Plan du site Rechercher
Hello Bank!

Bpifrance : bond des investissements au premier semestre

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
BPIfrance

Bpifrance, la banque publique d'investissement destinée en priorité aux PME, a présenté mardi son résultat semestriel d'activité, marqué par un bond du pôle investissement et un recul des aides et prêts à l'innovation.

La banque publique a été particulièrement active sur les six premiers mois de l'année tant en investissement qu'en cessions mais à des degrés différents en fonction de la taille des entreprises ciblées.

Dans le capital innovation, qui correspond au capital risque, les investissements directs ont atteint 170 millions d'euros, un niveau légèrement inférieur à celui de l'an dernier (-3%), tandis que les produits de cessions ont eux quasiment quintuplé rapportant 149 millions d'euros. Ce qui reflète, selon Bpifrance « l'intensité exceptionnelle des levées de fonds des starts-ups de la French Tech » de près de 3 milliards d'euros sur la période. L'entité souligne vouloir accompagner les jeunes pousses en « hyper croissance dans le cadre de levées significatives, une tendance de fond du marché ».

Hausse des financements accordés

Mais ce sont les grandes entreprises et les ETI (entreprises de taille intermédiaire) qui ont concentré « le gros de l'activité d'investissement direct réalisée en capital développement » avec plus de 26 opérations pour 665 millions d'euros, dont l'acquisition de plus de 5% du capital de Valeo, contre 18 opérations l'an dernier avec 169 millions d'euros. En revanche, les investissements directs dans les PME ont reculé en valeur de 8% à 75 millions d'euros, le nombre d'opérations se maintenant toutefois presque à l'identique (45 opérations contre 46 l'année précédente). Amorcée depuis deux ans, la rotation du portefeuille de Bpifrance s'est accélérée avec 80 opérations de cessions entre janvier et juin qui lui ont rapporté 1,17 milliard d'euros contre 266 millions en 2018 sur la même période.

Les financements accordés par la banque publique ont pour leur part grimpé de 4% atteignant 9 milliards d'euros. Dans le détail, 3,9 milliards d'euros de crédits à moyen et long terme et 4,7 milliards de crédit à court terme, soutenant la trésorerie des PME, ont été octroyés. En fin de parcours, le dispositif de préfinancement Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) a atteint 300 millions d'euros, bénéficiant à 1.500 entreprises. Les aides et prêts à l'innovation ont en revanche chuté de 20% à 450 millions d'euros, concernant plus de 2.600 entreprises contre près de 3.000 l'année précédente.

Bpifrance justifie ce recul par « la baisse des ressources financières de l'Etat reçues par Bpifrance » et « la sélectivité accrue des programmes nationaux » aux exigences plus fortes. Néanmoins, l'aboutissement au second semestre de « programmes collaboratifs » devrait globalement compenser ce ralentissement, affirme la banque publique.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox