Chaque année se posent les mêmes questions : quelle date limite pour remplir ma déclaration ? Quel barème s’applique à mes revenus ? Quelle case renseigner pour les crédits d’impôt ? Où signaler mes revenus fonciers ou les revenus de mes placements financiers ? MoneyVox vous accompagne et répond à toutes vos interrogations.

Avec le printemps reviennent les beaux jours… et la saison de la déclaration de revenus. Si l’administration fiscale a facilité la tâche aux contribuables ces dernières années avec le “pré-remplissage” de certains revenus puis la “déclaration automatique” depuis 2020, il n’en reste pas moins que les Français doivent vérifier et/ou compléter le fameux formulaire 2042, voire les annexes 2042 RICI, 2044, 2042 C pro, etc. Retrouvez dans cette page tous nos articles sur le sujet.

Les formalités de la déclaration

Quelle date limite pour la déclaration de revenus ?

Depuis plusieurs années, la déclaration doit se faire via Internet, sur le site impots.gouv.fr. Mais l’administration fiscale continue de tolérer les déclarations “papier” lorsque les contribuables ne peuvent s’acquitter de cette formalité en ligne. La date à laquelle le document doit avoir été complété n’est pas la même selon le mode de déclaration : les foyers ayant recours au papier ont un délai plus court que ceux remplissant leur devoir sur Internet. Et ces derniers bénéficient également de dates limites différentes selon leur département de résidence.

Qui doit effectuer une déclaration de revenus ?

Tous les foyers doivent remplir une déclaration, même si, au final, certains ne paieront pas d’impôt sur le revenu. Depuis 2020, le fisc a toutefois facilité la tâche à certains Français : environ 11 millions de foyers bénéficient de la “déclaration automatique”. Ce sont des contribuables dont tous les revenus perçus sont déjà connus de l’administration fiscale (salaires, pensions, revenus de capitaux mobiliers…) et qui n’ont pas déclaré de dépenses ouvrant droit à une réduction ou un crédit d’impôt les années précédentes. Pour eux, si aucune modification de la déclaration automatique n’est apportée par le contribuable après vérification des données, la déclaration est considérée comme validée d’office. Ne sont pas concernés en revanche par ce dispositif les foyers déclarant des revenus fonciers ou devant renseigner des cases que le fisc ne peut remplir lui-même, les personnes qui effectueraient leur toute première déclaration de revenus, ou encore les contribuables contraints de compléter deux déclarations de revenus pour l’année 2020.

Quelle aide pour bien déclarer ?

La déclaration de revenus peut être stressante quand on hésite sur les montants ou les cases à renseigner. Heureusement, de nombreuses ressources sont à disposition des contribuables pour bien comprendre comment remplir les formulaires 2042, 2044, 2042 RICI, etc. A commencer par les agents de l’administration fiscale…

Le contenu de la déclaration

La situation du foyer fiscal

La première partie de la déclaration de revenus concerne la situation personnelle du foyer : état civil et adresse, puis situation maritale, enfant(s) à charge, rattachement d’enfant majeur, situation de parent isolé… C’est sur ces deux premières pages (ou écrans) que vous pouvez mentionner un changement d’adresse en 2020 ou 2021, un mariage, un divorce, un décès, une naissance, une situation ouvrant droit à un demi-part supplémentaire pour le calcul du quotient familial…

La case pour la redevance TV

La première page du formulaire 2042 comprend une autre information cruciale à livrer au fisc : la possession ou non d’une télévision. “Si aucune de vos résidences (principale ou secondaire) n’est équipée d’un téléviseur”, il faut en effet cocher la case ØRA. Cela vous évitera de payer la redevance TV à l’automne.

Les salaires, traitements, pensions…

Le salaire payé par les employeurs, les indemnités journalières de maladie ou de maternité payées par la sécurité sociale, les indemnités chômage de Pôle Emploi, ou la pension versée par les organismes de retraite font partie des éléments pré-remplis de la déclaration. Attention toutefois à bien vérifier les montants renseignés. Par ailleurs, il convient d’indiquer dans cette partie 1 du formulaire 2042 les éventuelles heures supplémentaires exonérées, les éventuels abattements forfaitaires (pour les journalistes ou les assistantes maternelles), les revenus des associés et gérants, les revenus des agents généraux d’assurance… Pas toujours facile de faire le tri entre ce qui doit être déclaré en revenus ou pas.

