Le fabricant français de cartes à puces Gemalto, un des principaux fournisseurs des banques allemandes, a indiqué mercredi, après le bug rendant inutilisables des millions de cartes en Allemagne, que les cartes Gemalto émises dans d'autres pays n'étaient pas concernées.

"Les cartes de paiement Gemalto émises dans les autres pays ne sont pas concernées", a indiqué le groupe dans un communiqué, sans en préciser les raisons.

Plusieurs millions de cartes bancaires allemandes sont en partie, voire totalement, inutilisables depuis le 1er janvier, une série de puces électroniques n'ayant pas reconnu la nouvelle année 2010.

"Dès qu'il en a été informé dimanche après-midi, Gemalto (...) a travaillé avec ses clients pour analyser et rétablir la situation", a précisé le groupe, numéro un mondial de la carte à puces.

"Gemalto et les banques allemandes développent actuellement ensemble une procédure corrective qui vise à éviter le remplacement des cartes concernées", a-t-il ajouté. "A ce stade (...) le fonctionnement des cartes bancaires concernées est largement rétabli sur le territoire, que ce soit avec les distributeurs automatiques de billets ou les terminaux points de vente", a-t-il précisé.

"Nous nous efforçons de minimiser la gêne occasionnée aux porteurs de carte", a déclaré le directeur général de Gemalto, cité dans le communiqué.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

"En notre qualité de partenaire, nous nous conformerons bien évidemment à nos obligations contractuelles", a-t-il dit, précisant que le groupe pensait "pouvoir déployer rapidement avec les banques allemandes une solution qui permettra le retour complet à la normale".

A 11H40 à la Bourse de Paris, le titre Gemalto perdait 2,88% à 29,85 euros, dans un marché en repli de 0,26%.