Les premiers rendements sur 2014 de l’assurance-vie en euros enfin annoncés, la négligence non retenue pour les victimes de phishing, les cartes bancaires qui évoluent : voici ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine sur cBanque.

Assurance-vie : les rendements sont en baisse

Dans une interview, Bernard Le Bras, président du directoire de Suravenir, a annoncé que Suravenir a vu sa collecte d'assurance-vie en ligne bondir de « 47% » sur l’année 2014. « Chez Suravenir, l’assurance-vie en ligne, c’est 27% de la collecte brute, 44% de la collecte nette et 30% des affaires nouvelles », souligne-t-il. Concernant le retard des annonces de rendement des assurances-vie (1), il estime que c'est « déjà en soi une information sur la nature de ce qui sera communiqué », c’est-à-dire une rémunération de l’assurance-vie en euros « en dessous de 2,5% ». Bernard Le Bras anticipe d'ailleurs une communication des assureurs plus axée sur les niveaux de réserve que sur le taux servi.

Depuis, les premières annonces sont tombées. Avec une baisse de 0,40 point par rapport à 2013, le Livret Vie Macif affiche un rendement à 2%, le plus bas annoncé par la Macif qui présente des taux compris entre 2 et 2,60% pour ses contrats Mutavie. Aréas assurances a communiqué son rendement 2014 dans la foulée, mais en indiquant uniquement un taux maximum de 3,40% grâce à un bonus de rendement, en baisse de 0,20 point sur un an.

Phishing : une affaire de négligence

Des tribunaux ont récemment condamné plusieurs banques à rembourser leurs clients victimes de phishing (ou hameçonnage en français). Des enseignes qui jusqu'ici traînaient les pieds pour le faire, en invoquant la négligence de leurs clients qui avaient fourni leurs codes secrets à des pirates. En effet, le code monétaire et financier oblige les banques à rembourser les opérations non autorisées par le titulaire d’un compte, sauf en cas de fraude ou de négligence de ce dernier.

Toutefois, même dans ce cas de figure, la justice semble plutôt prendre le parti des clients. Car il ne suffit pas pour la banque d'invoquer la négligence, elle doit aussi en apporter la preuve. En 2013, pour mémoire, 80 nouveaux sites frauduleux ont été mis en ligne quotidiennement, selon les spécialistes.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Cartes bancaires : NFC et plafonnement des commissions

L'Observatoire du NFC et du sans contact souligne qu'aujourd'hui près d'une carte bancaire sur deux est équipée pour le paiement sans contact. Une expansion qui s'explique simplement : la plupart des banques équipent systématiquement leurs clients à l'occasion du renouvellement de leur carte.

Plafonnées à 0,29% en France, parfois supérieures à 1% dans d’autres pays de l’Union européenne, les commissions payées à l'occasion des paiements par carte devraient être bientôt harmonisées dans l'Union européenne. Le Parlement européen et le Conseil européen ont ainsi trouvé un accord sur un règlement visant à plafonner leur coût, entre 0,2 et 0,3% de la valeur de la transaction selon les types de paiements. Ces commissions, payées par les commerçants mais répercutées au final sur les clients, représentent près de 10 milliards d’euros de recettes annuelles pour les banques européennes.

A lire également

(1) Un sujet déjà évoqué la semaine dernière : Assurance-vie, pourquoi les assureurs tardent-ils à annoncer leurs taux 2014 ?