Boursorama Banque vient de baisser drastiquement les plafonds de retraits et de paiements appliqués par défaut sur ses cartes bancaires, notamment sur sa toute nouvelle carte Ultim. Explication probable : améliorer le contrôle des risques.

On peut aimer faire chauffer sa CB, mais il y a des limites ! Pour contrer les risques de dérapage, toutes les banques appliquent des plafonds de retraits et de paiements aux cartes bancaires qu'elles émettent. Par défaut, leur montant augmente en général avec la gamme de la carte. Ils sont également révisables, ponctuellement, pour permettre à une dépense exceptionnelle de passer, ou définitivement, en fonction des usages et du profil de revenus du porteur.

Jusqu'ici, Boursorama Banque autorisait par défaut ses clients équipés des cartes premium Visa Premier ou Visa Ultim à dépenser jusqu'à 3 000 euros sur 30 jours glissants, et à retirer 920 euros de cash sur 7 jours. Il va désormais falloir se serrer la ceinture. Boursorama vient en effet de revoir ces plafonds nettement à la baisse : ils sont divisés par 2 pour les paiements (1 500 euros) et par 3 pour les retraits (300 euros) ! La mesure touche également la carte Visa Classic (de 1 500 à 800 euros pour les paiements, de 310 à 200 euros pour les retraits) et la carte Welcome (de 600 à 400 euros pour les paiements, de 200 à 100 euros pour les retraits).

Frais bancaires : jusqu'à 220 € d'économies grâce à notre comparateur

Conséquence : Boursorama devient l'une des banques en ligne les moins généreuses en la matière. Fortuneo, par exemple, autorise ses clients équipés d'une carte Mastercard Gold à dépenser jusqu'à 2 000 euros tous les 7 jours, et à retirer jusqu'à 1 000 euros.

Lire sur le sujet : Carte bancaire : quels plafonds les banques en ligne appliquent-elles ?

Pourquoi ce choix ? Il s'agit probablement pour Boursorama, dont le nombre de clients (plus de 2 millions actuellement) a doublé en 2 ans, de mieux contrôler les risques liés à l'usage de ses cartes. La filiale de la Société Générale a notamment lancé récemment Ultim, une carte au profil haut de gamme (donc à plafonds élevés) mais accessible à tous, sans conditions de revenus.

Voir aussi le comparatif des offres des banques en ligne