Arkéa, l'une des deux grandes confédérations du Crédit Mutuel, a annoncé dans un communiqué son intention de généraliser les cartes de paiement sans contact NFC (1) dans les réseaux de ses trois fédérations Massif central, Sud-Ouest et Bretagne. La banque brestoise compte équiper 80% de ses clients d’ici fin 2015.

Même s’il ne fait pas l’unanimité, en matière de sécurité ou d’intérêt pour le client (2), le paiement sans contact, basé sur la technologie NFC, continue à être mis en avant par les banques de détail françaises. C’est ainsi au tour d’Arkéa, une des deux grandes confédérations du Crédit Mutuel, d’annoncer la généralisation des cartes bancaires NFC dans son réseau, qui couvre le Massif Central, le Sud-Ouest et la Bretagne.

« Avec le développement de la technologie sans contact, nous proposons à nos clients une solution simple, rapide et sécurisée pour faciliter les petits achats », explique Nathalie Lavirotte, directrice marketing de la banque basée à Brest. « Cela répond à la volonté du Crédit Mutuel Arkéa d’accompagner ses clients au quotidien. » Pour mémoire, les cartes NFC permettent de régler des achats de moins de 20 euros en approchant simplement sa carte du terminal de paiement, sans code à taper.

Fonction ON/OFF

A compter de cet automne, la NFC sera embarquée sur les nouvelles cartes Mastercard (classiques et haut de gamme) distribuées, à l’ouverture d’un compte ou au moment d’un renouvellement, par l’enseigne. Les cartes Visa seront concernées dans un second temps, en 2014. L’accès au service sera gratuit. Les clients inquiets de la vulnérabilité de la technologie NFC, récemment pointée par la Cnil, auront la possibilité de désactiver la fonction dans l’espace client du site internet de leur banque.

Crédit auto : trouvez le meilleur prêt pour votre voiture !

Côté commerçants, la fonction sans contact pourra être activée sur les terminaux de paiement (TPE) compatibles, « sans surcoût » promet le communiqué d’Arkéa. L’adoption de la technologie par les commerçants, notamment les commerces de proximité (boulangeries, marchands de journaux...) est en effet un enjeu primordial, et son talon d’Achille pour l’instant. Selon les données du GIE Carte Bancaire (CB) datant de juin 2013, le nombre de cartes équipées NFC dépasse désormais 20% du parc total. Le nombre de commerçants équipés, de son côté, progresse mais reste dans l’immédiat bloqué à 7,1%.

(1) Pour Near Field Communication, ou communication en champ proche, technologie basée sur l’implantation d’une puce passive capable de transmettre sans contact des informations à un récepteur.

(2) Lire à ce propos l’interview de Sylvain Fagnent, spécialiste de l’innovation bancaire, qui expliquait récemment à cBanque : « La NFC est l’exemple même de l’innovation dont le gain d’usage pour le client est modeste, et qui n’affiche pas encore les gages de sécurité nécessaires pour que les gens s’en emparent en toute confiance ».