Les cartes permettant de regrouper et de différer les dépenses à une date donnée sont désormais moins chères que les cartes à débit immédiat, d'après une étude de l'Observatoire des tarifs bancaires (OTB). Et les banques ne seraient pas perdantes face à cette situation.

Dans une étude publiée mercredi 16 février par l'Observatoire des tarifs bancaires (OTB), qui dépend de la Banque de France, il apparaît que la cotisation annuelle moyenne des cartes de paiement à débit différé est désormais moins élevée que celle d'une carte de paiement à débit immédiat. D'après le relevé des tarifs pratiqués, pris au 5 janvier 2022 auprès d'une centaine de banques françaises, les premières coûteraient en moyenne 42,53 euros contre 42,70 pour les secondes.

Selon Capital, les cartes de paiement à débit différé étaient historiquement plus chères - jusqu'à 10 euros d'écart il y a encore quelques années - en raison de leur aspect pratique.

Les paiements par carte bancaire : ce qu'il faut savoir

Une convergence justifiée par la commission interbancaire

Pour rappel, elles permettent aux clients de regrouper et de décaler leurs dépenses à la fin ou au début du mois, ce qui donne la possibilité d'effectuer des achats conséquents et d'attendre la réception du salaire pour les honorer. À l'inverse, les cartes à débit immédiat respectent un délai d'un ou deux jours avant d'appliquer le paiement.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

D'après nos confrères, cette convergence des cotisations annuelles moyennes entre ces deux types de cartes s'explique par l'intérêt qu'y trouvent les banques. En effet, la commission interbancaire, à savoir les frais facturés par la banque du client à celle du commerçant, est plafonnée à 0,3% pour le débit différé contre 0,2% pour le débit immédiat.

Banque : ces 3 services indispensables qui coûtent toujours plus cher

Multipliée par le nombre abyssal de transactions effectuées chaque année, cette différence de 0,1% peut constituer un chiffre d'affaires non négligeable pour les banques. Voilà qui explique l'augmentation progressive ces dernières années du coût de la cotisation moyenne des cartes de paiement à débit immédiat afin d'inciter les clients à opter pour le débit différé.

Comment obtenir une carte bancaire gratuite ?