Date limite pour remplir sa déclaration de revenus, fin de la trêve hivernale et du dispositif de chômage partiel ou encore date limite de transfert des heures de formation acquises avant 2015. Voici ce qui vous attend à partir du mardi 1er juin.

Date limite pour déclarer ses revenus

On entre dans la dernière ligne droite des impôts 2021. Les déclarations de revenus papier ont déjà dû être renvoyée au fisc depuis le 20 mai. Idem, si vous habitez dans un département numéroté de 1 à 19 la date limite était fixée au 26 mai, minuit.

Les départements de 20 à 54 ont jusqu'au 1er juin tandis que les derniers peuvent souffler jusqu'au 8 juin. En cas de retard, vous risquez une majoration de 10% de l’impôt dû.

En cas de difficultés, vous pouvez obtenir de l’aide pour remplir la déclaration. Il est possible de composer le numéro 0 809 401 401 pour joindre par téléphone un agent du fisc. Vous pouvez en rencontrer un aussi directement dans les maisons « France Services ».

Consultez notre dossier Impôts 2021

Mensualisation des impôts locaux

Impôts toujours, si vous vous souhaitez souscrire à la mensualisaton pour votre taxe foncière ou votre taxe d'habitation, vous devez trancher avant la fin du mois. Votre prélèvement mensuel commencera le mois suivant l'adhésion. Le prélèvement mensuel s'étale de janvier à octobre et correspond à un dixième de l'impôt dû au titre de l'année précédente.

Hausse du prix du gaz

Au 1er juin 2021, les tarifs réglementés hors taxe d’Engie augmentent de 4,4% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er mai 2021, a annoncé la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Cette hausse est de 1,2% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,6% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 4,6% pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Fin de la trêve hivernale

Le 1er juin 2021 marque la fin de la trêve hivernale des expulsions locatives et des coupures électriques en cas d'impayés. Elle a été repoussée de deux mois en 2021 en raison de la crise sanitaire.

Energie : la marche à suivre si vous n'arrivez plus à payer vos factures

Fin du chômage partiel

Sauf décision du gouvernement, le dispositif de chômage partiel qui maintient un taux d'indemnisation pour les salariés à 84% du salaire net (100% pour un Smic), sera allégé au 31 mai. A part dans les secteurs protégés qui ne sont pas autorisés à reprendre leur activité, le montant pris en charge va passer à 72% du salaire net. En vigueur depuis le début de l'épidémie de la Covid-19, le dispositif élargi de chômage partiel doit aider les entreprises à traverser la crise sanitaire en évitant les licenciements.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

La sécurité de vos paiement renforcée

L'authentification forte ? Ce système de protection de vos achats réalisés en ligne par carte bancaire devient obligatoire à partir du 15 juin 2021. Concrètement, on vous demande non pas une, mais deux preuves distinctes que cette carte est bien la votre. Vous devrez par exemple remplir vos coordonnées de carte bancaire puis valider la transaction sur votre application bancaire.

Carte bancaire : ce qui change pour la sécurité de vos paiements

Donation de 100 000 euros pour aider ses proches

Jusqu'au 30 juin, les dons de sommes d'argent à un enfant, petit-enfant ou arrière-petit-enfant sont exonérés d'impôts jusqu'à 100 000 euros par donateur. Néanmoins, les sommes doivent servir à la construction de la résidence principale, à des travaux énergétiques ou bien encore à la création ou au développement d'une petite entreprise pour être éligible.

Compte formation : après le 30 juin, tout sera perdu

Vous avez jusqu'au 30 juin pour transférer vos droits à la formation acquis avant 2015 dans le cadre des Droits à la formation individuelle sur le compte personnel de formation. Si ces démarches ne sont pas effectuées, ces droits seront perdus.

L'opération se fait directement en ligne sur le portail ou l’application mobile Mon Compte Formation. Votre solde de DIF est inscrit sur le bulletin de salaire de décembre 2014 ou de janvier 2015, ou sur une attestation de droits fournie par l’employeur, ou sur le dernier certificat de travail.