Le géant de la grande distribution Carrefour vient d’annoncer le lancement prochain d’une offre de compte courant. Un concurrent de plus pour les banques, après le Compte Nickel et avant Orange Bank.

Après les télécoms, c’est au tour de la grande distribution de s’y mettre. Alors qu’Orange lancera au printemps Orange Bank, un autre acteur extra-bancaire, Carrefour, s’apprête à dévoiler, le 21 mars prochain, un compte courant. De cette offre, on ne sait pour l’instant pas grand chose, si ce n’est qu'elle sera « disponible en rayon » et « activable en ligne ». S’agit-il d’un produit développé en interne, ou fourni par un tiers en marque blanche ? Suspense.

Par ailleurs, ce ne sera pas précisément un premier pas pour Carrefour dans le secteur. L’enseigne possède déjà sa propre filiale bancaire, spécialisée dans le crédit à la consommation et les moyens de paiement (la fameuse carte PASS). Elle dispose également de produits d’épargne (livret bancaire, assurance-vie) et d’assurances. Avec le compte courant, Carrefour va donc boucler la boucle et se déployer sur l’ensemble des marchés de la banque de détail.

Compte pour enfant/ado : notre comparatif des offres sans risque

Ce faisant, Carrefour va également rejoindre les rangs des « néobanques », ces acteurs alternatifs aux banques de détail traditionnelles, dont le fleuron français est le Compte Nickel. Elle pourrait d’ailleurs ne pas être le seul géant de la grande distribution à s’y mettre. Récemment, la Banque Edel, filiale du groupe E.Leclerc, a en effet racheté Morning, un établissement de paiement en difficultés financières, qui s’apprêtait à lancer… une carte bancaire et un compte courant.