L'Autorité bancaire européenne a donné vendredi le coup d'envoi de son évaluation annuelle de l'état du secteur bancaire dans l'Union européenne, qui devra notamment fournir aux observateurs une première idée de l'impact de la crise du coronavirus sur le secteur.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Les résultats de cet exercice annuel dit « de transparence », le septième du genre, seront publiés début décembre, a fait savoir l'Autorité bancaire européenne (ABE) dans un communiqué. Il vise à « fournir aux participants de marché des informations actualisées sur la situation financière des banques de l'Union européenne à la date de juin 2020, tout en dressant une évaluation préliminaire de la crise du Covid-19 sur le secteur », est-il précisé.

À l'issue de cette analyse, l'ABE dévoilera « environ un million de points de données, soit en moyenne plus de 7 000 points de données pour environ 130 banques participantes de 27 pays, le Royaume-Uni inclus », poursuit le communiqué. De fait, le secteur sera observé sous toutes les coutures : positions de capital, actifs financiers, engagements financiers, montant des expositions de risques, expositions aux dettes souveraines et qualité des actifs. L'exercice inclura également des informations sur les crédits accordés.