Impôt sur le revenu, Forex, paiement via Twitter et épargne salariale : l'essentiel de la semaine

assemblée nationale
© Danielle Bonardelle - Fotolia.com

Vote de la suppression de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu, calendrier de la réforme de l’épargne salariale, alertes multiples de l’AMF sur les risques du trading en ligne et lancement du paiement via Twitter par BPCE : voici ce qu’il ne fallait pas manquer sur cBanque cette semaine.

Fiscalité : la 1ère tranche supprimée à l’Assemblée

Le feuilleton du projet de loi de finances pour 2015, qui s’étendra jusqu’à la fin de l’année, suit son cours. Le texte est actuellement en discussion, en première lecture, à l’Assemblée nationale. Figurant parmi les mesures phares du budget 2015, la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu a logiquement été au cœur des débats. Cette mesure, qui s’accompagne de l’abaissement du seuil d’entrée dans la tranche supérieure et d’une modification du système de décote, a fait l’objet de 19 amendements, pour la plupart déposés par des députés UMP et UDI. Cinq demandaient la suppression pure et simple de l’article du projet de loi concerné. Peine perdue. Au final, les députés ont adopté cette suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu, qui doit bénéficier selon le gouvernement à 6,1 millions de foyers fiscaux.

Parmi les mesures du projet de loi de finances pour 2015 concernant les finances personnelles, le dispositif Pinel a aussi été propice au débat. Des députés de gauche ont critiqué la possibilité de bénéficier du dispositif Pinel en louant à ses enfants. Si cette mesure a été votée en l'état, avec le soutien de la droite, le texte a tout de même été amendé, notamment sur l'outre-mer.

La réforme de l’épargne salariale est lancée

Promise par le président de la République François Hollande dès la fin 2012, la réforme de l'épargne salariale devrait se concrétiser fin 2014. Le ministre de l’Economie Emmanuel Macron a annoncé mercredi qu'elle serait intégrée au projet de loi pour l’activité, jusqu’ici appelée loi croissance. Ce projet de loi sera présenté au conseil des ministres à la mi-décembre et devrait être voté au Parlement au printemps 2015. Principal défi de cette réforme : développer l’épargne salariale dans les TPE et PME, de criantes inégalités d’accès entre les salariés ayant été constatées par les services du ministère du Travail.

Peu avant cette annonce, la société de gestion et cabinet de conseil Eres a publié son baromètre du partage du profit. Cette étude montre que malgré la hausse de l’encours de l’épargne salariale, le montant moyen de l’intéressement et de la participation baisse. En cause : la hausse du forfait social à 20% en 2012 selon Eres. Les abondements aux Plans d’épargne entreprise (PEE) et Perco progressent mais restent bien moindres, dépassant tout juste les 1.000 euros en moyenne contre plus de 2.000 euros pour l’intéressement ou la participation.

L’AMF en campagne contre les arnaques au Forex

Cette semaine, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a utilisé tous les modes de communication à sa disposition pour alerter les particuliers sur les dangers de la spéculation sur le marché des devises, le Forex : étude auprès des investisseurs particuliers, communiqué de presse, campagne vidéo sur internet, « focus » dans la lettre de l’Observatoire de l’épargne de l’AMF, et « dossier du mois » dans le Journal de bord du médiateur de l’institution.

L’Autorité met en avant le fait que 89% des investisseurs ayant parié sur le Forex ou le CFD (Contract for difference, « instrument financier complexe » selon l’AMF) ont perdu de l’argent de 2009 à 2012. Pour une perte moyenne estimée à 10.000 euros. L’AMF met ainsi les particuliers en garde contre toutes les publicités, souvent mensongères, vantant les mérites du CFD, du Forex ou autres types de trading en ligne.

Paiement mobile : la course à l'innovation

L’actualité de ces derniers jours au rayon paiements, c’est sans conteste le lancement par BPCE (Caisse d’Epargne-Banque Populaire) de sa solution de paiement via Twitter. Le groupe bancaire est parvenu à médiatiser sa nouveauté jusqu’aux Etats-Unis, BPCE ne se privant pas de tweeter – en anglais – un article d’un site américain sur le sujet. Mais s’agit-il réellement d’une première mondiale, comme évoqué par plusieurs responsables de BPCE ? Cette solution facilite-t-elle réellement les paiements entre particuliers ? Pas forcément, mais BPCE s'est clairement offert un joli coup de pub.

La période a par ailleurs été marquée par le déploiement du porte-monnaie mobile Orange Cash à Rennes, et prochainement à Lille et Nice. Cependant, malgré cette émulation au niveau du paiement mobile et même plus généralement autour des moyens de paiement, les Français montrent encore quelques réticences à utiliser leur smartphone pour régler leurs achats du quotidien.

A lire également

Partager cet article :

© cbanque.com / BL / Octobre 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox