A La Banque Postale, le virement instantané, gratuit depuis le début de l'année, va désormais être proposé par défaut, à la place des virements SEPA classiques. Un choix encore rare en France, où la plupart des banques font encore payer ce moyen de paiement pourtant très prometteur.

La France est en retard. Alors que 10% des virements SEPA initiés en Europe sont désormais instantanés (c'est-à-dire crédités en moins de 10 secondes), ce chiffre n'atteint que 3% dans l'Hexagone au 1er trimestre 2022. La Banque de France, qui a dévoilé ces chiffres, évoque un manque de notoriété de ce moyen de paiement mis en place en 2019. Mais difficile de ne pas mettre en cause également la politique tarifaire des banques françaises. Alors que le virement traditionnel, crédité en 24 à 72 heures, est gratuit dans l'immense majorité des cas, sa version « temps réel » coûte le plus souvent 1 euro pièce. Un frein majeur à son adoption, pourtant considérée par l'Europe comme un enjeu de souveraineté et la pierre angulaire des paiements de demain.

Certaines banques, toutefois, jouent le jeu en proposant déjà le virement instantané gratuitement et par défaut, en remplacement du virement traditionnel.

Le Crédit Mutuel Arkea, Boursorama Banque et La Banque Postale, les éclaireuses

Un groupe bancaire français a fait le choix très tôt de miser sur le virement instantané : il s'agit du Crédit Mutuel Arkéa.

Les marques du groupe (les Crédit Mutuel de Bretagne et du Sud-Ouest, la banque en ligne Fortuneo, l'application de paiement Aumax pour moi) ont proposé, dès 2019, le virement instantané gratuitement et par défaut à leurs clients particuliers. Chez Fortuneo par exemple, il y affiche les mêmes limites, par défaut, que le virement classique (qui reste accessible à ceux qui le souhaitent) : 6 000 euros par opération et 10 000 euros par semaine, avec possibilité de demander, en cas de besoin justifié, un relèvement de ces plafonds. La banque bretonne va même un peu plus loin. Pour les clients porteurs de Mastercard Gold ou World Elite, les assurances liées à leurs cartes sont étendues aux biens et services payés par virement.

Concurrente directe de Fortuneo, Boursorama Banque a également fait très tôt le choix de rendre le virement instantané gratuit. Dans un premier temps, à partir de janvier 2019, la filiale de la Société Générale a toutefois posé des limites : un virement instantané gratuit par 24 heures, limité à 500 euros. Elle a levé ces limites en octobre 2020. Depuis cette date, il est proposé gratuitement et par défaut, sans limite de nombres, mais avec un plafond de 2 000 euros par jour.

Jusqu'à 140 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Plus récemment, La Banque Postale a emboité le pas d'Arkéa et de Boursorama Banque. Depuis le 1er janvier 2022, la filiale de La Poste ne facture plus les virements instantanés, une première pour une banque à réseau et à rayonnement national. Dès le mois de mai, elle en fera également le support par défaut des virements jusqu'à 1 000 euros pour les particuliers et 7 700 euros pour les professionnels et les entreprises.

Certains Crédits Agricoles, enfin, ont également cessé de facturer l'émission de virements instantanés. C'est le cas des caisses de Lorraine, du Languedoc, Champagne-Bourgogne et Nord de France.

Les frais des virements instantanés

Parfois gratuits dans les packages payants des banques en ligne

Certaines banques en ligne utilisent le virement instantané gratuit comme un produit d'appel pour leurs packages payants. C'est le cas notamment de Hello bank !, dans le cadre de son offre Prime (5 euros par mois) ou de N26, dans ses forfaits payants (à partir de 4,90 euros par mois). Monabanq intègre également quelques virements instantanés gratuits dans ses forfaits Pratiq+ (1 par mois), Uniq (2 par mois) et Uniq+ (5 par mois).

Banque en ligne : le comparatif des offres

Et ailleurs ?

L'immense majorité des banques de détail et des services de paiement proposent désormais à ses clients d'émettre et de recevoir des virements instantanés : selon la Banque de France, 90% des comptes de paiement actuellement ouverts en France sont atteignables. Les exceptions sont rares et sont plutôt le fait de banques en ligne : citons Orange Bank, BforBank, Ma French Bank ou encore Nickel.

Ce service est toutefois généralement payant, de 0,50 euro (dans les filiales du Crédit du Nord) à 10 euros pour les montants supérieurs à 15 000 euros dans certaines Banques Populaires. En moyenne, selon notre relevé tarifaire au 20 avril 2022, un virement instantané coûte 0,94 euro pièce, dans les 95 banques qui le font payer, sur 114 en tout qui proposent le service.

Paylib entre amis, gratuit mais d'un usage très limité

Il existe bien une exception à cette règle : Paylib entre amis. Ce service interbancaire, accessible à la grande majorité des clients bancaires, est de fait instantané et gratuit. Son usage, toutefois, est très limité et loin d'épuiser toutes les potentialités du virement instantané. Il ne concerne, en effet, que les virements entre personnes inscrites au service. Il ne peut être initié que depuis un smartphone. Surtout, les montants pouvant être virés sont très limités : le seuil de gratuité est situé, selon les banques, entre 300 et 500 euros par jour.