La Banque Postale a lancé une carte bancaire destinée aux majeurs protégés, placés sous tutelle ou curatelle renforcée, leur permettant d'effectuer des retraits ou des paiements sous la surveillance de leur tuteur.

« La France compte 800.000 majeurs protégés, dont 300.000 sont à la Banque Postale. Cela correspond donc à un vrai besoin et rentre dans le cadre de ce que nous mettons en place à destination des populations fragiles », a expliqué jeudi à l'AFP Jean-Marie Dragon, responsable des moyens de paiements du groupe.

La carte bancaire sera rechargeable par le tuteur, y compris via internet, et il pourra paramétrer des alertes pour être averti des dépenses engagées. La personne protégée pourra ensuite utiliser sa carte comme elle le souhaite, dans la limite du plafond autorisé, que ce soit pour effectuer des retraits ou payer des achats, dans un magasin ou en ligne.

Les retraits hors réseau gratuits

« Pour plus de liberté, nous ne facturerons pas les retraits réalisés hors du réseau Banque Postale », a souligné Jean-Marie Dragon. Avec une carte bancaire classique, ces retraits sont généralement gratuits pour les cinq premiers puis facturés ensuite.

Compte pour enfant/ado : notre comparatif des offres sans risque

Cette offre, lancée en ce moment auprès du grand public après une phase de test démarrée en mars, s'adresse pour le moment aux personnes protégées dont le tuteur est une personne physique. Elle devrait ensuite être à d'autres formes de représentants légaux.