Les courtiers Empruntis et Meilleurtaux constatent le même phénomène : les taux de crédit immobilier sont une nouvelle fois à la baisse actuellement, avec des taux moyens de 3% sur 15 ans et 3,35% sur 20 ans. Strasbourg est la ville où le pouvoir d’achat immobilier est le plus important.

Mai 2013 ne sera pas le mois de la fin de la dégringolade des taux de crédit immobilier. Une fois de plus, les courtiers sont unanimes : les banques prêtent à des taux de plus en plus bas. Selon le dernier baromètre régional d’Empruntis, le courtier a enregistré 33 baisses de taux pour 9 stagnations et aucune hausse. Il constate des taux moyens de 3% sur 15 ans (contre 3,05% en avril) et 3,35% sur 20 ans (contre 3,40% en avril) en précisant « qu’il s’agit […] de barèmes affichés et que la réalité des moyennes est sur 15 ans inférieure à 3% et autour de 3,20% sur 20 ans », selon Maël Bernier, directrice de la communication.

Marseille, Strasbourg et Montpellier : le podium des taux les plus bas

Meilleurtaux va plus loin en publiant ses meilleurs taux négociés qui sont, pour la première fois en mai, tous inférieurs ou égaux à 3% sur 20 ans. « A Marseille, en tête de notre palmarès depuis trois mois, il est possible d’obtenir un crédit à 2,64% sur 20 ans et 2,93% sur 25 ans sous conditions de revenus et d’apport » affirme le communiqué du courtier. Le meilleur taux sur 15 ans a été négocié à Strasbourg à 2,36%. Le podium est complété par Montpellier qui affiche un taux négocié de 2,80% sur 20 ans. Paris, Nice et Bordeaux sont les lanternes rouges du palmarès avec un taux minimum de 3% sur 20 ans.

Géographiquement, le baromètre régional d’Empruntis, basé sur des taux moyens, ne correspond pas exactement au palmarès des villes de Meilleurtaux. Empruntis retient l’Ouest, le Sud-Ouest, l'Ile-de-France et la Méditerranée comme les régions offrant les taux les plus avantageux sur 20 ans (3,30%). Le Nord et le Rhône-Alpes sont présentés comme les régions les plus chères (3,40%).

Regroupez vos crédits ! Jusqu'à -60% sur les mensualités. Réponse en 48h

+7 m2 à Marseille et Montpellier

Dans son dernier communiqué, Meilleurtaux en profite pour faire le point sur le pouvoir d’achat immobilier des particuliers. Sur un an, celui-ci a augmenté dans sept villes sur dix « compte tenu de la forte baisse des taux et bien que les prix n’aient pas diminué partout » analyse Meilleurtaux. Ainsi, pour 1.000 euros de mensualité sur 20 ans, les acheteurs peuvent acquérir 7 m2 de plus qu’il y a un an à Montpellier et Marseille, 6 m2 à Strasbourg et 1 m2 à Paris. Toutefois, les prix progressent encore dans certaines villes très dynamiques comme Lyon et Lille, où le pouvoir d’achat immobilier est en baisse sur un an.