Vol de carte bancaire

Vous avez perdu votre carte ? On vous l'a volée ? Opposition immédiate, suspension temporaire, risques d'achats frauduleux avec la carte bancaire, remboursement de ces dépenses : MoneyVox vous explique ce qu'il faut faire.

Comment faire opposition sur une carte bancaire ?

La première démarche à entreprendre si vous vous faites voler ou que vous perdez votre carte bancaire, c'est de faire opposition. L'opposition n'est possible qu'en cas de perte, vol, utilisation frauduleuse de la carte ou de ses données. C'est un procédé qui rend la carte inutilisable par la suite, même si elle est retrouvée ultérieurement. Attention à vos prélèvements automatiques dans cette situation !

Il est également conseillé (mais pas obligatoire) de déposer plainte pour se couvrir en cas de litige.

Faire opposition sur l'application mobile de votre banque

De plus en plus de banques permettent le blocage temporaire de la carte en temps réel ce qui permet d'éviter de faire opposition si la carte a seulement été égarée ou oubliée.

D'autres enseignes proposent une nouvelle carte avec un nouveau code confidentiel. Cela peut s'avérer pratique en voyage mais c'est une offre coûteuse.

Réaliser votre demande d'opposition par téléphone

  • Utilisez le numéro dédié de votre banque, généralement indiqué sur le site Internet. Il est opérationnel 24h/24 et 7j/7.
  • Ou utilisez le service interbancaire d'opposition des cartes bancaires en appelant au 0 892 705 705. Ce numéro est ouvert 7 jours/7 et 24h/24 (prix d'un appel + 0,34 € TTC/min, depuis un téléphone fixe ou mobile).
  • Si vous êtes à l'étranger, cherchez les numéros de référence dans le ou les pays visités.
  • Si vous n'avez aucun contact disponible, il reste le + 001 303 967 1096 pour les cartes Visa. Il s'agit d'un numéro américain gratuit, que vous contactez PCV. L'appel est donc à la charge du récepteur.

Lors de votre opération, un numéro d'enregistrement vous sera communiqué. Il constitue une trace datée de votre opposition et pourra vous servir en cas de litige.

Ce numéro permettra de déterminer les achats réalisés avant et après la demande d'opposition. En cas d'achat réalisé après la demande, votre banque est tenue pour responsable de toute transaction et devra vous rembourser intégralement. Si tel n'est pas le cas, vous êtes en droit de déposer plainte.

Faire opposition pour sa carte bancaire est entièrement gratuit. Les seuls éventuels frais liés à l'opération sont ceux induits par la refabrication d'une carte bancaire de remplacement.

Comment renouveler votre carte bancaire perdue ou volée ?

Il faut solliciter auprès de sa banque le renouvellement de sa carte bancaire. Parfois, le simple fait de faire opposition déclenche automatiquement la commande de la nouvelle carte. La réception du nouveau moyen de paiement prend en général 10 jours mais peut être accélérée en cas d'urgence. Cette carte aura un nouveau numéro. Concernant le code secret, cela dépend des banques. Il peut être identique ou différent si vous en faites la demande.

La nouvelle carte bancaire et l'éventuel nouveau code secret sont expédiés à domicile dans des plis séparés.

Au 1er juin 2022, le remplacement de la carte bancaire est gratuit dans 22 banques. Dans les établissements qui facturent ce service, l'opération coûte 13,38 euros en moyenne. Mais les coûts peuvent être bien supérieurs, notamment dans le cas d'une réédition de la carte bancaire en urgence.

A noter : certaines enseignes proposent une solution avec la carte bancaire virtuelle. En 2020, la Société Générale a par exemple lancé un service permettant l'édition d'une carte bancaire virtuelle juste après avoir fait opposition à sa carte bancaire « physique ». Ceci permet d'effectuer des paiements sans devoir attendre le nouveau moyen de paiement.

Qui est responsable de l'argent perdu ?

En cas de perte ou de vol, vous devez surveiller votre compte bancaire avec minutie pour détecter d'éventuelles opérations frauduleuses. Il est conseillé d'effectuer cette vérification les jours suivants.

