Dans quels pays de la zone euro paie-t-on le plus par carte ? Réponse grâce aux statistiques 2020 de la Banque centrale européenne (BCE), qui viennent de paraître.

Carte bancaire, virements, prélèvements, chèque… Si les pays de la zone euro partagent la même monnaie, il n’en va pas de même pour les usages de paiement. Les statistiques annuelles de la BCE sur les paiements scripturaux (c’est-à-dire hors espèces) le confirment.

Ainsi, si la carte bancaire reste le moyen de paiement préféré des Européens - 2 000 milliards d’euros dépensés en 2020 - sa domination varie selon les États, parfois de façon importante. La palme revient au Portugal, où la CB a représenté l’an passé près de 70% (69,6% précisément) des paiements hors cash. Sa part de marché dépasse également les 60% en Estonie (64,6%), en Lettonie (64,6%), en Finlande (63,9%), en Irlande (63,7%), en Espagne (63,4%), en Grèce (63%) et en Lituanie (60,4%).

Les cartes bancaires 100% gratuites

A l’inverse, certains Européens sont moins prompts à dégainer leur CB. C’est le cas des Néerlandais (51,7%), des Belges (50,7%), des Autrichiens (49,2%), des Italiens (47,2%) et bien sûr des Allemands. Ces derniers continuent à bouder la carte, qui ne représente que 28,7% des paiements. Attention toutefois : sa part de marché a progressé l’an dernier de 2,7%, signe que les temps changent, sans doute sous influence de la crise sanitaire.

Banque pour les jeunes : comparatif des offres pour les étudiants et jeunes actifs

La carte recule légèrement en France

Et la France dans tout ça ? Elle se situe dans un groupe intermédiaire, avec la Slovaquie (54,7%). En 2020, la carte bancaire y a représenté 57,4% des paiements hors cash. Un chiffre en baisse d’1,3 point sur un an, au profit des virements (+1,4 pt) et de prélèvements (+1,5 pt). La France conserve par ailleurs un particularisme : elle reste le seul grand pays de la zone euro à continuer à utiliser le chèque. Il est certes en net repli (-1,5 pt entre 2019 et 2020), mais représente toujours près de 5% (4,9%) des paiements hors cash.