La collecte nette (versements moins retraits) d'assurance-vie en France a enregistré une baisse de 46% au premier semestre, à 17,2 milliards d'euros, selon des chiffres publiés lundi par l'Association française de l'assurance, signe du très fort ralentissement de ce produit.

L'annonce des arbitrages définitifs dans le cadre de la réforme de la fiscalité, qui a largement épargné l'assurance-vie, n'a pas permis au placement préféré des Français de rebondir, la collecte nette restant en fort repli en juin (-32%).

L'assurance-vie pâtit du double effet contraire d'une baisse des versements de 11% sur les six premiers mois, à 69,3 milliards d'euros, et d'une hausse de 14% des rachats (ou retraits), à 52,1 milliards.

Les contrats en euros (à capital garanti) restent dominants dans la collecte, avec 85%, contre 15% seulement pour les contrats en unités de compte.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Le total des sommes placées en assurance-vie atteignait 1.378,3 milliards au 30 juin 2011, un nouveau record.