Très attendue, la possibilité de payer sans contact par carte bancaire, même au-delà de 50 euros, va rapidement se généraliser. Déjà, certains taxis parisiens l'autorisent. Explications.

Cela fait partie de ces petits désagréments du quotidien. A la caisse du magasin, vous approchez votre carte bancaire du terminal de paiement, dans l'attente du bip caractéristique du paiement sans contact. Mais ce petit son ne vient pas : l'opération est refusée, ce qui n'est jamais très agréable. Vous n'avez plus le choix : il vous faut insérer la carte dans le lecteur et composer votre code secret. Ce n'est pas le bout du monde, mais c'est du temps perdu, pour vous et pour le commerçant.

Ce type de contretemps devrait rapidement appartenir au passé. Et ce grâce à une évolution du mode de paiement par carte en magasin, appelée dans le jargon « PIN Online ». Depuis le 25 février dernier, les taxis parisiens G7 sont les premiers commerçants en France à la proposer à leurs clients, mais elle devrait rapidement être généralisée à l'ensemble des points de vente. Voici de quoi il retourne.

Qu'est-ce que le « PIN online » ?

Le terme PIN (pour Personal Identification Number, numéro personnel d'identification) fait référence au code secret à 4 chiffres que vous utilisez pour authentifier vos paiements par carte. Ou plutôt que vous utilisiez, au passé, car avec le paiement sans contact, composer son code est devenu de plus en plus rare : selon la Banque de France, 57% des paiements par carte se faisaient sans contact au 1er semestre 2021.

Toutefois, de temps à autre, vous avez encore besoin d'utiliser votre code PIN. Soit parce que l'achat dépasse 50 euros, soit parce que vous avez cumulé trop de paiements sans contact et que votre banque a besoin de vous authentifier à nouveau, pour des raisons de sécurité.

Paiement sans contact : pourquoi on me demande mon code

Or actuellement, pour que le code soit vérifié, il faut introduire la carte dans le terminal de paiement électronique (TPE), afin que l'appareil interroge directement sa puce. C'est ce qu'on appelle le « PIN Offline » (hors ligne). Avec le « PIN Online » (en ligne), cette étape n'est plus nécessaire. « Nous vérifions le code confidentiel directement auprès de l'émetteur de la carte », explique Nicolas Riegert, patron de PayXpert, qui a participé, avec La Banque Postale notamment, à la conception de la solution mise en place dans les taxis G7.

Concrètement, cela signifie que l'introduction de la carte n'est plus nécessaire, même au-dessus de 50 euros. Le geste de poser la carte sur le TPE reste le même, quel que soit que soit le montant payé. Et si une authentification est nécessaire, plus de refus : vous n'avez qu'à taper votre code secret sur le clavier ou l'écran du TPE.

Terminal de paiement sans clavier
Un exemple de TPE déployé par PayXpert dans les taxis G7

Quels sont les avantages ?

Cette évolution vers le PIN Online était très attendue par les commerçants, dans la mesure où elle permet d'harmoniser l'expérience du paiement par carte en magasin. « Le fait que parfois, le sans contact ne fonctionne pas, sans que l'on puisse vraiment prédire quand, puisque chaque émetteur peut avoir ses propres règles d'authentification, complique l'expérience de paiement. Or les commerçants veulent que ce soit le plus simple possible pour le client », confirme Jean-Michel Chanavas, délégué général de Mercatel. En clair, le PIN Online limite les aléas, permet des paiements plus rapides, et donc plus de fluidité aux caisses.

Côté usager, l'expérience est plus simple, mais aussi un peu plus sûre dans certains contextes. Grâce au PIN Online, la carte bancaire reste, en effet, dans les mains de son titulaire, ce qui limite les contacts - une bonne nouvelle en période de pandémie - mais aussi les risques de vol d'identifiants.

La fonctionnalité va-t-elle se généraliser ?

Pour la postérité, les taxis G7 resteront les premiers à avoir proposé le PIN Online à leurs clients. Ils ne seront pas longtemps les seuls. « Toutes les banques travaillent à des projets permettant de réaliser toutes les transactions en sans contact », expliquait déjà Nicolas Miart, consultant chez Galitt, en octobre 2021. « La généralisation devrait être assez rapide », promet désormais Nicolas Riegert, qui estime qu'elle prendra entre « un an et un an et demi ». Le temps que toute la chaîne de paiement se mette en ordre de marche.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Le PIN Online n'est, en effet, qu'une des nouvelles fonctionnalités permises par le nouveau référentiel de paiement, en cours de déploiement, de CB, le réseau d'acceptation français. Celui-ci autorise également, entre autres, de laisser des pourboires par carte bancaire ou de ne pas imprimer la facturette. Il s'agit, de fait, d'un rattrapage. Ce type de fonctionnalités a déjà été déployé à l'étranger, notamment au Royaume-Uni et en Espagne.

A noter que dans l'immédiat, le PIN Online dans les taxis G7 ne fonctionne qu'avec les cartes dites co-badgées, c'est-à-dire fonctionnant en même temps sur le réseau CB et sur ceux de Visa ou Mastercard. Pour les autres, de plus en plus fréquentes dans les banques en lignes notamment, il faudra attendre « un à deux mois », annonce Nicolas Riegert.

Que se passe-t-il si le terminal est hors réseau ?

Comme son nom l'indique, le PIN Online (en ligne) nécessite, au-delà des 50 euros, une interrogation de la banque qui a émis la carte. Et donc une communication, à l'image des cartes à contrôle de solde, de plus en plus fréquentes y compris dans certaines offres premium.

Que se passe-t-il si cette communication est impossible en l'absence de connexion internet ? Dans ce cas, l'introduction de la carte dans le TPE reste nécessaire. C'est ce que l'on appelle le « mode dégradé ». Le paiement se fera alors dans la limite de la « poche » de paiement hors ligne prévue lors de la configuration de la carte et inscrite dans sa puce. Attention : ces montants prédéfinis sont parfois limités à quelques euros, voire inexistants dans certaines offres bancaires d'entrée de gamme.

Bien que très rare, l'éventualité d'une panne de réseau justifie de maintenir un lecteur de puce, même dans les TPE dernier cri. Pas d'inquiétude, donc, si vous faites partie des personnes rétives au paiement sans contact : malgré le PIN Online, vous pourrez toujours utiliser votre carte !

Comment obtenir une carte bancaire gratuite