Fortuneo

5 astuces pour payer par chèque en toute sécurité

Homme remplissant un chèque
© devrim pinar - Fotolia.com

Toujours largement utilisé en France, le chèque est pourtant le moyen de paiement le moins sûr et le plus fraudé de tous. Voici 5 conseils à mettre en œuvre pour éviter les ennuis.

Nombreux sont ceux qui souhaitent sa disparition, au premier rang desquels les pouvoirs publics et les banques. Pourtant, envers et contre tout, le chèque continue de résister en France, alors qu’il a disparu partout ailleurs : près de 2 milliards de paiements effectués en 2017. Vous êtes donc encore nombreux à l’apprécier, pour sa simplicité d’usage et sa gratuité.

Méfiance toutefois : à mesure que les autres moyens de paiement deviennent plus sûrs - c’est le cas en particulier de la carte bancaire - les fraudeurs ont tendance à se reporter sur le chèque. Résultat, depuis 2017, les sommes détournées ont explosé : 450 millions d’euros en 2018, un montant en hausse de 53% sur un an. Le taux de fraude a atteint 0,05%, soit un euro détourné pour 1 980 payés.

Pour l’essentiel, cette fraude prend 2 formes : l’utilisation de chèques volés ou perdus et la falsification de chèques régulièrement émis. Voici 5 conseils pour éviter de tomber dans le piège.

1. Evitez les envois de chéquier par courrier simple

Vous avez bientôt terminé votre chéquier ? Vous n’allez donc pas tarder à en recevoir un autre. Attention toutefois : il n’est malheureusement pas rare qu’un chéquier soit volé dans une boîte aux lettres, quand bien même les banques les envoient sous pli anonyme. Si vous êtes client d’une banque traditionnelle, préférez donc le retrait en agence. Et si vous avez opté pour une banque à distance, ou que nous ne pouvez pas vous déplacer, demandez un envoi en courrier recommandé. Un service généralement payant (7 euros en moyenne) mais qui permet de bénéficier de la remise en main propre.

A consulter : les prix des envois de chéquiers à domicile

2. Conservez vos chéquiers en lieu sûr

Le chèque fait évidemment partie des objets qu’il ne faut surtout pas laisser traîner. Ne l’oubliez jamais, par exemple, dans votre voiture, même si elle est fermée à clé. A votre domicile, évitez d’avoir plusieurs chéquiers d’avance. Si c’est le cas, n’hésitez pas à les conserver sous clés. Et surtout, ne stockez jamais vos formules de chèque au même endroit que vos pièces d’identité.

3. Soyez rigoureux dans la manière de remplir vos chèques

La falsification de chèques fait partie des techniques utilisées par les fraudeurs, qui n’hésitent pas à en modifier le montant ou le bénéficiaire. Pour éviter cela, soyez très rigoureux dans la manière de remplir vos chèques :

  • utilisez un stylo à encre noire non effaçable ;
  • indiquez le montant en chiffres avec une virgule et les centimes, même si le montant à payer est un chiffre rond : 100,00 € plutôt que 100 € par exemple ;
  • ne laissez pas d’espace au début de chaque ligne, tirez un trait horizontal après l’inscription du montant en lettres et du nom du bénéficiaire ;
  • ne faites pas de ratures ;
  • soignez votre signature.

Et évidemment, ne signez jamais un chèque en blanc !

4. Endossez immédiatement les chèque reçus

Lorsque vous recevez un chèque, votre premier réflexe doit être de vérifier que toutes les informations nécessaires à son encaissement y figurent et sont exactes :

  • le montant en chiffres et surtout en lettres, ce dernier faisant foi en cas d’incohérence ;
  • la date du jour : il est interdit par la loi d’antidater ou de postdater un chèque ;
  • votre nom comme bénéficiaire : si la ligne est restée blanche, vous pouvez toutefois la remplir vous-même ;
  • la signature.

Endossez-le sur le champ, en inscrivant au dos le numéro de votre compte, la date et votre signature. Et ne tardez pas à l’encaisser, idéalement en agence. Si vous optez pour l’envoi par courrier, pensez à noter ses caractéristiques (numéro de formule, banque, montant, etc.), pour faciliter les recherches en cas de perte.

5. Ne tardez jamais à faire opposition en cas de perte ou de vol

Vous avez égaré votre chéquier ? On vous l’a volé ? Vous n’êtes pas à l’origine d’un paiement par chèque présent sur votre relevé de compte ? Vous êtes alors en droit de faire opposition sur un chèque ou le chéquier en entier. Pour cela, appelez immédiatement votre banque. Et n’oubliez pas ensuite de lui confirmer par écrit votre demande d’opposition. Pour faciliter la démarche, pensez à noter et garder en lieu sûr les numéros de formule de chèque dès qu’elles entrent en votre possession.

Partager cet article :

© MoneyVox / VM / Février 2020

Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !

Ajouter un commentaire

Me prévenir en cas de nouveau commentaire