La Banque centrale européenne (BCE) vient de publier ses statistiques 2018 sur l’usage des moyens de paiement hors cash. L’occasion de mettre en évidence les différences d’habitude d’un pays européen à un autre.

Carte bancaire : le Portugal en pole dans la zone euro

Au sein de l’Union européenne (UE), le Danemark reste le pays où l’on paye le plus par carte (1) : 76,5% des paiements hors cash se font par ce moyen. Ce chiffre, toutefois, est en nette baisse de 5 points (81,2% en 2017) au profit du virement SEPA, qui passe de 18,8% à 23,5%.

Au sein de la zone euro, ce sont les Portugais qui sortent leur carte le plus facilement : sa part de marché, en hausse de 2,1 points, atteint 70,5%. Le Portugal devance dans ce domaine la Roumanie (67,7%) et l’Estonie (67,5%). L’Allemagne figure toujours parmi les pays les plus réfractaires (23,4%), très loin de la moyenne européenne (49%).

Prélèvement, virement, chèque : à chaque pays sa spécificité

Si les Allemands payent moins par carte, ils sont en revanche les plus gros utilisateurs du prélèvement SEPA, et de loin : 46,9% des paiements hors cash. Ils devancent dans le domaine les Espagnols (24,4%) et les Autrichiens (23,4%). Le virement SEPA est, lui, plébiscité en Bulgarie (50,6%), en Hongrie (44,4%) et en Slovaquie (43,6%).

France, le pays du chèque

Avec une part de marché de 56,6%, en hausse de près de 2 points sur un an, la carte bancaire tire toujours son épingle du jeu en France. Mais l’exception française est ailleurs. L’Hexagone reste en effet l’un des derniers pays européens - avec Chypre - où le chèque fait toujours partie du quotidien : 7,4% des paiements hors cash, en baisse de 1,4 point en un an. Les usages du virement (17,2%) et du prélèvement (17,9%) restent ainsi inférieurs à la moyenne européenne.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Fin 2018, la France comptait par ailleurs 54 900 distributeurs automatiques de billets (DAB), soit 1 700 de moins qu’un an auparavant (-3,1%). Le nombre de terminaux de paiement dans les magasins, en revanche, progresse fortement (+12,6%) et dépasse les 1,8 million.

(1) Hors Royaume-Uni, la BCE n’ayant pas accès à ses données au moment de la publication.