Les fédérations du Crédit Mutuel Alliance Fédérale et le CIC distribuent, depuis le 1er août, une nouvelle offre bancaire à 1 euro par mois. Conçue pour les clients financièrement fragiles, elle est ouverte à tous, y compris aux nouveaux clients.

« Offre d'accompagnement de la Clientèle en situation de Fragilité financière ». Ou, en version courte, OCF. Depuis 2013, les banques de détail ont l'obligation de mettre en place un dispositif de détection précoce des difficultés financières de leurs clients. Puis de leur proposer une offre groupée de services spécifique, à moindre coût (3 euros par mois maximum), conçue pour limiter les risques d'incidents de paiement.

Presque 10 ans, donc, que toutes les banques de la place ont l'obligation de proposer cette OCF. Et pourtant, fin 2021, seuls 690 000 clients bancaires en bénéficiaient, sur les 4,1 millions dont la fragilité financière a été identifiée, selon les chiffres de l'Observatoire de l'inclusion financière de la Banque de France.

La bonne volonté des banques n'est pas seulement en cause. L'OCF, en effet, est très souvent refusée par les clients à qui elle se destine, en raison de ses limites : pas de chéquier, pas de découvert et donc aucune marge possible en cas de fin de mois difficile. Nombre d'usagers préfèrent donc en rester aux offres traditionnelles, quitte à subir des frais d'incidents de paiement.

Fragilité financière : les offres bancaires pour les clients fragiles

Une banque, toutefois, semble avoir la volonté de s'atteler au problème, en sortant l'OCF de la confidentialité. Le Crédit Mutuel Alliance Fédérale, qui regroupe notamment l'essentiel des fédérations du Crédit Mutuel et le CIC, vient en effet inaugurer Facil'Accès 1€, une refonte complète de son offre destinée aux clients fragiles.

Une exonération totale de frais d'incidents

Qu'est-ce qui change par rapport à la concurrence ? Le prix d'abord : 1 euro par mois, contre 3 euros, maximum permis par la réglementation, dans la plupart des autres enseignes. La possibilité, ensuite, de bénéficier d'une petite autorisation de découvert, jusqu'à 225 euros. Une facilité qui n'est pas automatique. « Elle est à la main du conseiller qui suit le client », explique la communication du groupe mutualiste. Pas de chéquier, en revanche, puisque la réglementation l'interdit pour cette offre, mais un nombre illimité de chèques de banque, contre 2 par mois ailleurs.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Surtout, le Crédit Mutuel Alliance Fédérale va plus loin que ses obligations sur un point : les frais d'incidents de paiement. Depuis 2020, les banques doivent limiter le montant de ces frais, pour les bénéficiaires de l'OCF, à 20 euros par mois et 200 euros par an. Les détenteurs de Facil'Accès bénéficient, eux, d'une exonération totale : pas de commissions d'intervention, pas de frais de lettres d'information, pas de frais de rejets de prélèvement, etc.

L'offre Facil'Accès 1€ en détails

Voici les principales caractéristiques de la nouvelle offre Facil'Accès 1€, disponible depuis le 1er août 2022 dans les caisses locales du Crédit Mutuel et dans les agences du CIC, sous le nom Service Accueil :

  • un compte courant avec carte de paiement internationale à autorisation systématique Mastercard On line ;
  • un conseiller dédié en agence ;
  • l'encaissement des chèques et espèces en agence ;
  • les chèques de banque en nombre illimité ;
  • l'exonération totale de frais d'incidents et de saisies ;
  • la deuxième carte bancaire en cas de compte joint ;
  • une autorisation de découvert à hauteur de 225 euros maximum, si feu vert du conseiller.

Un « engagement sociétal »

Cette initiative s'articule avec d'autres, prises récemment. Le Crédit Mutuel a notamment lancé, dans les zones où les gens sont le plus touchés par la hausse des prix de l'énergie, 100 000 « rendez-vous pouvoir d'achat » avec des conseillers. « Nous avons constaté que l'inflation, en particulier sur les carburants, accentue la fragilité d'une partie des ménages », explique la communication de la banque. « Face à cet enjeu de pouvoir d'achat, nous souhaitons prendre notre part. C'est un engagement sociétal, pas commercial, car l'offre n'a pas vocation à nous faire gagner de l'argent. »

Ce qui explique une autre originalité de la nouvelle OCF du Crédit Mutuel Alliance Fédérale. Elle ne s'adresse pas uniquement aux clients dont la banque a détecté la fragilité, mais est ouverte à tous, sans vérification des revenus et sans justificatifs, y compris à des nouveaux clients, à partir du moment où ils déclarent rencontrer des difficultés financières. Une pierre dans le jardin des concurrents du Crédit Mutuel, mais aussi d'acteurs comme Nickel, qui ont fait de la clientèle fragile un de leurs axes commerciaux.

Le classement des banques les moins chères