En pré-lancement depuis plusieurs mois, Vybe a débuté l’envoi des cartes bancaires le 1er octobre. Reste à savoir si les 950 000 « Vybers » répondront présents.

Les enfants ont eux-aussi leurs comptes mobiles. En effet, après Pixpay ou encore Xaalys en 2019, de nouvelles néobanques pour adolescents se lancent cet automne. C’est le cas de Ma French Bank qui va bientôt débuter la commercialisation de WeStart, sa formule pour les adolescents. C'est aussi le cas de Vybe, une néobanque centrée sur les 13-17 ans surtout s'ils ont un penchant pour Instagram. En revanche, pour cette dernière, plus besoin d’attendre.

« Vybe, c’est vraiment parti ! », s’est en effet réjoui le 30 septembre la néobanque. Il faut dire que cela fait pas loin d’un an que la start-up fait compagne sur les réseaux sociaux pour attirer l’attention des adolescents. Résultat, pour amorcer son lancement, Vybe revendique 950 000 inscriptions sur son site, 295 000 téléchargements de son application, 190 000 cartes pré-commandées, ainsi que 52 000 abonnés sur son compte Instagram qui est son principal canal de communication.

Dans un premier temps, toutefois, les cartes Vybe émises seront adressées aux adolescents de Paris, de Haut-de-Seine, des Yvelines, du Val-de-Marne et d’Essone.

En savoir plus sur l'offre de Vybe

Un abonnement gratuit

En résumé, le compte courant de Vybe ressemble aux autres offres de banque mobile pour enfants et adolescents. Il comprend, essentiellement, une application, un compte avec IBAN et une carte paramétrable, qui se bloque quand le solde du compte tombe à 0 euro. Les parents disposent d’une application miroir pour surveiller et piloter le compte de leur enfant. « Que ce soit pour l'ajout d'argent instantané ou bien pour la confirmation de l'ajout d'un bénéficiaire, le parent est toujours consulté », explique la néobanque par communiqué. De quoi permettre, selon elle, aux jeunes de faire un premier pas dans l'univers bancaire en toute sécurité ».

Regroupez vos crédits ! Jusqu'à -60% sur les mensualités. Réponse en 48h

Comme Pixpay notamment, Vybe propose également cette nouvelle forme de bons plans appellée cashback. Le principe : si l’enfant dépense de l’argent dans des enseignes partenaires (Asos, Nike, Franprix, Deliveroo, UGC…), une partie de ses achats lui est recréditée sur son compte. La néobanque dispose aussi d'une offre de parrainage de 2 euros, ainsi que d'une fonctionnalité, l’arrondi automatique à l’euro supérieur lors d'un paiement, pour épargner sans s’en rendre compte.

En revanche, sur le prix, Vybe se distingue de la plupart des autres banques mobile réservées aux mineurs. Alors que les autres néobanques pour ados facturent souvent des frais d'abonnement, l’abonnement mensuel et la carte bancaire sont gratuits chez Vybe. Par contre, après 3 opérations sans frais par an, les retraits aux distributeurs sont facturés 1,50 euro. Les paiements sont en en revanche gratuits en France comme à l'étranger.

Du nouveau chez Kard !

Déjà active depuis l’année dernière, la néobanque Kard a aussi procédé à quelques ajustements le mois dernier. Elle est ainsi passée sur une formule multicomptes tout compris à 4,99 euros par mois ou 49,90 euros par an. Elle cible ainsi les familles avec plusieurs adolescents. Auparavant l’offre était gratuite, mais certaines opérations entraînaient une surfacturation.

Voir le comparatif des néobanques pour les moins de 18 ans