Un pirate met à disposition gratuitement les coordonnées de plus d’un million de numéros de cartes bancaires. Des particuliers du monde entier sont touchés, dont 40 000 Français. L'escroc veut faire la promotion de sa vitrine qui compte plus de 2,6 millions de carte bancaires.

C’est un piratage d’ampleur. Selon le chercheur en cybersécurité Damien Bancal, un escroc « diffuse gratuitement, pour la promotion de son black market, une liste d’un million de cartes bancaires avec noms, adresses et mails des propriétaires légitimes des données volées ». Dans certains cas, le téléphone ou encore l’adresse IP des victimes sont proposés !

Selon ce spécialiste, dont les révélations ont été repérées par le site phonandroid, le voleur est « TRES connu dans le milieu des fraudeurs de cartes bancaires ». Sur le million de cartes bancaires dont les titulaires viennent de plusieurs dizaines de pays dont le Maroc, l’Australie, les Etats-Unis ou encore l’Italie, figureraient également 40 000 Français.

Comparatif des offres des cartes bancaires pour un voyage à l'étranger

« Les pirates, vous le savez déjà, ne sont pas connus pour faire de cadeaux si ces derniers ne sont pas dans leur intérêt. Dans le cas de ma découverte, il s’agit d’un échantillon gratuit ayant pour mission de vanter la boutique (black market) de vente de cartes bancaires, de numéro de sécurité sociale (USA, Canada, …) ouverte par le pirate », explique Damien Bancal. Au total, cette boutique proposerait ainsi plus de 2,6 millions de cartes bancaires vendues pour 5 euros pièce.