Selon un sondage publié mardi, les deux tiers des Français ayant contracté un emprunt immobilier ont déjà cherché à renégocier son taux, ou envisagent de le faire afin de profiter de taux de crédit historiquement bas.

Plus de la moitié des Français déclarent avoir déjà contracté un emprunt immobilier auprès d'une banque (57%), selon ce sondage BVA pour le groupe immobilier Foncia (1). Parmi eux, 55% ont fini de le rembourser, soit 31% des Français et 45% ont toujours des mensualités à honorer, soit 26% des Français, précise l'étude.

Or les deux tiers (66%) de ces Français qui ont un crédit immobilier en cours de remboursement, ont déjà cherché à renégocier son taux ou envisagent de le faire, afin de réduire le coût de cet emprunt. Ainsi un sur deux (51%) a-t-il déjà cherché à renégocier son taux d'intérêt : 30% ont obtenu une « renégociation au taux souhaité », 12% ont obtenu « moins que ce qu'ils escomptaient » et 9% se sont vus opposer « un refus catégorique de la part de leur banquier », selon le sondage. Enfin 15% de ces emprunteurs « envisagent de renégocier » leur crédit.

Économisez jusqu'à 70% sur votre assurance emprunteur

Du côté des 32% des emprunteurs qui eux, déclarent ne pas souhaiter renégocier le taux de leur crédit immobilier, 22% sont rebutés par une renégociation qu'ils jugent « trop compliquée », tandis que 10% estiment qu'elle aboutira à un refus.

(1) Sondage « Fonciascope de l'habitat » réalisé par internet du 7 au 13 avril, auprès d'un échantillon de 1.001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.