Oney lance Oney + et Oney + First, une nouvelle offre qui comprend un compte de paiement, une carte bancaire Visa et une application mobile pour payer en plusieurs fois partout dans le monde. Le service sera facturé 2,50 euros par mois pour une carte bancaire classique ou 5,90 euros dans sa version « First » avec une Visa Premier.

Le paiement en plusieurs fois qui permet de diviser par 3 ou 4 mensualités un achat peut-il s'imposer dans vie quotidienne et la faciliter ? Face à l'explosion du e-commerce, c'est le pari fait par Oney, spécialiste du paiement fractionné. La filiale de la Banque Populaire - Caisse d'Epargne et d'Auchan propose de régler vos achats en plusieurs fois, qu'ils étaient réalisés sur internet ou en magasin, grâce à une carte bancaire Visa, accompagnée de son compte de paiement et de son application mobile.

« Après un achat auprès d’un commerçant de proximité, d’un professionnel médical, d’un artisan ou encore sur son lieu de vacances, en ligne ou en magasin, chaque détenteur de la carte Oney+ peut choisir de fractionner son paiement en 3 ou 4 fois dès le premier euro et pour un montant allant jusqu’à 1 000 euros. Le choix d’étaler son paiement s’effectue directement via l’app le jour du paiement », explique la banque dans un communiqué. Baptisé Oney +, ce système de paiement fractionné universel entend « accompagner la transformation du commerce et à donner à chacun le pouvoir d’améliorer son quotidien et de mieux consommer », selon son directeur général Jean-Pierre Viboud.

Des frais plafonnés

Le service sera facturé 2,50 euros par mois pour une CB classique ou 5,90 euros dans sa version « First » avec une Visa Premier. Il sera utilisable partout dans le monde et vous aurez la possibilité de renseigner vos comptes bancaires pour choisir celui utilisé pour tel ou tel achat.

Obtenir une carte bancaire gratuite

Quant aux frais liés au paiement fractionné, les taux appliqués sont de 1,45% du montant de l’achat, plafonnés à 15 euros, pour un paiement en 3 fois et 2,2% du montant de l’achat, plafonnés à 30 euros, pour un paiement en 4 fois. « A titre d’illustration, l’achat d’un lave-linge de 300 euors en trois fois avec Oney coûtera 1,45 euros par mois au client », souligne Oney.

Selon un sondage réalisé en avril 2021 pour Floa Bank, un autre acteur du marché du paiement fractionné, 31% des Français y ont eu recours au moins une fois au cours des 12 mois précédant l’étude, et 76% d’entre eux sont prêts à changer d’enseigne si cette option ne leur est pas proposée. Le paiement fractionné concerne « actuellement de 10 à 15% des ventes des sites qui le proposent. Cette part pourrait rapidement monter à 30% », d'après Nicolas Pelletier, patron de Pledg, une jeune pousse française spécialisée.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Le paiement en plusieurs fois échappe aux réglementations qui régissent le crédit à la consommation car le délai de remboursement est réduit à 90 jours. « Il est important de rappeler que comme tout crédit, un paiement fractionné doit être remboursé. La distribution doit être responsable et l’information donnée par le professionnel transparente et complète, notamment sur les modalités de remboursement et tous les éléments de coûts », prévient Mark Beguery, directeur des particuliers à la Banque de France, cité par Le Parisien.

Paiement en plusieurs fois : attention aux dérapages !