédit auto

L’assurance auto : chez quel acteur la souscrire ?

Si vous achetez une voiture, vous avez l'obligation légale de l'assurer, sous peine de commettre un délit. La couverture minimale exigée est appelée assurance au tiers, mais il est toujours préférable d'assurer son véhicule contre tous les risques (dommages causés à autrui, ainsi qu'au conducteur de l'auto et aux biens). Vous pouvez la souscrire auprès d'une compagnie d'assurance ou bien d'une banque.

Lorsque le crédit auto est contracté dans une banque, celle-ci proposera souvent d'assurer le véhicule associé. Certains établissements peuvent même subordonner l'octroi du crédit à la souscription d'une assurance auto chez eux. Néanmoins, rien n'oblige l'emprunteur à accepter cette condition, et il doit pouvoir obtenir son prêt même s'il refuse cette proposition. Si la banque se montre trop insistante, mieux vaut chercher une meilleure offre chez un autre prêteur.

Ainsi, comme pour choisir son crédit, il est conseillé de comparer plusieurs contrats d'assurance et les garanties incluses ou non, notamment en effectuant des simulations. Les organismes de crédit ne proposant pas d'assurances auto, si vous leur souscrivez un prêt, il faudra chercher un assureur par vous-même.

Comparer et choisissez la meilleure assurance auto

L'actualité Crédit auto

© MoneyVox 2017-2020 / FV / Page mise à jour le / Droits réservés