Comme chaque année, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution a publié les chiffres du marché français de la banque portant sur l'année 2013. L’occasion de faire un état des lieux d’un secteur bancaire français qui poursuit à marche ralentie sa concentration.

La France compte de moins en moins de banques (1). En 10 ans, de 2003 à 2013, le nombre d’enseignes agréées par l’ACPR est passé de 400 à 300. Toutefois, ce mouvement de baisse, qui traduit selon l’ACPR « la poursuite de la consolidation du secteur et l’adaptation continue des structures du système bancaire et financier », a eu tendance à se tasser en 2013, avec seulement 3 enseignes en moins.

Le nombre de banques étrangères établies en France grâce au passeport européen - qui permet à des enseignes agréées dans un autre pays de l’Union Européenne d’ouvrir des succursales dans l’Hexagone sans demander d’agrément - est lui en hausse : 66, contre 62 en 2012.

A qui appartiennent les banques établies en France ?

Ces banques, à proprement parler, ne constituent toutefois qu’une part des établissements de crédit agréés par l’ACPR. Il faut en effet y ajouter les sociétés financières, les institutions financières spécialisées, etc. Au total, 616 établissements de crédit sont établis en France, dont 71% sont détenus par des capitaux majoritairement français.

Plus de la moitié (54%) de ces établissements appartiennent à des groupes bancaires mutualistes (BPCE, Crédit Agricole, Crédit Mutuel), qui détiennent 58 banques, 91 banques mutualistes et 88 sociétés financières. Suivent les grands groupes bancaires privés (BNP Paribas, Société Générale, etc.), qui détiennent 19% des établissements de crédits à capitaux français, et les établissements bancaires publics (6%).

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 7 offres comparées

Mais toutes les banques n’appartiennent pas à d’autres banques. Les groupes industriels ou commerciaux (7%), les groupes financiers (7%), les personnes physiques (4%) et les groupes d’assurance (2%) sont également présents dans cette industrie.

D’où viennent les banques étrangères implantées en France ?

180 établissements de crédit opérant en France sont sous contrôle étranger, dont 132 banques. Ce sont très majoritairement des succursales ou des filiales de groupes bancaires étrangers. 83 sont originaires de l’espace économique européen (2), 22 d’autres pays de l’OCDE (3) et 27 de pays tiers.

Parmi les établissements de crédit européens disposant de succursales en France, les Britanniques sont les plus nombreux (63 enseignes), largement devant les Allemands (16), les Italiens (6), les Espagnols (5) et les Néerlandais (4). Hors UE, ce sont les banques originaires des Etats-Unis qui dominent (31), devant les Japonaises (4) et les Suisses (4).

(1) Banque est ici entendu au sens d’établissement de crédit habilité à traiter toutes les opérations de banque.

(2) Les 28 pays de l’Union européenne + Islande, Norvège et Liechtenstein.

(3) L’Organisation de coopération et de développement économique compte 34 membres, essentiellement des pays dits développés.