A la caisse comme en ligne, 6 Français sur 10 paient systématiquement avec leur carte bancaire. Le smartphone n’est pas près de remplacer ce bout de plastique vieux de 50 ans.

« C’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes » : un fameux adage qui colle bien à la carte bancaire. En effet, un demi-siècle après avoir fait son apparition en France, la carte bleue reste incontournable. Lorsqu’il s’agit de régler un achat, 6 Français sur 10 utilisent systématiquement leur carte, d’après une étude européenne sur les moyens de paiement réalisée par OpinionWay pour Oney.

A l’étranger, ce bout de plastique reste aussi central, mais les consommateurs se montrent plus enclins à utiliser les alternatives à portée de main. Ainsi, 39% des Espagnols utilisent uniquement la carte bancaire et 28% les espèces. Mais si c’est possible, 14% préfèrent régler avec leur compte Paypal et même 7% avec leur smartphone.

5,5 modes de paiement utilisés

Cette préférence appuyée en France pour la carte bancaire retarde, de fait, l’adoption de nouveaux modes de paiement. En effet, alors que les Polonais se servent en moyenne de 5,7 modes de paiement et même de 6,4 en Espagne, les Français en utilisent 5,5. Dans l’ordre, la carte bancaire, les espèces, le chèque, Paypal, et les cartes de fidélité des enseignes sont les plus cités par les Français sondés.

A l’inverse, les applications de paiement mobile (Apple Pay, Paylib, Samsung Pay…) ne décollent pas. Seuls 4% des sondés les utilisent fréquemment. Et, seuls 1% d’entre eux les considèrent comme leur moyen de paiement préféré. Leur préférence vient, vous vous en doutez, pour la carte, plébiscitée par 71% des Français.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

La carte conserve ainsi toute sa place dans le portefeuille des consommateurs, surtout s’ils peuvent la tendre à un vendeur en chair et en os. En effet, au moment de payer leurs courses, 40% des sondés utilisent uniquement les caisses traditionnelles, contre 30% préférant s’orienter vers les caisses rapides ou automatiques. Une habitude partagée par les consommateurs espagnols, comme portugais. Mais ce sont les Polonais qui se montrent le plus attachés aux caissiers : 55% optent systématiquement pour le paiement direct via un vendeur, contre 25%, s’ils le peuvent, via une caisse automatique.

Découvrez aussi comment obtenir une carte bancaire gratuite