Quatre ans après les premiers tests de cette technologie, effectués en Norvège par MasterCard, la carte bancaire sans contact à authentification biométrique devrait débarquer en France en 2019.

Sortir sa carte bancaire, la glisser dans le terminal de paiement puis composer les 4 chiffres de son code secret : cette routine à la caisse des magasins pourrait bientôt devenir plus rare. Le groupement des cartes bancaires CB, gestionnaire du réseau français d’acceptation, annonce en effet dans un communiqué le lancement, au début de l’année prochaine, d’une « expérimentation terrain en conditions réelles [de la carte bancaire sans contact à authentification biométrique] auprès de clients de plusieurs banques », en partenariat avec Idemia et Gemalto, deux spécialistes de la sécurité numérique.

La carte biométrique présente quelques avantages pour l’usager. Elle permet de s’affranchir du code secret, sans pour autant le faire disparaître, les clients ayant le choix du mode d’authentification. Elle autorise également les paiements sans contact, actuellement plafonnés à 30 euros, sans limite de montant. Une simplicité attendue par 52% des Français, selon un sondage CB / Kantar de 2017, l’usage de la biométrie ayant été démocratisé par la présence de cette technologie sur les smartphones récents.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

« L’utilisation de cette carte est intuitive : le doigt se positionne naturellement sur le lecteur d’empreinte et maintient la carte au-dessus du terminal de paiement », détaille CB. « Elle va faire gagner un temps précieux en exonérant le porteur de taper son code secret, l’authentification forte se faisant en quelques microsecondes par la lecture de l’empreinte biométrique enregistrée dans la carte. »