Près d’un tiers des parents, clients de la néobanque pour adolescent Pixpay, donnent de l’argent à leur enfant quand il fait le ménage, rapporte de bonnes notes voire est simplement sage.

Comment responsabiliser son enfant, l’inciter à faire de son mieux à l’école ou encore faire en sorte qu’il participe aux tâches ménagères ? Pour près d’un tiers des familles clientes de Pixpay, une banque mobile dédiée aux 10-18 ans, cela passe par le versement d’une somme d’argent. Selon cette étude basée sur 10 000 utilisateurs de la néobanque pour enfant (1), cette pratique est particulièrement courante pour récompenser un adolescent qui participe à l’entretien de la maison.

Laver la voiture plus valorisé que les bonnes notes

En effet, selon Pixpay, 69% des missions rémunérées concernent les tâches ménagères. Dans cette catégorie, ranger la maison, sortir les poubelles et faire la vaisselle font partie des tâches les plus courantes. Mais les parents ne récompensent pas toutes ces missions avec la même somme d’argent : les corvées du quotidien sont ainsi moins bien valorisées que les tâches plus ponctuelles. Par exemple, les parents versent en moyenne 3,60 euros pour préparer le repas, mettre la table ou faire la vaisselle, contre 7,90 euros si l’enfant tond la pelouse et près de 13 euros s’il nettoie la voiture.

L’argent est également utilisé par 15% des utilisateurs de Pixpay pour motiver leur enfant à bien travailler à l’école. En montant versé, la récompense va de 4 euros si l’adolescent prend du temps pour lire à 11,45 euros s’il a un bon bulletin de notes, en passant par 8,50 euros s’il fait ses devoirs.

S’agissant des missions scolaires, la psychologue Laurence Peltier, partenaire de Pixpay, recommande de ne pas récompenser chaque évaluation et note obtenue. « Cela peut contribuer à déprécier l’estime de soi, notamment en cas d’échec ou de difficultés à l’école. Il vaut mieux se concentrer sur certains moments symboliques comme l’obtention du brevet ou du bac et offrir un cadeau à ce moment-là », explique-t-elle.

Pas de récompense en argent avant 10 ans

12% des parents récompensent également leur enfant quand il se comporte bien. Dans ces familles, être sage et respectueux peut ainsi rapporter 11 euros et environ 8 euros si l’adolescent mange sainement, adopte un comportement adapté à l’école ou décroche de son téléphone portable. D’après les pratiques observées par la néobanque pour ado, se laver (5 euros) ou être gentil avec ses grands-parents (2 euros) peut aussi faire l’objet d’une récompense.

Là encore, la recommandation est de ne pas rendre ces versements systématiques pour que « l’adolescent participe au bon fonctionnement quotidien de la famille sans réclamer une récompense financière », conseille Laurence Peltier. Dans ce but, la psychologue suggère également de ne pas instaurer un système de rémunération contre service rendu avant les 10 ans de l’enfant.

Voir notre comparatif des comptes bancaires pour enfant

(1) Etude réalisée sur plus de 10 000 utilisateurs de Pixpay et un total de 1 639 missions planifiées dans l’application contre rémunération entre le 1er janvier et le 25 mai 2020.