Un Français sur 10 utilise son smartphone et les applications de paiement mobile comme Apple Pay, Google Pay ou Paylib, de manière régulière en 2020. C'est beaucoup moins que dans d'autres pays.

Compte pour enfant/ado : notre comparatif des offres sans risque

La France est en queue de peloton, loin derrière la Pologne ou la Suède et à bonne distance de l'Espagne, des Pays-Bas et de la Belgique. Dans une étude (1) menée par Global Consumer Survey et diffusée par Statista sur le développement de l'usage des applications de paiement via smartphone type Apple Pay, Google Pay ou Paylib, seul un Français sur 10 les utilise, 9% pour être très précis.

Il s'agit d'un des taux d'adoption les plus faibles en Europe, avec des pays comme l'Allemagne (10%) et la Suisse (6%). A l'opposé, la Pologne (31%), la Suède (29%) et l'Espagne (21%) font figure de leaders en Europe. Hors Union européenne, la Chine et le Royaume-Uni sont à la pointe de cette technologie en passe de démocratisation.

En France, plusieurs solutions sont proposées aux consommateurs comme l'application Paylib, développée par BNP Paribas, La Banque Postale et la Société Générale. Elle est adoptée par 28% des utilisateurs de paiment sur mobile derrière Google Pay (35%) et Apple Pay (41%). Lyf Pay (13%) et Lydia (9%) occupent aussi une part non-négligeable de ce segment.

Apple Pay, Paylib, Google Pay : dans quelle banque peut-on payer avec son mobile ?

Si les Français sont loins d'être convertis au paiement mobile, c'est notamment car ils se sont mis massivement au paiement sans contact ces derniers mois. Un usage accentué par la crise sanitaire de la Covid-19. Grâce au plafond de 50 euros, 47% des paiements par carte ont été réalisés sans contact en 2020 contre 35% en 2019. 80% des transactions par carte bancaire dans les commerces physiques sont inférieures à 50 euros et 60% à 30 euros.

(1) Étude réalisée en ligne en juillet et août 2020 auprès de 1 000 à 2 000 répondants par pays (18-64 ans)