Boursorama Banque lance aujourd’hui « Ultim », une nouvelle offre dont les opérations cartes bancaires internationales sont gratuites et illimitées. Une première sur le marché, et une manière de damer le pion aux néobanques.

L’appétit de Boursorama est décidément insatiable. Ultra-dominatrice sur son marché d’origine, celui de la banque 100% en ligne, la filiale de la Société Générale s’attaque désormais à une autre concurrence : celle des néobanques. Nickel, N26, Revolut, Orange Bank, Bunq, etc. : ces marques ont en commun d’avoir moins de 5 ans d’existence et de proposer, notamment, des offres dédiées à la clientèle des voyageurs, intégrant cartes premium, assurances et assistances haut de gamme et gratuité sur les opérations en devises. Des formules le plus souvent payantes : entre 50 et 120 euros par an.

Lire sur le sujet : Cartes premium : comment choisir entre Orange, Nickel, N26 et Revolut ?

Comme elle l’a fait il y a deux ans pour l’entrée de gamme avec son offre Welcome, Boursorama fait le choix de casser les prix sur ce marché des globe-trotters. Sa nouvelle offre, baptisée Ultim, est gratuite, avec pour seule condition d’utiliser la carte au moins une fois par mois : à défaut, 15 euros seront facturés. Contrairement à l’usage pour les cartes premium des banques en ligne, cette gratuité n’est pas réservée aux clients pouvant justifier de revenus réguliers, mais est accessible à tous.

L’offre Ultim en bref

  • Un compte équipé d’une carte premium Visa à débit immédiat ;
  • Premier dépôt minimum de 500 euros ;
  • Au moins un paiement par mois. A défaut, frais de 15 euros par mois ;
  • Gratuité sur les paiements et retraits effectués à l’étranger, dans et hors de la zone euro, sans limites ;
  • Découvert autorisé, avec montant modifiable dès l’entrée en relation ;
  • Emissions et dépôts de chèques ;
  • Carte compatible avec Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay ;
  • Paiement instantané gratuit, dans la limite de 500 euros par opération ;
  • Assistance et assurances habituelles de Visa Premier, plus accès aux salons des aéroports en cas de retard de vol supérieur à une heure ;
  • Accès à l’ensemble du catalogue Boursorama (épargne, crédits, assurances).

Ultim est disponible dès aujourd’hui, mardi 11 juin.

Plus d’infos sur le compte bancaire Boursorama et la carte Ultim

Une carte verticale, sans chiffres au recto

Avec son offre Ultim, Boursorama s’aligne sur les caractéristiques des offres des néobanques, mais aussi sur leur esthétique. La carte Visa incluse dans l’offre est ainsi imprimée verticalement (comme chez Orange) et à dominante noire (comme chez N26). Elle est également dépourvue de numéro sur son recto : celui-ci est reporté au verso et proposé non pas sur une, mais sur 4 lignes : plus facile à lire.