Plan du site Rechercher

Crédit immobilier : les taux sur 20 ans sont passés de 3,55% à 2,65% en 2014

  • Par
pourcentages
© vege - Fotolia.com

Les taux des emprunts immobiliers ont chuté tout au long de l’année 2014. En témoignent les derniers chiffres publiés par le courtier Empruntis, qui annonce 2,40% sur 15 ans, alors qu’en janvier il notait 0,75 point de plus pour la même durée.

Avec une nouvelle chute des taux par rapport à novembre, comprise entre 0,05 et 0,25 point, le mois de décembre est dans la continuité de l’année 2014. Dans sa lettre mensuelle, le courtier Empruntis annonce des taux à 2,10% sur 10 ans, 2,40% sur 15 ans, 2,65% sur 20 ans et 3,20% sur 25 ans. En comparaison avec ses annonces de janvier 2014, le taux d’emprunt immobilier sur 10 ans a baissé de 0,80 point, celui sur 15 ans de 0,75 et même de 0,90 point pour un prêt sur 20 ans.

« Les derniers réajustements de l’année 2014, même s’ils sont à la marge, démontrent la volonté des banques de gagner de nouveaux clients », estime Thierry Bernard, président d’Empruntis. Par le biais de son baromètre des taux en régions, le courtier a également constaté qu'ils ont baissé partout en France en cette fin d’année. « C’est un signal très positif pour les primo-accédants ou les ménages modestes » insiste Thierry Bernard.

Emprunt moyen : + 10.000 euros en Ile-de-France

Empruntis note cependant une différence entre les régions, mais elle tend à se réduire quand la durée de l’emprunt s’allonge. Ainsi, la région Nord est celle où les taux sont les plus élevés : 2,25% sur 10 ans, contre 1,95% en Rhône-Alpes, et 3,15% sur 25 ans, contre 3% dans l’Ouest et le Sud-Ouest.

En décembre, le montant moyen emprunté en Ile-de-France s’élève à 295.000 euros, soit 10.000 euros de plus qu’en janvier, souligne le baromètre Ace Crédit. Idem en régions, les acquéreurs ont emprunté 4.000 euros supplémentaires (155.216 euros contre 151.000 en début d’année). En revanche, la durée de l’emprunt augmente : de 228 mois en janvier, elle est passée à 239 (soit 19 ans et 11 mois). Conséquence directe de l'allongement de la durée, les mensualités des acheteurs ont nettement baissé pour les Franciliens : près de 100 euros en moins (1.546 euros contre 1.634 en janvier). La baisse en région est plus relative : de 865 euros par mois en janvier, la mensualité moyenne atteint en décembre 813 euros.

Partager cet article :
Émilie LONGIN

© cbanque.com / EL / Décembre 2014

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox