Selon l'Insee, le salaire mensuel moyen dans le privé atteint 2 424 euros nets en 2019. Pour faire partie des 1% de salariés gagnant le plus, il faut toucher au-delà de 9 103 euros nets par mois.

Une progression conséquente. Les salaires nets dans le privé ont augmenté de 1,2% en euros constants en 2019, c’est-à-dire en tenant compte de la hausse des prix, après une hausse de 0,4% en 2018, révèle une enquête (1) publiée ce mardi soir par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

« La hausse de 2019 est deux fois supérieure à l’augmentation moyenne annuelle des vingt années précédentes (+ 0,6%) », souligne l'Insee. Sur la base des données adressées par les entreprises à l’administration, on apprend que désormais le salaire mensuel moyen en équivalent temps plein atteint 2 424 euros nets par mois, soit 55 euros de plus en un an.

Des salaires nets qui baissent chez les cadres

Ce sont les cadres qui s’en sortent le moins bien avec une baisse du salaire net moyen de 0,7% après - 0,2% en 2018. Deux phénomènes expliquent ce recul : tout d'abord l'arrivée de jeunes cadres entrants sur le marché du travail beaucoup moins bien rémunérés que les cols blancs en fin de carrière. « Cet effet, dit « de noria », contribue pour – 2,7 points à l’évolution du salaire net moyen des cadres, soit davantage que pour l’ensemble des salariés (– 1,5 point en moyenne) », constate l'Insee.

Autre élément : la prime Macron ou « prime exceptionnelle de pouvoir d’achat », héritage de la crise des Gilets jaunes. Chaque employeur peut verser à sa guise cette prime défiscalisée (ni impôt sur le revenu, ni cotisations sociales) dans la limite d’un plafond de 1 000 euros, voire jusqu’à 2 000 euros sous conditions. Comme cette prime est « limitée » aux salariés gagnant moins de 3 Smic, elle impacte au global moins les salaires des cadres qui ont des rémunérations plus élevées. « Elle contribue pour + 0,2 point à l’évolution du salaire des cadres en 2019, mais de + 0,5 à + 0,6 point aux hausses de salaires des professions intermédiaires, employés et ouvriers », constate l'Insee.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

En effet, à l'inverse, le salaire net moyen de ces derniers s'est nettement accéléré pour les ouvriers (+ 2% après + 0,3% en 2018), pour les employés (+ 1,9% après + 0,1%) et pour les professions intermédiaires (+ 1,3% après – 0,3%).

Lire aussi : Les conseils d'une pro pour décrocher une augmentation de salaire

80% des salariés touchent jusqu'à 3 000 euros nets par mois

Dans le détail, l’Insee constate que le salaire horaire net s’élève en moyenne à 27,6 euros chez les « cols blancs », 15,6 euros pour les professions intermédiaires, 11,8 euros pour les ouvriers et 11,3 euros pour les employés. Le salaire horaire des cadres est donc deux fois et demi plus élevé que celui des employés et des ouvriers dans le secteur privé.

La moitié des salariés du secteur privé gagne ainsi moins de 1 940 euros nets chaque mois. Dans le détail, les 10% des salariés les moins bien lotis perçoivent en-dessous de 1 319 euros par mois. A l’inverse, les 10% qui touchent le plus émargent à plus de 3 844 euros. Au final, près de 8 salariés sur 10 ont un salaire net mensuel compris entre le Smic (1 204 euros, nets de contributions et de cotisations sociales) et 3 200 euros. Pour faire partie des 1% des salariés qui gagnent le plus, l’Insee calcule par ailleurs qu’il faut toucher plus de 9 103 euros nets par mois, soit environ 7,5 fois le Smic

Qui sont les 1% des salariés qui gagnent le plus dans le privé ?

L’étude fait le point également sur les écarts entre les sexes. En équivalent temps plein, les salaires des femmes sont en moyenne inférieurs de 16% à ceux des hommes, contre 16,9% en 2018. « Les femmes travaillant plus souvent à temps partiel, l’écart moyen de rémunération serait encore plus important si les salaires perçus n’étaient pas rapportés au volume de travail. », indique l’Insee.

Salaires du privé : les chiffres clés

  • 1 204 € : Smic net en 2019
  • 1 319 € : salaire net des 10% des salariés gagnant le moins
  • 1 940 € : salaire net médian (50% des salariés gagnent plus, 50% gagnent moins)
  • 2 424 € : salaire net moyen, à temps plein, en 2019
  • 3 844 € : salaire net des 10% des salariés gagnant le plus
  • 9 103 € : salaire net des 1% de salariés les mieux payés

Outil interactif : Combien de salariés gagnent plus ou moins que vous ?

(1) Salaires dans le secteur privé, Insee Première, Numéro 1863