La fraude au chèque augmente de façon inquiétante et l'essentiel de cette hausse est due à des escroqueries aux remises frauduleuses. Voici comment s'en prémunir.

277 millions d'euros en 2016 ; 538 millions d'euros en 2020 : en 5 ans, le montant de la fraude sur le chèque a doublé, alors même qu'il est de moins en moins utilisé par les Français. Ce n'est pas un hasard. Les paiements par carte bancaire, notamment ceux effectués sur internet, sont de plus en plus sûrs, grâce au recours plus systématique à l'authentification forte. Les escrocs ont donc tendance à se reporter sur le chèque, moyen de paiement plus fragile car plus difficile à sécuriser.

Un type de fraude, en particulier, est responsable de l'essentiel de la hausse : les escroqueries aux remises frauduleuses. Elles représentaient en 2020 les deux tiers environ des montants détournés à cause du chèque, selon la Banque de France.

Attention aux faux appels à l'aide

Le mode opératoire est assez simple. L'escroc commence par usurper des chèques volés, souvent au cours de cambriolages. Rien de plus facile, l'authentification d'un chèque se limitant à une signature manuscrite. Il cherche ensuite des personnes susceptibles d'encaisser ces chèques puis de lui rétrocéder tout ou partie de la somme déposée, par virement cette fois. Le « pigeon » est appâté, au choix, par la promesse de pouvoir conserver une partie de la somme déposée ou par un abus de confiance : l'escroc lui lance par exemple un faux appel à l'aide, souvent par l'intermédiaire de réseaux sociaux.

Dans les deux cas, cela se termine mal pour la victime : la banque finit, au bout de quelques jours, par rejeter le chèque frauduleux et reprendre la somme versée sur le compte. L'escroc, lui, a disparu dans la nature depuis longtemps.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Une seule règle à respecter !

Pour éviter de tomber, il y a donc une règle d'or, à respecter systématiquement : il ne faut jamais encaisser un chèque pour le compte d'autrui ! Cela vous expose à de très lourdes conséquences. Une fois que vous avez viré l'argent sur le compte de l'escroc, impossible de le récupérer, un virement étant par nature irrévocable. Impossible également de demander à votre banque de vous indemniser : encaisser un chèque pour quelqu'un d'autre est en effet illégal.

Il ne vous restera plus alors qu'à porter plainte, en espérant que cela permette à d'autres d'éviter le piège.

Comment obtenir une carte bancaire gratuite ?