Monabanq

Banque en ligne : l'Allemand Number26 arrive discrètement en France

Carte MasterCard Number26
DR

Le service de paiement allemand Number26, lancé en 2014 en Allemagne, en Autriche et en Suisse, est désormais disponible en France. Il se présente comme un mélange du Compte-Nickel et de Soon, le service bancaire mobile d’Axa Banque. En attendant une traduction de son interface en français, il reste toutefois réservé aux anglophones.

Comme le Compte-Nickel, l’offre Number26 est réduite à sa plus simple expression : un compte et une carte. Le compte, d’abord, est détenu par Wirecard Bank, établissement de crédit enregistré en Allemagne. A ce titre, il bénéficie des mêmes garanties qu’un compte courant français, et peut être facilement crédité par virement SEPA. La carte, ensuite, est une MasterCard à autorisation systématique. Comme celle fournie par Compte-Nickel, elle prohibe les découverts, mais permet un report en temps réel des retraits et paiements effectués.

Toutefois, par rapport à ce même Compte-Nickel, Number26 présente certains avantages. L’absence de frais d’abord : là où la Financière des paiements électroniques fait payer son service 20 euros par an, la « néo-banque » allemande est accessible gratuitement. Elle ne facture pas non plus les retraits et les paiements effectués à l’étranger, y compris en devises, ce qui intéressera les grands voyageurs. Seule contrainte : que le commerçant ou le distributeur acceptent les MasterCard.

Ouverture à distance en 8 minutes

Le compte Number26, ensuite, peut être souscrit à distance - en huit minutes promet son site internet - lorsque l’ouverture d’un Compte-Nickel nécessite de se rendre chez un buraliste agréé, au nombre de 1.126 en France à l’heure d’écrire ces lignes.

La procédure d’ouverture rompt fortement avec les habitudes, selon un témoignage publié sur le forum cBanque. Elle se déroule en effet entièrement par le biais de l’application mobile. Pas de paperasse à renvoyer mais une vidéo-vérification : l’application lance un tchat vidéo avec un conseiller, qui vérifie à cette occasion la pièce d’identité - obligatoirement un passeport à ce stade, la carte d’identité française n’étant pas encore prise en charge.

Transferts gratuits entre particuliers

Le service allemand, enfin, offre une expérience utilisateur qui se rapproche de celle de Soon, le service bancaire lancé en 2013 par Axa Banque. Les deux services ont en effet en commun de jouer à fond la carte du mobile. Le compte Number26 est gérable depuis une application iOS ou Android. Celle-ci intègre notamment des outils de tri automatique des dépenses et de visualisation de budget. Elle permet également de bénéficier de notifications et, pour les téléphones munis d’un capteur biométrique, peut être protégée par l’usage de l’empreinte digitale. Elle autorise enfin gratuitement les transferts d'argent entre particuliers, par SMS ou email.

Reste toutefois un obstacle majeur pour le développement de Number26 en France : la langue. Si le service déjà est accessible dans l’Hexagone, son interface n’est pour l’instant disponible qu’en anglais. La start-up allemande, qui a récemment levé 10 millions d’euros, promet toutefois une traduction pour le courant de l’année 2016.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Décembre 2015