Longtemps inexistant, le cashback fait une percée en France, où son principe - être remboursé d’une petite partie des achats effectués chez certains commerçants - séduit de plus en plus les consommateurs. Voici les principaux programmes du marché.

Payer par carte chez tel ou tel commerçant et récupérer 2, 5 ou 10% du montant dépensé en cash… Cela va de soi pour les consommateurs états-uniens ou singapouriens, moins pour les Français qui ne sont guère habitués au principe du cashback. Rares en effet sont les grandes banques françaises ayant mis en place ce type de programmes pour leurs clients équipés de cartes bancaires. Trois font exception, rappelle Le Parisien : Le Crédit Agricole, avec son site Malicéa ; LCL avec City Store ; et la Société Générale, dont le programme est sans doute le plus riche.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Le cashback est plus fréquent dans les banques en ligne, néobanques et autres applications de paiement, qui l’utilise généralement pour donner de l’attrait à leurs offres premium. Dernière en date, Boursorama a lancé en décembre The Corner, un programme de privilèges à destination de ses clients. Des réductions sont également accessibles dans les offres business de N26, chez Orange Bank, Revolut, Aumax pour moi ou encore la petite nouvelle Vivid Money.

A consulter : Comment obtenir une carte bancaire gratuite ?