Le fonds du financier Bernard Madoff, le Madoff Investment Securities LLC, estimé à 50 milliards de dollars, expose des banques et des investisseurs du monde entier à des pertes sévères. Après la révélation de cette escroquerie, les banques et assureurs français font leurs comptes.

Natixis, la filiale de la Caisse d’Épargne et de la Banque Populaire, évalue lundi 15 décembre son exposition indirecte nette maximale à 450 millions d’euros.

La BNP-Paribas annonce une perte potentielle de 350 millions d’euros.

Axa : « exposition nette bien inférieure à 100 millions d’euros ».

Dexia : une perte après impôts d’environ 85 millions d’euros. La banque franco-belge annonce également que ses clients les plus fortunés sont exposés à hauteur de 78 millions d’euros.

Société Générale : moins de 10 millions d’euros.

Crédit Agricole : le groupe affiche une exposition inférieure à 10 millions d’euros.

Groupama : une exposition nette de « moins de 10 millions d’euros »

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

CNP assurances : exposition indirecte après impôts d’environ 3 millions d’euros.