La néobanque allemande N26 espère tripler le nombre de ses clients en France en 2019, pour atteindre les 2 millions et briguer la place de première banque digitale du pays.

Jusqu'à 100 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Présent en France à l’occasion du Paris Fintech Forum, Maximilian Tayenthal, cofondateur de la néobanque allemande N26, a affiché ses ambitions : 2 millions de clients dans l’Hexagone d’ici la fin de l’année 2019. « Nous sommes déjà la néobanque à la plus forte croissance en France. Nous doublons notre nombre de clients tous les huit mois », a ainsi expliqué le directeur financier de N26 à L’Agefi. « Le but, c’est d’être la première banque digitale du territoire français », a renchéri Jérémie Rosselli, directeur général de N26 France.

Lire aussi : Nickel, N26, Orange Bank : le top clients 2018 des néobanques

2 millions de clients d’ici 11 mois ? La marche paraît haute. A titre de comparaison, c’est également l’objectif de Boursorama Banque, large leader de la banque en ligne en France, et celui d’Orange Bank… mais d’ici 10 ans ! Lancée officiellement en janvier 2017 dans l’Hexagone, N26 y dénombre actuellement un peu plus de 600 000 comptes ouverts. Pour parvenir à 2 millions, elle devra donc fortement accélérer le rythme d’acquisition, avec près de 130 000 nouveaux clients par mois. Pour ce faire, elle dispose toutefois d’une nouvelle manne financière : 300 millions de dollars levés début janvier, qui valorise la néobanque à 2,7 milliards de dollars.

Plus d’infos sur le compte bancaire N26