Avec la crise sanitaire en cours, le paiement sans contact, par carte bancaire ou par mobile, apparaît comme le moyen le plus sûr de payer dans les magasins. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer, si ce n’est déjà fait.

+10% dans les pharmacies, +6% dans les boulangeries et +4% en général : depuis le début de la crise du nouveau coronavirus, le nombre de paiements sans contact a nettement progressé, selon le groupement des Cartes Bancaires (GIE CB), qui administre le réseau français de paiement par carte. Parfois encouragés par les commerçants eux-même, de plus en plus de particuliers optent pour cette manière de payer, qui a le mérite de limiter les risques d’exposition au virus.

Si la crise contribue à le populariser, le paiement sans contact est toutefois encore loin d’être généralisé. Toujours selon le GIE CB, un tiers seulement des paiements par carte de moins de 30 euros se font aujourd’hui de cette manière. Vous êtes encore nombreux à en rester à l’usage traditionnel - carte introduite dans le terminal + code secret à 4 chiffres -, peut-être par crainte de la fraude, peut-être aussi parce que la fonction sans contact de votre carte bancaire n’est pas activée. Si c’est votre cas, voici les infos qui vous aideront peut-être à vous lancer alors que le plafond de paiement passera de 30 à 50 euros le 11 mai.

Comment savoir si votre carte bancaire peut payer sans contact ?

C’est très simple. Il suffit de regarder votre carte et de vérifier qu’y figure le sigle suivant :

Logo paiement sans contact
Logo du paiement sans contact

C’est très probablement le cas. L’immense majorité des cartes émises en France sont en effet équipées du dispositif NFC, qui autorise la communication sans contact avec le terminal de paiement. Selon le GIE CB, c’est le cas actuellement de plus de 60 millions de cartes, sur les 70 millions en circulation.

Comment activer le sans contact sur sa carte bancaire ?

Votre carte bancaire arbore le sigle, mais vos paiements sans contact sont refusés ? Pas d’inquiétude : c’est sans doute parce que la fonctionnalité est désactivée. Votre banque vous laisse en effet le choix d’utiliser, ou non, le paiement sans contact. Certaines désactivent même la fonction par défaut, et vous laissent le soin de l’activer si vous le souhaitez.

Comment faire ? La manœuvre peut légèrement varier d’une banque à l’autre, mais c’est généralement très simple. Il vous suffit de vous rendre dans votre espace client web ou mobile, et de trouver la section dédiée à votre carte bancaire. Là, vous aurez la possibilité d’activer ou de bloquer un certain nombre de cas d’usage : retraits, paiements en ligne, paiement à l’étranger et, donc, paiement sans contact.

Attention toutefois : cocher la case qui autorise les paiements sans contact ne sera sans doute pas suffisant. Pour achever l’activation, il est en effet nécessaire d’effectuer un, voire deux retraits de cash dans un distributeur automatique.

Lire sur le sujet : Carte bancaire : comment activer ou désactiver le sans contact ?

Mon mobile est-il compatible avec le paiement sans contact ?

La carte bancaire n’est pas le seul support capable d’effectuer des paiements sans contact. C’est aussi le cas des téléphones mobiles. Si vous possédez un iPhone, vous n’aurez pas le choix : vous devrez utiliser le service de paiement mobile proposé par Apple, baptisé Apple Pay, qui est accessible désormais à 90% des clients bancaires. En revanche, il vous faudra vérifier que votre téléphone est compatible, c’est-à-dire que votre iPhone est un modèle 6 ou SE, ou plus récent. Si c’est le cas, il ne vous restera plus qu’à ouvrir l’application Wallet, installée sur votre téléphone, et à suivre le mode d’emploi.

