Boursorama Banque diminue aujourd'hui le montant de la prime de bienvenue de 80 euros qu'elle offre à ses nouveaux clients. Une première depuis près de sept ans.

Cela ressemble au début de la fin d'une époque. A compter de ce mercredi 6 avril, la prime de bienvenue offerte aux nouveaux clients de Boursorama Banque passe de 80 euros à 50 euros. Un petit événement : si l'on excepte une pause de 2 mois, entre la mi-mars et la mi-mai 2020, soit pendant le premier confinement lié à l'épidémie de Covid, il faut remonter à 7 ans, en mai 2015, pour voir Boursorama Banque proposer une offre inférieure à ce montant.

Ces 80 euros étaient même devenus une somme repère, le prix à payer pour attirer les clients prêts à tenter l'aventure de la banque en ligne. Au fil du temps, toutes les banques concurrentes de Boursorama se sont alignées sur cette somme. C'est encore le cas, actuellement, de Fortuneo, de Hello bank ! ou encore de Monabanq. Il sera intéressant, désormais, d'observer leurs réactions.

« Un choix ponctuel »

S'agit-il d'un choix pérenne de la part de Boursorama ? A priori , non. C'est « un choix ponctuel », précise la communication de la banque en ligne, qui poursuivra notamment ses opérations « Pink Week End », au cours desquelles les primes peuvent atteindre 130 euros.

Ce n'est sans doute pas un hasard : ce changement intervient au lendemain de l'annonce d'un accord de partenariat signé avec ING, qui s'apprête à stopper son activité de banque de détail en France. Au terme de ce deal, la banque d'origine néerlandaise va faciliter le transfert de ses futurs ex-clients vers Boursorama, grâce à un parcours de souscription simplifié. La filiale de la Société Générale va, de son côté, les encourager en leur offrant jusqu'à 320 euros de prime, en fonction du nombre de produits transférés, dont... 80 euros pour un nouveau compte courant avec carte bancaire ! Selon le directeur général de Boursorama, Benoît Grisoni, Boursorama espère récupérer « au moins la moitié » des clients d'ING, dont le nombre resterait supérieur à 500 000 actuellement. Une opération qui s'annonce donc coûteuse.

Clients ING, voici le mode d'emploi pour passer chez Boursorama

En marche vers la rentabilité

Le choix de diminuer la prime de bienvenue est par ailleurs cohérent avec la stratégie affichée de marche vers la rentabilité, annoncée de longue date par la banque en ligne.

Jusqu'à 130 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Ces primes, en effet, pèsent lourd dans le bilan de Boursorama Banque, qui capte actuellement plus de 100 000 nouveaux clients par mois, selon un billet publié récemment par Benoît Grisoni dans la Revue Banque. Les coûts d'acquisition représentent « plus de 40% de l'ensemble des charges de la banque », explique le directeur général de Boursorama dans ce même texte, ce qui l'empêche dans l'immédiat d'être bénéficiaire. Mais cela devrait rapidement changer.

Boursorama a, en effet, « la capacité à devenir rentable à la demande en changeant le rythme d'acquisition de nouveaux clients », explique également Benoît Grisoni. En levant le pied sur le montant de la prime, mais pas seulement. « L'optimisation de notre coût d'acquisition est une priorité depuis de nombreuses années », confirme Boursorama Banque, qui précise toutefois qu'il s'agit d'une « stratégie globale qui se décline en plusieurs axes de travail et pas seulement celui du montant des primes ».

Fin 2020, Boursorama avait annoncé son intention de dépasser les 4 millions de clients courant 2023 et de devenir rentable en 2024.

Banques en ligne : les meilleures offres de bienvenue