La banque mobile aux 7 millions de clients à travers le monde a dévoilé ce 28 janvier son bilan de l’année 2020 et les temps forts à venir pour 2021.

6 ans après son lancement, N26 revendique 7 millions de clients à travers le monde, soit 2 millions de plus par rapport à début 2020. Parmi eux, 1,75 million résident en France, un nombre en hausse de 60% sur un an. Une clientèle plutôt urbaine et plutôt jeune, puisque 60% des clients Français de N26 ont moins de 35 ans. Et ce sont les 18-19 ans qui ont connu la plus forte croissance en 2020, avec +68% d’utilisateurs conquis dans cette tranche d’âge.

« 2020 aura démontré que notre banque mobile est pertinente et adaptée au quotidien du plus grand nombre. Plus de simplicité, davantage d’autonomie et un service client réellement utile et disponible, voilà ce qu’attendent les Français de leur banque. Grâce à nos technologies intuitives et la disponibilité 7 jours sur 7 de notre service client, N26 est au rendez-vous et consolide son rôle de leader européen de la banque mobile », se réjouit Jérémie Rosselli, directeur général de N26 en France.

Toutefois, comme le soulignent les Echos, « la croissance a un coût ». D’après une communication financière repérée par le média économique, la banque mobile a perdu « 110 millions d’euros sur ses principaux marchés européens en 2020 ». Mais cela ne va pas empêcher N26 de continuer à investir.

Recrutement, épargne, nouvelles fonctionnalités à suivre

Comme annoncé en novembre dernier, la néobanque d’origine allemande continue à peaufiner ses offres de compte. N26 You va devenir N26 International avec plus de fonctionnalités pour les globe-trotters. N26 Metal sera renommé N26 Unlimited et restera l’offre la plus haut de gamme. « Côté produits : cartes virtuelles, statistiques plus avancées et de nouvelles fonctionnalités pour les sous-comptes, voici quelques-unes des innovations qui viendront rythmer l’année 2021 de N26 », laisse entrevoir la néobanque ce 28 janvier.

Banque pour les jeunes : comparatif des offres pour les étudiants et jeunes actifs

Elle explique également vouloir recruter 200 nouveaux collaborateurs en 2021, concentrés notamment à développer des projets « autour des services financiers de trading de plus en plus plébiscités par les usagers ». En effet, si N26 a, au fil des années, fait monter en gamme ses comptes et cartes bancaire en y ajoutant des assurances notamment, l’épargne rémunérée reste absente de son offre en France. Outre-Rhin, elle est partenaire de la plateforme de livrets et de comptes à terme Raisin. « On travaille à déployer l’épargne rémunérée en France prochainement », indique N26 à MoneyVox.

Voir notre comparatif des néobanques comme N26