Selon un sondage, plus de 8 Français sur 10 ont une « bonne image » de leur conseiller et de leur établissement bancaire personnel. Des résultats bien meilleurs que pour le secteur de la banque en général.

71% des Français ont une bonne image du Crédit Agricole selon le dernier baromètre Posternak-Ifop. Globalement, le secteur bancaire rebondit après avoir touché le fond en 2020. Surtout, d'après une étude (1) de la Fédération bancaire française (FBF), publiée ce jeudi par Le Parisien, 89% des particuliers disent avoir une « bonne image » de leur établissement personnel et 86% de leur conseiller. Des pourcentages élevés à relativiser au regard de notre enquête sur les déserts bancaires et ses conséquences auprès de la population. Si les Français semblent apprécier leur établissement, c'est moins le cas des banques en général (61%).

Comparatif des offres des cartes bancaires pour un voyage à l'étranger

« Aujourd’hui, la majorité des Français disent n’avoir aucune relation avec leur banque, sauf quand ils veulent un crédit immobilier. La désertification bancaire se développe, les rapports entre banque et client sont réduits à néant. Un Français, il paye avec sa carte bleue et regarde ses comptes en ligne. Donc forcément, il n’est ni satisfait, ni insatisfait », nuance d'ailleurs dans les colonnes du quotidien Bérengère Dubus, dirigeante de FI Courtage.

Banque : pourquoi votre conseiller est au bord de la crise de nerf

Il faut dire que les particuliers sont de plus en plus nmbreux à réaliser leurs opérations à distance grâce à leur mobile. Deux clients trois ont déjà téléchargé l'appli de leur banque selon l'étude de la FBF. Un chiffre en augmentation qui atteint 85% chez les 18-24 ans. Fin 2020, MoneyVox avait d'ailleurs passé au crible les applications des principales banques de la place. Ces dernières avaient plutôt pris le train du mobile en marche malgré des manques ciblés. Les applications proposaient notamment les fonctionnalités jugées essentielles par les usagers : l’accès au solde des comptes, au RIB, aux virements (avec possibilité d’ajouter de nouveaux bénéficiaires) et au service clients, par téléphone ou messagerie.

Exclusif. La Banque Postale, Boursorama... Que vaut l'appli de votre banque ?

(1) Etude Ifop pour la Fédération bancaire française (FBF) auprès de 4009 personnes, âgées de 18 ans et plus