En cas d'opposition, la responsabilité du porteur de la carte bancaire est engagée :

  • en cas de de négligence dans la conservation du code et/ou de la carte, sans limite de montant. La banque doit prouver cette négligence.
  • à hauteur d'un montant maximum de 50 euros pour les transactions effectuées avec le code confidentiel avant l'opposition.

En revanche, en cas d'opposition, la responsabilité du porteur n'est pas engagée :

  • si les achats ont été effectués sans authentification du titulaire (code de carte, code SMS ...).
  • si le porteur possède toujours sa carte bancaire dans le cas d'une fraude.
  • si la banque ou un prestataire sont responsables de l'erreur.
  • pour les opérations effectuées après l'opposition.

Comment se faire rembourser en cas d'opération frauduleuse ?

Votre banque doit vous rembourser les sommes volées, sauf si vous vous êtes montré négligent. C'est à la banque d'en faire la preuve.

Une fraude à la carte bancaire peut être contestée pendant 13 mois pour obtenir un remboursement.

La banque me rembourse-t-elle la totalité des sommes perdues ?

Oui, si le code de votre carte bancaire n'a pas été utilisé.

Non, pas entièrement, si le code de votre carte bancaire a été utilisé.

  • Jusqu'à la somme de 50 euros, il n'y a aucun remboursement.
  • Passé ce montant, une franchise de 50 euros s'applique et le reste est remboursé par la banque. Si un achat de 250 euros est effectué avec votre carte bancaire grâce au code secret, vous serez donc remboursé de 200 euros.

Si le litige persiste avec votre banque, vous pouvez saisir le médiateur bancaire. L'annuaire des médiateurs est ici. Dans le pire des cas, le juge des contentieux de la protection ou le tribunal judiciaire peuvent être saisis selon le montant en jeu.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Si ma carte a été volée, le voleur peut-il payer sans contact ?

Tant que vous n'avez pas fait opposition, la réponse est oui sauf si la fonction « sans contact » de votre carte est désactivée.

Pour rappel, le paiement sans contact sera refusé à partir d'une certaine somme réglée consécutivement de cette manière (60 euros pour les clients Boursorama, 80 euros chez LCL ou à la Banque Populaire, 100 euros au Crédit Mutuel ou encore 150 euros chez BforBank). Le code secret sera ensuite demandé pour repartir à zéro.

La seconde limitation fixe un nombre maximum de paiements sans contact consécutifs. Là aussi, chaque banque est libre de déterminer ses propres règles.

Le voleur peut-il faire des achats sur internet même si le code secret n'est pas réclamé ?

Depuis le 15 mai 2021, les achats sur internet sont sécurisés par une authentification forte pour s'assurer que la carte bancaire avec laquelle vous payez est bien la vôtre.

Après la combinaison numéro unique/date de validité/cryptogramme, vous devez prouver une seconde fois qu'elle vous appartient. En général, une authentification est demandée via l'application de votre banque (3DS) ou via un code SMS unique.

Que faire si vos coordonnées bancaires ont été volées en ligne ?

En cas de fraude alors que votre carte bancaire est toujours en votre possession, vous pouvez signaler le détournement de vos données bancaires directement en ligne sur Perceval, une plateforme électronique du ministère de l'Intérieur.

Pour que votre demande soit recevable, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • être toujours en possession de votre carte bancaire ;
  • les coordonnées de votre carte bancaire ont été utilisées pour faire un achat en ligne ;
  • ne pas être à l'origine des sommes dépensées ;
  • avoir fait opposition sur votre carte bancaire auprès de votre banque.

Cette déclaration fait office de plainte déposée à la gendarmerie ou en poste de police.

Faut-il assurer sa carte bancaire ?

Les banques proposent à leurs clients de souscrire une « assurance des moyens de paiement », qui offre une garantie contre la perte, le vol et l'utilisation frauduleuse d'une carte bancaire, d'un chéquier ou encore des papiers d'identité.

Gratuite dans certaines banques en ligne, elle est facturée 25 euros en moyenne par an mais est jugée inutile par certaines associations de consommateurs au regard de la protection proposée.

© MoneyVox 2022 / Samuel Auffray / Page mise à jour le / Droits réservés