Les frais professionnels

Abattement forfaitaire de 10% ou frais réels : quelle option choisir ? Quel barème s’applique pour les frais kilométriques ? Comment déduire les frais liés au télétravail (qui a explosé depuis mars 2020) ? La déduction des frais professionnels est l’un des casse-têtes de la déclaration. MoneyVox a répondu à toutes ces questions dans plusieurs articles.

Les revenus des placements financiers

Au chapitre “Revenus des valeurs et capitaux mobiliers” et “Plus-values et gains divers” des formulaires 2042 et 2042 complémentaire, on parle flat tax, comptes bancaires à l’étranger, dividendes, ou encore taxation du bitcoin… Car les revenus tirés des placements financiers (livrets bancaires, plan et compte épargne logement, assurance-vie, actifs numériques, prêts participatifs…) n’échappent pas au fisc.

Les revenus fonciers et la plus-value immobilière

Lorsque vous mettez en location un logement dont vous êtes propriétaire, les loyers perçus sont imposables à l’impôt sur le revenu. Et ce même si vous le louez de façon saisonnière via une plateforme comme Airbnb, Abritel ou Le Bon Coin. La déclaration des revenus fonciers peut se révéler assez complexe. Il faut déjà choisir (quand ce n’est pas imposé) parmi les 2 régimes d'imposition : le micro-foncier et le régime réel ; et calculer dans le second cas toutes les charges déductibles ou le déficit foncier qui résulte par exemple de travaux de réparation, d’entretien ou d’amélioration du logement… On vous explique tout ça.

Les autres revenus

Dans la catégorie des « Revenus des professions non salariées », on retrouve notamment les revenus générés par les micro-entrepreneurs (ex auto-entrepreneurs). MoneyVox répond aussi à une question récurrente : les produits des ventes sur Vinted ou Le Bon Coin, ainsi que les gains liés au covoiturage, sont-ils imposables ?

Charges déductibles, réductions et crédits d’impôt

Après avoir déclaré ses revenus, place aux dépenses engagées que l’on peut déduire de ses revenus dans une certaine limite. Parmi elles : les pensions alimentaires, les versements effectués sur un Plan d’épargne retraite, les sommes versées à un employé à domicile, les dons effectués auprès d’associations, les frais pour garde d’enfant, etc. Mode d’emploi de ces diverses déductions.

La déclaration IFI, à effectuer au même moment

Le calendrier pour déclarer son patrimoine dans la 2042-IFI est le même que pour la 2042 classique : la “corvée” doit être effectuée en mai ou juin selon son département de résidence. En 2019, 139 000 foyers (qui possèdent donc un patrimoine immobilier supérieur à 1,3 million d’euros) étaient concernés par l’impôt sur la fortune immobilière.

L'après-déclaration de revenus

Voilà, vous avez accompli votre « devoir » en complétant votre déclaration de revenus. A la fin du processus, l’administration fiscale vous communique le montant total de votre impôt sur le revenu pour l’année précédente. Elle prend alors en compte les sommes déjà prélevées à la source au fil des mois précédents et calcule le montant restant dû ou le montant à vous restituer si vous avez trop payé depuis le mois de janvier.

Vous vous rendez compte que vous avez effectué une erreur dans votre déclaration ? Le fisc donne toujours un peu de temps pour la corriger au courant du mois de juin. En revanche, si vous avez carrément oublié de compléter votre formulaire 2042 au printemps, gare aux sanctions financières ! Enfin, sachez que le fait d’avoir rempli votre déclaration d’impôt permet d’obtenir des documents bien utiles pour justifier votre situation fiscale : Asdir et avis d’impôt servent notamment à établir votre revenu fiscal de référence.

Calcul de l’impôt

Correction ou retard

Avis d’imposition

Le paiement de l’impôt sur le revenu

Avec le prélèvement à la source, le paiement de l’impôt sur le revenu est lissé au fil des mois, via des « retenues » sur salaire ou pension, des acomptes, etc. Et une fois le calcul définitif effectué, suite à la déclaration de revenus du printemps, le fisc rembourse le trop perçu durant l’été ou prélève le reste à payer en septembre.

© MoneyVox 2021 / Marie Rialland / Page mise à jour le / Droits réservés