Si vous possédez un smartphone fonctionnant sous Android, la situation est un peu plus complexe. Il existe en effet plusieurs services, dont la compatibilité dépend de votre banque et de la marque de votre téléphone. Le service le plus fréquemment proposé est Paylib sans contact, disponible dans les principales enseignes bancaires et qui fonctionne sur tous les smartphones équipés d’Android 4.4, ou ultérieur, et de la fonctionnalité NFC. Dans certaines banques ou néobanques, vous pourrez également opter pour Google Pay, qui fonctionne sur les téléphones NFC à partir d’Android 5 (Lollipop). Enfin, il y a Samsung Pay pour les téléphones haut de gamme de la marque coréenne, à partir du Galaxy S7.

Lire aussi : Apple Pay, Paylib, Google Pay : dans quelle banque peut-on payer avec son mobile ?

Dans quels magasins puis-je payer sans contact ?

Partout ou presque. Tous les points de vente n’affichent pas forcément le logo mais dans les faits, la grande majorité accepte aujourd’hui le paiement sans contact. Selon le GIE CB, plus de 70% des terminaux de paiement électronique (TPE) supportaient ce mode de paiement fin 2019. Mais si l’on considère uniquement les petits commerces, ceux qui enregistrent effectivement des paniers de moins de 30 euros - le plafond actuel de paiement - c’est la quasi-totalité des TPE qui sont compatibles.

Certains commerces, toutefois, fixent des minimums de paiement par carte, y compris pour le sans contact. Une pratique légale : seule l’acceptation des paiements en espèces est obligatoire.

Quels sont les plafonds de paiement par carte ?

Deux types de plafonnement s’appliquent actuellement au paiement sans contact par carte bancaire :

  • un plafond de 30 euros par achat ;
  • un double plafond de 150 euros d’achats consécutifs cumulés et de 5 opérations consécutives : lorsque l’un ou l’autre est atteint, un paiement traditionnel avec insertion de la carte et renseignement du code secret est nécessaire.

Ces plafonds existent pour diminuer l’impact de la fraude. Ils permettent notamment de limiter les dégâts dans le cas où votre carte est volée. La limite des 30 euros passera à 50 euros dès le 11 mai. C’est une demande des consommateurs qui, dans le cadre de la crise sanitaire, souhaitent pouvoir utiliser plus largement le paiement sans contact, moyen le plus sûr d’éviter la contagion.

Lire aussi : Le top 5 des moyens de paiement les plus sûrs face au coronavirus

Puis-je payer en plusieurs fois pour contourner le plafond ?

30 + 30 = 60. Pour contourner la limite en attendant qu’elle soit relevée, les banques suggèrent à leurs clients commerçants de scinder en deux les tickets supérieurs à 30 euros, afin de permettre aux consommateurs de les régler en deux paiements sans contact. N’hésitez à en faire la demande dans les magasins où vous faites vos courses. Il n’est pas garanti, toutefois, qu’on vous dise oui. Selon le GIE CB, cela dépend du système d’encaissement du commerçant, et de sa capacité à prévoir ce type de montage.

Quels sont les plafonds de paiement par mobile ?

C’est le grand avantage du paiement mobile sans contact : il permet de s’affranchir du plafond de 30 euros. L’usage du smartphone permet en effet de sécuriser le paiement sans compliquer la procédure, grâce à l’authentification biométrique, avec empreinte digitale ou reconnaissance faciale, ou à défaut grâce à un code secret à renseigner depuis le téléphone.

Un petit bémol : s’il n’y a pas de limite réglementaire, certaines banques et certains commerçants peuvent néanmoins choisir de limiter les montants qui peuvent être payés par ce moyen. Renseignez-vous auprès de votre banque.

Payer sans contact, est-ce risqué ?

C’était une des grandes craintes des consommateurs, il y a une dizaine d’années, au lancement des premières cartes bancaires sans contact : n’y a-t-il pas un risque aggravé de fraude ? Depuis, les chiffres ont plutôt contredit cette hypothèse : d’année en année, les chiffres de la Banque de France montrent que la fraude est faible. Un euro détourné pour 5 000 euros payés, en 2017 comme en 2018. Soit un niveau bien inférieur, par exemple, au paiement sur internet ou encore au chèque.

A consulter : Comment obtenir une carte bancaire gratuite et compatible avec le paiement sans contact ?